Les Contes africains aux dépens de ceux de Perrault par Christine Tasin.

Publié le 22 Mars 2011

Une autre raison d'un malaise grandissant qui se retrouve dans les urnes.

 

            Voici les lectures de la fille d'une sympathisante de Résistance républicaine, au CE1 ; son fils, au CM2, lit aussi des récits africains pour 80% des lectures proposées par son enseignant.


Cette dame ajoute : " Je suis consternée de voir que de plus en plus de lectures sont ciblées.  "L'Afrique" prend "la" place importante dans les matières et les débats en classe, de plus en plus "écrasants" pour nos enfants. Pas de juste milieu. Pourquoi ne pas partager et apprendre des lectures, des légendes, des histoires ou des chants chinois, italiens et portugais... dans ces conditions, sans oublier la "France", nos petits Français et leur histoire ?"

 

Pourquoi ? Cette maman a posé la bonne question... Il est terrible de constater qu'en sus de la défrancisation des programmes de français et d'histoire imposée par les programmes officiels et nos élites, des enseignants coupables de discrimination négative pour leur pays et ses habitants en rajoutent...

 

Mémed et les 40 1.jpeg-

 

 

Mémed et les 40 2.jpeg-2

 

Mémed et les 40 3.jpeg3

 

 

Mémed et les 40 4-2

Par Christine Tasin

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 22/03/2011 16:08



nonobstant la remarque du parent choqué par cette lecture orienté vers l'afrique moi Mne Tasin je dis que c'est bien fait pour eux,les Français n'ont que ce qu'ils méritent ils ont encore mais
pour conbien de temps la chance de pouvoir votre pour que le^pays change et 55/100 d'entres eux soit plus de 1 sur 2 s'en foutent royalement alors qu'ils bouffent leur merde. les associations de
parents d'éleves sont ou pour faire cesser toutes ces imfamies????