Les "six grandes religions" prennent les Français pour des imbéciles.

Publié le 30 Mars 2011

          Voici donc les signataires des "six grandes religions" de France. On notera au passage qu'il ne s'agit en fait que de quatre religions avec des obédiences différentes.

         La Chrétienne, La Musulmane, la Juive et la Bouddhiste.

            Mais il faut faire nombre. Six c'est mieux que quatre n'est-ce pas? Si l'on devait creuser un peu, nous trouverions certainement des "chapelles et autres temples" qui ne partagent pas cet avis. On remarquera que c'est les chrétiens qui sont en plus grand nombre. La dhimmitude a gagné encore du terrain. Mais bon, ne soyons pas ironique. L'affaire est bien plus grave qu'il n'y paraît.

         Nous voici donc en France avec des religions qui tombent d'accord pour vouloir interdire un débat interne à un parti politique. Un simple débat interne à un parti politique déclenche l'ire des ces pontifes de la croyance.

         J'imagine les hurlements en 1905 si les chrétiens de l'époque avaient voulu interdire aux politiques de débattre puis de voter une loi. On connaît le résultat.

          Mais de quel droit ces messieurs exigent d'investire la vie politique? La France est une république laïque. Mais qu'est-ce qui pousse les Chrétiens, les Juifs et les Bouddhistes à faire une alliance avec les Musulmans? Mais au delà, pourquoi si ces gens là sont capables de se parler et de trouver un accord entre eux contre un parti politique, pourquoi tous ensemble, ils ne sont pas capables de trouver un accord pour condamner les atteintes aux droits de l'homme dans les pays musulmans ?

         Que penser de ce Cardinal André Vingt-Trois qui n'était même pas là le jour ou les chrétiens d'orient manifestaient sur le parvis de la Cathédrale Notre Dame de Paris en soutien des coptes massacrés en Egypte. J' y étais au titre de Résistance Républicaine. Etais-ce litigieux pour ce Cardinal ? 

Gérard Brazon 

 

 

Cardinal André VINGT-TROIS, président de la Conférence des Évêques de France (Chrétien)
Avec Mgr Laurent ULRICH, vice-président de la Conférence des Évêques de France (Chrétien)
Pasteur Claude BATY, président de la Fédération protestante de France (Chrétien)
Avec le pasteur Laurent SCHLUMBERGER, membre du Conseil de la Fédération protestante de France, président du Conseil national de l’Église réformée de France (Chrétien)
Métropolite EMMANUEL, président de l’Assemblée des Évêques orthodoxes de France (Chrétien)
Avec le Métropolite Joseph, secrétaire de l’Assemblée des Evêques orthodoxes de France (Chrétien)
Et Mr. Carol SABA, porte-parole de l’Assemblée des Évêques orthodoxes de France (Chrétien)
Grand Rabbin Gilles BERNHEIM, Grand Rabbin de France (Juive)
Avec le rabbin Moshé LEWIN, porte-parole du Grand Rabbin de France (Juive)
M. Mohammed MOUSSAOUI, président du Conseil français du culte musulman (
Islam)
Avec M. Anouar KBIBECH, secrétaire général du Conseil français du culte musulman (Islam)
Révérend Olivier WANG-GENH, président de l’Union bouddhiste de France (Bouddhiste)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Repost 0
Commenter cet article

le journal de personne 31/03/2011 16:02




Le faux débat
Qu’est-ce que je fais ?
Un peu tout et pour rien par-dessus le marché…
Et comme je ne suis pas rémunérée
Il n’y a personne pour m’empêcher de faire ce que je fais…
Vous n’avez pas idée comme je me sens libre de vivre de ma liberté.
Vous n’avez toujours pas deviné ce que je fais ?
Je défends la veuve et l’orphelin… Il n’y a pas de sot métier.
Hier ou peut-être avant-hier, j’ai eu droit à mon premier client.
Ils étaient deux : une veuve et un orphelin. Deux français de souche.
Le père décédé prématurément, et la mère s’est retrouvée seule pour élever son enfant.
Seulement voilà, la malheureuse habitait au cœur d’une cité d’immigrés dans le Nord pas de Calais.
Son enfant est agressé, insulté et raquetté tous les jours. Pour un oui, pour un non, traité de c.franc, de français en verlan, maltraité pour son faciès et sa mauvaise adresse… pendant que la
mère, plus pauvre que jamais, fait du ménage dans les immeubles d’en face pour subvenir à ses besoins. Elle n’a jamais porté plainte et fait tout son possible pour y faire face.
Parce que les menaces sont bien réelles alors que les autorités restent virtuelles.
Pour ne pas être la proie d’une agression sexuelle, et ne pas tomber sous la tutelle des petits caïds, elle a dû se voiler la face, pour passer à travers les mailles du filet.
Quand elle monte les étages de son immeuble délabré, elle prie chaque jour le seigneur pour ne pas tomber dans un guêpier.  Et à chaque jour suffit sa peine… comme dit la chanson.
Je lui ai demandé dans la foulée pour qui elle votait ?
Comprenant pour une fois pourquoi les petites gens votaient pour le parti le plus sécurisant.
Et qu’elle fut ma surprise d’apprendre ce que j’ai appris… de la bouche de cette veuve que j’ai crue complètement désarmée. Elle m’a répondu  avec une voix assurée qu’elle votait pour le
Tout puissant… pour Dieu…
Que ses bourreaux étaient aussi des victimes. Que leur sort était encore pire que le sien… que depuis la mondialisation, ils sont désormais tous logés à la même enseigne : miséreux et misérables…
tout juste bons pour fournir leur sueur et le fruit de leur labeur à la puissance de l’argent.
Et le débat sur l’Islam ? Lui dis-je pour changer de sujet
Elle me regarda fixement puis furieusement et me dit : il n’y qu’un seul débat : A QUOI SERT L’ETAT ?
Sinon à aggraver les tensions entre les uns et les autres pour détourner l’attention de l’argent volé aux uns et aux autres.
Le pouvoir de l’argent est entre leurs mains et la merde est dans nos yeux... sans distinction ni de race, ni de nation, ni de religion.
Il n’y a que l’argent… pour nous séparer… alors que nous nous ressemblons plus que jamais !
Vaincre l’ignorance voilà, me dit-elle ce que je ne cesse de dire à mon fils.
Je lui ai demandé dans ce cas ce qu’elle attendait de moi ?
Elle se leva et me claqua la porte au nez.
J’ai aussitôt compris qu’elle était française de souche… mais … de confession musulmane…
Cherchez l’erreur !


