Le système bancaire sans intérêts va-t-il détruire l'économie de la Turquie? Par Daniel Pipes

Publié le 9 Février 2012

par Daniel Pipes


http://fr.danielpipes.org/blog/2012/01/systeme-bancaire-sans-interets-turquie

Version originale anglaise: Will No-Interest Banking Undo Turkey's Economy?
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

C'est la thèse implicite de l'analyse de David Goldman dans « avis de rappel pour le modèle turc». Après avoir qualifié l'économie turque de bulle qui risque «l'éclatement, à commencer par le marché boursier et la monnaie nationale", il fait cette observation au sujet du Premier ministre:

Erdoğan , parmi tous les chefs de gouvernement en exercice, est celui qui a les idées les plus étranges sur l'économie. Il légitime la bulle du crédit par des raisons religieuses, s'engageant à plusieurs reprises à réduire le taux "réel" d'intérêt (le coût d'intérêt moins le taux d'inflation) à zéro. «Nous visons à réduire le taux d'intérêt réel à long terme, afin que les gens augmentent leurs revenus par le travail, non pas par l'intérêt[de l'argent] », a t-il déclaré en avril dernier. «Finalement, nous cherchons à égaliser le taux d'intérêt et le taux d'inflation." Erdogan estime qu'agir ainsi serait répondre à l'injonction islamique [qui se prononce] contre les prêts à intérêt ; si le taux d'intérêt réel est nul, semble-t-il croire, l'interdiction de la charia[loi religieuse islamique] sur les intérêts est remplie de facto.

En d'autres termes, les idées financières loufoques d'Erdogan, qui sont susceptibles de ruiner l'économie de son pays, découlent directement de son rêve islamiste d'éliminer la riba (usure). De façon plus générale disons que le programme islamiste économique se saborde lui-même.

Le marché financier turc comparé à l'indice boursier S&P 500 (Novembre2010=100). Source: Bloomberg

Thèmes connexes:  TurquieIl est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Epicure 09/02/2012 12:34


Au moins Erdogan a le mérite de faire ce qu'il pense alors que l'eglise a rédui les Juifs  au métier de prêteur et banquier tout en condamnant le processsus de la même façon irréaliste que
l'islam.


Cette notion de fait a été inventée pour l'En-Groupe et non pas pour l'Exo-groupe: l'e musulman prête sans intérêts au Musulman dont il ESPERE le remboursement....tandis qu'il prête à tous les
autres avecd intérêt. Il en est de même théoriquement chez les Juifs mais ceux-ci plus réalistes voire intelligents, ont vite compris que c'était un voeu pieux..???


Il n'y a pas d'obstacle autre qu'un remboursement aléatoire à un prêt de générosité. C'est ce que les familles font entre soi...


J'attends une explication concrète de la "ruine économique" interne, évoquée par Pipes...?