Le Syndicat National des Journalistes en faveur de Charles Enderlin par Victor PEREZ. Préface Gérard Brazon

Publié le 1 Mars 2012

Gérard-1Les français se méfient des médias? Non sans blague! Ils auraient des doutes sur leurs capacités "d'analyse"? Leur manque d'objectivité? Les medias seraient de partis pris? Solidaires des camarades, copains, coquins d'une profession qui se devrait intègre? Ils sont vilains ces Français! Tout est fait pour leur donner une bonne information prémâchée, digérable pour les esprits étroits des franchouillards! Pourquoi les encombrer de choses inutiles n'est-ce pas comme par exemple, l'analyse d'une situation, offrir les moyens de compréhension d'une situation compliquée! Pourquoi je vous le demande?

Ils sont là ces veaux à allumer leurs télévisions pour savoir si un tel ou une telle a pris des kilos, pour s'étonner qu'en été, il y a la sécheresse et que même en hiver il fait froid! Sans compter les inondations! Ce qui permet de refaire l'histoire des précédentes catastrophes jusqu'à Jules César si possible. Je ne vous parle pas de l'accident d'avion ! Du pain béni. Que dire des routes encombrées le week-end! A ma pauvre dame… c'est triste. Prenez l'affaire du paquebot en panne au large des Seychelles! Quel drame tout de même ces pauvres gens coincés sur un paquebot en panne. Sans doute qu'il y aura là, quelques larmes à tirer!

L'information la vraie, la sociétale, la politique sans être politicienne, l'économique sans être démagogique, l'Europe liberticide ou non, l'immigration et son coût réelle, celle qui enrichit, celle qui interpelle, celle qui provoque la réflexion ou l'indignation, celle qui annonce la mauvaise nouvelle, qui rend adulte et qui vous demande ce que vous en pensez. Celle qui vous fait avancer et vous rend plus citoyen!  Bref, cette information qui concerne des adultes et non des demeurés n'est pas la bienvenue sur nos chaînes ou alors à des heures tardives où la "ménagère" de trente ans est couchée! Où les citoyens crevés de leur journée de boulot dorment après avoir reçu leur dose de jeux débiles et d'informations lessivées.

Alors que penser de cette affaire Al dura, ce petit "palestinien" abattu par la vilaine armée israélienne? La presse française est solidaire d'un Charles Enderlin qui, comme l'ont démontré les rushes de France 2, (obtenues grâce à la ténacité de Philippe Karsenty), aurait quelque peu "modifié" l'information" pour la rendre "croustillante" mais surtout dans le sens du vent en France c’est-à-dire, pro arabe et anti israélienne!

Je lis encore la presse mais entre les lignes! Je la lis surtout en négatif, c'est à dire en me posant des questions sur le pourquoi cette info et comment elle est traitée!

Je regarde les émissions de télés en analysant les reportages en négatif également! Bref, j'exerce mon sens critique et je peux vous dire que c'est épuisant mais dans le même temps, je me paie de franches rigolades sur le dos de soi-disant journalistes! On s'amuse comme on peut dans ce monde de plus en plus Orwelien!

 Gérard Brazon

 

