Le véritable lien spirituel entre les Européens est la conviction qu’ils sont tous frères.

Publié le 24 Juin 2014

Une façon de nous rappeler que le pacte transatlantique n'est pas une idée neuve mais bien la poursuite d'un plan de longue date dont les peuples européens n'ont aucune idée. Normal, nos médias sont bien silencieux sur les tenants et las aboutissants.

Gérard Brazon

*********

Par Kader Hammiche

 220px-Peter-Sutherland-2011                                                                                                            Peter Sutherland ou l’Europe au service de Goldman Sachs et du mercantilisme mondialiste.

    Dans l’émission d’Alain Finkielkraut Répliques de samedi 21 titrée L’Europe, continent d’immigration, on a beaucoup parlé d’un certain Peter Sutherland. Le grand public ne connaît pas cet homme. Ceux qui le connaissent bien et qui gardent encore un peu de sensibilité et ne désespèrent pas complètement de l’Humanité malgré le cynisme qui conduit nos sociétés à leur perte sont parcourus d’un frisson glaçant à la lecture de ce que cet homme nous dit de ses projets. Au cours d’une audition devant une commission de la Chambre des Lords en 2012, il a déclaré ceci : « Il faut détruire l’unité interne des Nations européennes ». Or, Peter Sutherland n’est pas le premier venu. Je suis même tout près de penser, quant à moi, que c’est l’homme, non pas le plus puissant mais le plus influent du monde occidental. Jugez plutôt.

 

    Après avoir été Attorney général (équivalent de Ministre de la Justice) d’Irlande de 1989 à 1984, Peter Sutherland, 68 ans, a exercé les fonctions suivantes :  Commissaire responsable de la politique de concurrence à la Commission européenne de Bruxelles de 1985 à 1989 ; président de Allied Irish Banks de 1989 à 1993 ; directeur général du GATT et de l’OMC de 1993 à 1995 ; directeur d’Ericsson en 1996 ; président de la British Petroleum (BP) de 1997 à 2009, présidence qu’il a cumulée avec celle de la section Europe de la Commission Trilatérale (2001-2010) et un siège au Directoire d’Investor AB jusqu’à 2005 et d’Ericsson jusqu’à 2004 et au Conseil d’administration d’alibaba.com, dont il fut Directeur en 2000.

    Siégeant toujours au comité de direction du Groupe Bilderberg, Peter Sutherland est aussi directeur non exécutif de la Royal Bank of Scotland. Dans le même temps, il est depuis 2007 le représentant honoraire pour l’Union européenne du Transatlantic Policy Network et, depuis 1995, président non exécutif de Goldman Sachs International.

    Ainsi Peter Sutherland est ou a été successivement, alternativement ou cumulativement un décideur au sein des quatre principaux centres mondiaux  d’influence ou de régulation : le politique, l’européen, l’international et le bancaire. On remarquera notamment, horresco referens , que, tout en présidant Goldman Sachs, symbole de la prédation bancaire au sein des États, il a dirigé le GATT et l’OMC, les deux organes les plus puissants en matière de relations commerciales internationales et, disons-le simplement, de mondialisation et qu’il est toujours représentant « honoraire », certes, mais ce mot n’est là que comme un cache-sexe, de l’Europe auprès du Transatlantic Policy Network (ou Conseil économique transatlantique). Créé en 2007 par un accord trilatéral entre Angela Merkel, alors Présidente du Conseil européen, Manuel Baroso, Président de la Commission européenneet Georges Bush, Président des États-Unis, cet organisme non démocratique est chargé de veiller à « l’harmonisation des réglementations et des normes », ce qui constitue le cœur de l’accord commercial transatlantique en cours de négociation entre l’Europe, les Etats-Unis et le Mercosur (Marché commun sud-américain).

    A méditer !

    A méditer aussi, ce passage du Coran. « Le rêve séculaire, caressé par les Musulmans, que le califat doit être un gouvernement islamique englobant tous les Musulmans, n’a jamais pu devenir une réalité. Il est devenu au contraire une cause de dissension, d’anarchie et de guerre entre les croyants. Mieux compris, l’intérêt de tous a désormais tiré au clair cette vérité, que le devoir des Musulmans consiste à posséder des gouvernements distincts. Le véritable lien spirituel entre eux est la conviction que tous les croyants sont frères (Coran, XLIX, 10) »

    Ce texte s’adresse aux Musulmans et je ne saurais trop les inviter à le lire et à le méditer. Mais il est aussi valable pour les Européens. Il suffit pour cela de remplacer quelques mots par d’autres. Et voici ce qu’on obtient : « Le rêve séculaire, caressé par les Européens, que l’UE doit être un gouvernement européen englobant tous les Européens, n’a jamais pu devenir une réalité. Il est devenu au contraire une cause de dissension, d’anarchie et de guerre entre les Européens. Mieux compris, l’intérêt de tous a désormais tiré au clair cette vérité, que le devoir des Européens consiste à posséder des gouvernements distincts. Le véritable lien spirituel entre eux est la conviction que tous les Européens sont frères ».

    A ceux auxquels la référence à l’Islam donne des boutons, et aux autres, j’invite à méditer cette phrase d’Anna Arendt citée par Hervé Juvin dans l’émission de Finkielkraut : « Jusqu’ici, l’idée totalitaire tout peut être construit n’aboutit qu’à une chose, tout peut être détruit ! ».

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

mika 24/06/2014 19:08


Le Groupe Bilderberg ou siège Peter Sutherland c’est quoi ?


 


https://www.youtube.com/watch?v=MXh0lzLi6kg