Le torchon brûle entre la Turquie et Israël! Que diront nos pro-turcs européens?

Publié le 7 Septembre 2011

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mardi qu’il pourrait se rendre à Gaza dans le cadre d’une visite qu’il prévoit la semaine prochaine en Egypte, mais qu’une décision finale n’avait pas encore été prise.

"Nous sommes encore en discussions avec la partie égyptienne à ce sujet. Rien n’a pour l’instant été décidé", a-t-il dit aux journalistes à Ankara qui l’interrogeaient sur le point de savoir s’il envisageait aussi de se rendre dans la bande de Gaza, en marge de sa visite en Egypte.

Cette visite, si elle se réalise, interviendra dans la foulée de sanctions annoncées par Ankara contre Israël, pour son refus de présenter ses excuses pour l’arraisonnement par Tsahal d’un ferry turc en route pour Gaza (neuf morts turcs), le 31 mai 2010.

M. Erdogan a prévenu que "d’autres mesures de rétorsion" contre Israël seraient prises, sans préciser lesquelles.

La Turquie a annoncé vendredi dernier l’expulsion de l’ambassadeur d’Israël, la suspension des accords militaires bilatéraux, et le déclenchement d’une procédure devant la Cour internationale de justice pour contester la légalité du blocus de Gaza.

M. Erdogan affirme qu’Israël "s’est toujours comporté comme un enfant gâté", dans une allusion aux reproches qui lui sont faits par la communauté internationale pour son attitude envers les Palestiniens.

ANKARA, 6 sept 2011 (AFP)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

francis Claude 07/09/2011 16:50



attention attention les turcs  il ne faut pas faire de menaces a nos amis Israéliens ils sont trés experts dans le maniment des armes!!!