http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/le-faux-debat/



Nancy VERDIER 31/03/2011 13:05



Sur les ondes aujourd'hui des Zombies de l'UMP : "Non, non, il faut arrêter tous ces débats inutiles et nous concentrer sur ce qui intéresse les Français à savoir, les emplois, le niveau de
vie, la formation profesionnelle, les retraites etc.."
Biensûr XUMP que ça nous intéresse d'avoir un peu plus de moyens, mais c'est un problème de gestion banale que ce gouvernement n'a pas traitée depuis qu'il est en place (les gens en place se
sont bien servis). Les Français aujourd'hui  sont moins cons que vous ne croyez et s'intéressent aussi à ce PHENOMENE de SOCIETE qui est l'ISLAMISATION de notre pays car c'est criant.....et
urgent



Nancy VERDIER 31/03/2011 12:53



Un CARTERON de religieux impose sa Loi à la République. C'est un coup de tonnerre dans notre République laïque et pour moi, c'est un véritable COUP d'ETAT. Quelle peut-être la suite ? Le
gouvernement est en décomposition et n'affiche pas un comportement unifié sur la question, c'est le moins que l'on puisse dire. Fillon a bouffé sa cravate et d'autres encore. L'idée : ne pas
STIGMATISER les Musulmans, l'Islam de France en France etc.... revient partout et jusque chez Bayrou. On n'attendait pas mieux. Et même ceux qui prônent ce débat sur la laïcité, ne savent
pas très bien où ils vont....sauf à donner des coups de canifs supplémentaires dans la Loi de 1905...Face à ce COUP d'ETAT, c'est la REVOLTE POPULAIRE la seule réponse possible. Dans le contexte
actuel où une religion est en train de gagner du terrain sur la sphère publique - le fait que des religieux ne veuillent pas entamer un débat sur la laïcité et surtout la place des religions dans
la République prouvent que nous avons fait un bond en arrière de plus de 100 ans. C'est la REGRESSION de la pensée laïque et de nos institutions. Le retour du religieux se fait désormais aux
dépens de notre liberté et de nos institutions alors que ce retour devait être traitée de manière ferme par le pouvoir. On peut redouter que ce que nous avons mis des siècles à conquérir soit
piétiné et vidé de sa substance très rapidement...sauf si une réaction s'éveille.



J.CSD 31/03/2011 10:34



Ces signataires sont capables de tout, même de ne pas comprendre qu’il s’agit de la mort programmée par l’un d’entre eux pour les autres. Ils ne font que défendre leur fond de commerce, la foi de
leurs ouailles n’est pas de leurs préocupations.



Bonapartine 30/03/2011 22:05



Bonsoir,


Ce qui vient de se passer est absolument inacceptable pour la simple raison que les autorités religieuses, en France, n'ont aucune légitimité pour fixer une seule ligne politique sur quelque
sujet que ce soit, depuis 1905 du moins. C'est d'autant plus grave qu'une personne méconnaissant tout de notre système laïc et qui aurait lu cette tribune, ce matin, aurait légitimement pu penser
qu'en France, les autorités religieuses auraient les mêmes fonctions que les femmes et hommes politiques chez nous. Il faudra que chacun de nous se souvienne de ce mercredi 30 mars 2011 comme
d'une régression sans précédent par rapport aux acquis de la Loi de 1905 que l'on vient, de nouveau, d'assassiner.


Je pense  et j'en ai une conviction de plus en plus grande, qu'en vérité, aucune religion, en France, n'a intérêt à ce que ce débat sur la laïcité ait lieu. Dans ce contexte, la vraie et
seule question qu'il faut poser à chacun des signataires de cette tribune, est : de qui et/ou de quoi avez-vous peur ? J'attends leur réponse.


Bonapartine.



henri 30/03/2011 19:24



Je viens à l'instant de recevoir cela :


http://prophetie-biblique.com/forum-religion/persecutions-religieuses-f24/pakistan-eglises-bibles-brulees-deux-chretiens-tues-t1407.html


faudrait leur poser qqes questions à ces "décideurs".



henri 30/03/2011 19:20



Il y a quelque chose de pourri....


Ou bien,je n'ai rien compris?


Ce n'est tout de même pas à des religieux de décider ce qui est bon ou non pour la laîcité !


Qu'ils s'occupent donc de leurs dieux et de leurs ouailles...


LE MONDE A L'ENVERS...



Loly 30/03/2011 19:00



J'ai commencé à regarder C' dans l'air sur ce sujet. Je n'ai pas pu aller au-delà de la 1ère 1/2heure. Le grand bal des "F....C...." On parle laïcité et ce sont les religions qui débarquent et
décident de ce qu'il est opportun ou non de débattre. L'Imam présent devait boire du petit lait à les écouter faire autant de lèche-babouches.


Et nous le peuple, les vrais Français nous n'aurons évidemment pas le droit d'intervenir par le biais légitime d'un référendum?????