Le vote des étrangers: de Sarkozy à la gauche, même combat !

Publié le 14 Octobre 2011

Nous y voilà! La gauche le disait et elle commence a en avoir les moyens. Elle va lancer son entreprise de démolition de la nation Française, finaliser la destruction de sa culture!

Bientôt, les immigrés auront le droit de peser dans les conseils municipaux voire territoriaux qu'ils paient ou non des impôts. Pour peu que cela fasse dix ans qu'ils sont sur le territoire français! Dix ans qui ne leur auraient pas permis de devenir français bien sûr et donc d'être des électeurs naturels du destin de la France! Sans aucune réciprocité! 

Terra Nova le "groupe de réflexion" de la gauche expliquait combien il était important pour la gauche que les étrangers votent. En effet, celle-ci ne croit plus aux prolétariat français et sait que si elle veut se maintenir, ce sera grâce aux populations immigrées nouveau prolétariat! La France? La gauche s'en est toujours moquée! Elle continue et vous verrez dans ce reportage qu'elle a piègé Nicolas Sarkozy!  Car lui aussi est pour le vote des immigrés comme il était pour l'abolition de la double peine! Nicolas Sarkozy au parti Socialiste? Bien sûr que non mais cela prouve au moins qu'entre une certaine droite et la gauche, on est séparé par une feuiille de cigarette sur certains sujets! C'est du grain à moudre pour le Front National qui peut sans crainte affirmer avec raison que la notion d'UMPS existe bel et bien sur le sujet de l'immigration, sur l'islamisation, sur la sécurité, sur l'exercice du pouvoir, etc. La droite populaire qui refuse de s'ouvrir aux non élus va devoir se positioner pour ou contre! Si c'est contre, ce sera aussi contre Nicolas Sarkozy, si c'est pour, la DP se suicide!

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis NERI 15/10/2011 12:10



Il n'y pas que Mittérand. Pompidour avec Bouygues, puis Giscard avec Chirac. Et pensons que depuis les années 70, la gauche et les verts  clamaient haut et fort que les masses arabes sont
l'alliée naturel  et commun avec le-prolétariat-métropolitain et que le prolétariat-métropolitain doit s'unir "avec la résistance héroîque" du terrorisme islamiste...croyez vous que Martien
Aubry, François Hollande pensent autre chose ? Moi j'en doute et...jer n'aurai jamais le mémoire courte. Quand à Nicolas Sarkozy il pense que "l'islam est une des forces morales et politiques les
plus extraordinaires du mon,de d'aujourd'hui". Il n'y a plus qu'à tirer l'échelle et allez voir ailleurs. Et que ceux qui ne sont pas d'accord avec cette analyse commencent à préparer leurs
valises, car croyez moi la langue de bois c'est terminé. Le point de "résistance"et "d'indignation" est dépassé le temps de la révolte est arrivé.    



Marie-Claire Muller 14/10/2011 16:36



C'est se suicider que voter pour l'umps!!!!!C'est la même politique avec quelques variantes pour nous tromper!c'est un ramassis d hypocrites et de collabos depuis toujours:ils en ont rien à faire
des français!ils en ont rien à faire du Pays!On les paient grassement c'est ce qui compte!VOTEZ MARINE, SINON C EST LA FIN POUR NOUS!!



Epicure 14/10/2011 11:14



Connu et évident depuis Mitterrand...! Alors cpomment en être là.. 30 ans après, si ce n'est par veulerie française généralisée habituelle et complicité des Partis de la gauche à la doite du
Centre?