Le code du travail bafoué au nom du "Vivre ensemble" ?

Publié le 13 Février 2011

Discrimination religieuse en France (Histoire vraie)

"Il est 5 heures du matin dans cette campagne du bout de la France. Comme tous les matins, l’usine d’abattage reçoit ses camions. La valse lugubre des dindes qui passent de l’état de volailles à l’état de sauté de volaille commence. Les bêtes sont d’abord sorties des caisses et accrochées par les pattes sur la chaîne qui les mène à l’abattage. Le directeur d’usine commente : 

D«Donc c’est ici que les dindes sont égorgées ; nous sommes certifiés hallal et, nous travaillons hallal par défaut ; donc ce sont deux opérateurs musulmans qui saignent les bêtes

«Mais comment savez-vous qu’ils sont musulmans ?», questionne l’interlocuteur.

«Ben, parce qu’on les recrute pour ça et qu’on leur demande de nous dire s’ils sont musulmans pendant l’entretien d’embauche ; de toute façon, on est obligé parce qu’ils sont “vérifiés” par les contrôleurs hallal qui sont dans l’usine. Quand un nouveau arrive à ce poste, les contrôleurs lui demandent de réciter les prières pour vérifier que c’est un vrai musulman et si le gars n’est pas au point, il le refuse à ce poste et on doit trouver un vrai musulman !».

«Si je comprends bien, renchérit l’interlocuteur interloqué, c’est comme si vous demandiez à un gars s’il était chrétien pour avoir le boulot et que vous demandiez au curé de venir dire si le gars est un bon chrétien après lui avoir demandé de réciter le Notre Père, c’est ça ?»

«Un peu, oui

«Mais c’est illégal !»

«Peut-être, mais on ne peut pas faire autrement, sinon on n’est plus hallal et on ne peut pas se permettre de perdre le marché !»

Et pendant ce temps, [...] la Halde et les associations subventionnées par l’État, dénoncent toutes formes de discrimination et interdisent formellement d’avoir des critères de recrutement religieux ou raciaux. Des fois que des chrétiens blancs voudraient bénir les usines de couscous !"

Le salon Beige

 

            Nous percevons bien à la lecture de cette article les limites à l'exercice du "vivre ensemble" que la bien pensance nous rebache régulièrement. Car au fond, le "mieux vivre ensemble ne consisterait-il pas pour ces bonnes âmes, de vivre en terre d'islam. Ainsi et de ce fait, toutes ces lois archaïques issues du code civil, de celui du travail, toutes ces lois liberticides et anti démocratique, car trop égalitaire si ce n'est libertaire s'effaceraient au profit d'une seule loi! Celle de Dieu et de son prophète que chacun sait tout pleins d'amour pour l'humanité.

Ainsi donc, plus besoin de poser la question insultante pour savoir si vous êtes musulman. Vous le sauriez de fait.

Ainsi donc, plus d'outrage au travail, rien qui ne vous interdirait d'égorger en paix la volaille après avoir plumé la République garante de la liberté, de la fraternité, de l'égalité des femmes et des hommes nés prétendument libres et égaux entre eux.

Ainsi donc, sera étouffé la laïcité dans des flots de belles phrases boboïsantes au caramel mou.  

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

dani 13/02/2011 20:41



A francis Claude, il y aura tellement de collabo de "l'ancien régime" qu'on ne va plus savoir ou donner de la tête  !



Francis CLAUDE 13/02/2011 18:52



sinon nous ne sommes plus certifiés halal et on ne peut ce permettre de perdre ce marché...cocasse non!!! et aprés 2012 si la France redeviens Laique républicaines et retrouve son identité,
comment vat il faire ce responsable d'abattoir pour trouver des marchés de ermplacement...de plus que j'espére que les Français seront ce rappeller des colabos de l'ancien régime!



mfh 13/02/2011 11:32



cf une annonce de L anpe pour un abattoir...mf



CARRENO 13/02/2011 10:32



Suite à votre article, je puis vous assurer qu'une chaîne de distribution Hallal sise ds le Var, qui vend du boeuf, mouton, poulet et alimentation, fait découper par un Français de souche et non
un musulman tous ces animaux, car, dans cette religion, s'il savent égorger et dépecer les grosses bêtes, en revanche, comme ils ne savent pas transformer cette viande en "gigots,partie à rôtir,
etc, etc, ils font appel à un spécialiste Français pour cette tâche. Pour le reste de leur personnel , en effet , il n'y a que des musulmans et musulmanes.


Mascara83



henri 13/02/2011 10:28



Cela ressemble à une blague.


Hélas,ce n'en est pas une.


C'est toutefois une preuve de plus de l'invasion et de l'application de la charria.