Le Syndicat National des Journalistes en faveur de Charles Enderlin

Le Syndicat National des Journalistes (SNJ) est, selon ses dires, « la première organisation de la profession fidèle aux principes déontologiques qui devraient guider les pas de chaque journaliste et de leur hiérarchie ». C’est pour cette raison que par « décision de son Congrès de Paris, en octobre 2010, le Syndicat National des Journalistes (…) a rédigé la Charte d’éthique professionnelle des journalistes (SNJ, 1918/38/2011) ». Car le constat, assure t-il, « est en effet général d’une dégradation de la situation et d’une défiance de l’opinion publique vis-à-vis des médias d’information générale, qui prend des proportions particulièrement alarmantes ».
Démarche méritoire dès lors que l’on sait, toujours d’après ce syndicat, que « De plus en plus souvent, dans certaines rédactions, on suscite, on encourage, au minimum on tolère, des mises en scène de l’information en contradiction frontale avec la stricte rigueur qui doit rester de mise dans notre profession » [Stop aux mises en scènes de l’information].
Mais attention ! Pas chez France 2 dont le journaliste Charles Enderlin a été « gravement diffamé » par Philippe Karsenty lorsqu’il « avait demandé sa destitution en dénonçant la diffusion "d’un faux reportage", une pure fiction comportant, en première partie, une série de scènes jouées ».
Sur France 2, foi de SNJ, la déontologie fut, dans ce cas, respectée SCRU-PU-LEU-SE-MENT.
Pour cette raison, celui-ci a déjà jugé inutile le prochain procès. Il y a diffamation ! Point barre !  « Le 30 septembre 2000, le jeune Mohammed Al Durah (12 ans) était tué à Gaza ». Que nul n’en doute ! Il ne s’agit pas ici, pour le syndicat, d’une mise en scène produite par Talal Abu Rahmeh, le caméraman ‘’palestinien’’.
- Que les Juges de la Cour d’Appel aient, après avoir visionné les rushes que France 2 refusait de communiquer de lui-même, relaxé le ‘’diffamateur’’ ne l’interpelle nullement !
- Que la Cour de Cassation ait invalidé cette relaxe pour l’unique raison que les Juges de la Cour d’Appel n’ont pas « le pouvoir de provoquer, compléter ou parfaire » l’établissement de toute preuve incombant uniquement au ‘’prévenu’’ ne l’émeut point davantage ! Nul n’espère d’ailleurs que le SNJ exige, au nom de cette même déontologie dont il a la charge, que les rushes soient spontanément communiqués au prochain tribunal. Un journalisme ‘’digne de ce nom’’ n’a pas, apparemment, les besoins de vérité et de rigueur des faits comme principes à respecter.
- Que le Docteur Yehuda David fut relaxé de toutes diffamations concernant ses affirmations démentant les blessures de Jamal A-Dura ne pousse pas à la réflexion les membres du SNJ.
Bref ! Il n’y a là, au contraire des obligations déontologiques de la profession que ce syndicat a rédigé, aucune « réelle volonté collective d’améliorer la qualité de l’information » afin de faire baisser ‘’la défiance de l’opinion public qui prend des proportions particulièrement alarmantes’’.
A preuve, la place du SNJ « aux côtés de son confrère depuis le début ainsi qu’une très grande partie de la profession » et son salut à « la décision des hauts magistrats qui rendent son honneur professionnel à Charles Enderlin et à tous les journalistes du service public, solidaires » (sic).
Il ne lui reste plus qu’à prier que Philippe Karsenty ne trouve les moyens de fournir ces mêmes rushes lors de la prochaine audience. Images qui pourraient lui amené une nouvelle relaxe et, outre à France 2 et son envoyé permanent à Jérusalem, également l’opprobre sur ce syndicat à la déontologie sélective.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

moi 03/03/2012 09:09


A notre époque, avec le politiquement correct, un patriote est considéré comme un raciste.....


 


"Si je dis :
l'Algérie aux algériens tout le monde dit bravo !!!
la Tunisie aux tunisiens tout le monde dit bravo !!!
la Turquie aux turcs tout le monde dit bravo !!!
l'Afrique aux africains tout le monde dit bravo !!!
la Palestine aux palestiniens tout le monde dit bravo !!!
Mais quand je dis la France aux Français on me traite de raciste!...."
Coluche





http://www.thereligionofpeace.com/TROP.jpg

isabelle 03/03/2012 07:03


Pour ma part, je m'efforce de diffuser le plus largement possible les infos que je trouve sur le Net et dont les media ne parlent pas. Mais je me doute bien qu'aux yeux de certains je dois passer
pour une hystérique. Et comme en plus mon penchant politique ne fait guère de doute, cette hystérique se double d'une nazillarde...

moi 02/03/2012 08:52


Et c'est pour cela que les gouvernements veulent museler le web, seul endroit où l'expression est libre... D'autre part, Marine a reconnu que sans le web, étant tellement censurée et manipulée
par les médias, elle n'aurait aucun succès....


 

23bixente23 02/03/2012 01:36


bah moi ça fait des années que je ne regarde plus les JT (je préfère regarder à la place les simpsons sur W9, mais le plus souvent je bosse à ces heures-là), et ne lis plus les journeaux: au
début c'était parce que je trouvais l'info trop anxiogène (que des mauvaises nouvelles), puis parce que je me suis vite rendu compte que l'info était biaisée et partisane...


du coup, les infos importantes me sont rapportées plus objectivement par les nombreuses listes de diffusion auxquelles je suis abonné sur le net; ainsi je ne perds plus de temps avec des "infos"
inutiles et stupides (75 à 90% du temps d'un JT), et je suis mieux informé (je reçois des infos que les JT censurent) et les infos que je reçois sont traitées plus objectivement, du moins il n'y
a pas la marque étouffante de la bien-pensance bob-gôcho-islamophile-antisémite.


et je suis convaincu qu'il y a de plus en plus de gens qui font comme moi... c'est normal et c'est bien fait pour ces journaleux qui font tout pour nous enfumer et nous garder esclaves des
"zélites" autoproclamées qui "nous mentent et nous spolient" (coucou Arlette !).

moi 01/03/2012 19:48


Ha non ! L'affaire du paquebot en panne, c'est pas le top ! C'est LA jambe de l'actrice dont j'ai oublié le nom ! Crévin dieu ! Je suis pas un adepte des médias qui nous mâchent le boulot pour
nous éviter toute rêflexion ! ^_^