Les accusations des USA contre la Russie s'appuient sur de fausses preuves (experts)

Publié le 21 Juillet 2014

Les accusations des USA à l'égard de la Russie concernant la catastrophe de l'avion de ligne malaisien se rendant d'Amsterdam à Kuala-Lumpur qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine sont infondées, ce qui met en évidence l'incompétence des renseignements américains, estiment les experts interrogés lundi par RIA Novosti.

Les accusations des USA contre la Russie s'appuient sur de fausses preuves (experts)

Des accusations sans preuves

"Toutes les accusations proférées sur le site de l'ambassade des Etats-Unis à Moscou sont infondées et ne s'appuient pas sur les renseignements dont les USA ne disposent manifestement pas, mais sur les fausses preuves ukrainiennes diffusées sur les réseaux sociaux", estime Igor Korottchenko, rédacteur en chef de la revue Défense nationale. 
"Des organismes aussi sérieux que la CIA et la NSA, s'ils fournissent à Barack Obama des données fondées sur des "fakes" ukrainiens, c'est tout simplement de l'incompétence ou un faux commis dans le service", explique l'expert.

L'Europe a besoin d'informations objectives

Selon Korottchenko, des informations objectives doivent être présentées à la communauté européenne et aux experts. "Nous avons de nombreuses preuves indiquant l'implication de militaires ukrainiens dans cette catastrophe. Il est nécessaire que l'enquête touche également à cet aspect", a-t-il déclaré.

Pour reprendre l'expert, ces preuves doivent être immédiatement traduites en langues européennes pour être présentées à la communauté européenne – les experts, les politologues, les médias pour analyser la situation non seulement se référant au point de vue diffusé par les Etats-Unis et l'Ukraine, mais aussi en ayant connaissance de l'état réel des choses avec des données objectives.

Konstantin Sivkov, président de l'Académie des problèmes géopolitiques, est également de cet avis. Il estime que les preuves sont la seule manière de lutter contre la guerre médiatique. "Il faut tout faire pour retrouver les boîtes noires, c'est le plus important. Il faut assurer une enquête objective puis dévoiler toutes ces informations au monde entier". Pour l'instant, la Russie ne fournit aucune information parce que de toute évidence elle prépare des preuves plus fondées.

Un groupe spatial ukrainien? Jamais entendu parler…

Le général Evgueni Boujinski, ex-responsable du département des traités internationaux du ministère russe de la Défense, est persuadé que seuls les USA auraient pu fournir à l'Ukraine les photos prises par satellite de l'endroit d'où a été tiré le missile qui a abattu leBoeing malaisien, ce qu'affirmait  le président ukrainien Piotr Porochenko.

"Ils n'ont rien du tout. Comment M.Porochenko aurait-il pu obtenir ces photos? Seuls les Etats ayant un groupe spatial peuvent avoir ces photos. Je n'ai jamais entendu parler d'un groupe spatial ukrainien. Il s'agit soit de photos prises par les Américains ou les Russes. Elles ont donc forcément été fournies par les Américains", a-t-il dit avant d'ajouter que l'Ukraine est incapable de remporter une victoire militaire. "Tout ce qu'ils peuvent faire, c'est exiger de la Russie que les insurgés cessent la résistance armée. C'est une guerre civile qui peut durer indéfiniment", a conclu l'expert.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pivoine 22/07/2014 20:04


On commence à avoir l'habitude des mensonges du gouvernement américain...