Les Allemands exportent leurs retraités en Europe de l’Est et en Asie.

Publié le 22 Juillet 2013

Entre l'immigration coulant à flot sur l'Europe et les européens en retraite qui fuient, l'Europe va trés vite changé de couleur comme le souhaitait il y a 30 ans l'ONU. Quant à la France... avec le personnelpolitique qu'elle a au pouvoir, elle ne fera pas un pli. Sauf si les patriotes se réveillent enfin. 

Blog Le Monde

De plus en plus de vieux Allemands malades sont envoyés dans des maisons de retraite et des centres de rééducation à l'étranger en raison de la hausse des prix et de la dégradation de la qualité des traitements en Allemagne. En 2011, environ 7 140 Allemands vivaient dans des maisons de retraite en Hongrie, 3 000 en République tchèque, et un peu plus de 600 en Slovaquie – un flux qualifié de "déportation inhumaine" par les organisations sociales.

 

 

Et la tendance n'est pas près de diminuer, compte tenu du système de santé allemand, trop cher (entre 2 900 euros et 3 400 euros par mois pour une chambre dans une maison de retraite), et du vieillissement de la population. 

 

Pour les experts interrogés par The Guardian, c'est une "bombe à retardement". Alors que pendant des années les migrants d'Europe de l'Est ont pallié la pénurie d'infirmiers en Allemagne, le départ des retraités de Hambourg, Berlin ou Francfort vers la Pologne ou la Hongrie indique que même l'arrivée de travailleurs non qualifiés n'a pas permis de résoudre la crise du secteur.

 

 

L'Association sociale d'Allemagne (Sozialverband Deutschland – VdK) "tire lasonnette d'alarme" et réclame une intervention des pouvoirs publics. "On ne peut tout simplement pas laisser ces personnes, qui ont construit l'Allemagne telle qu'elle est aujourd'hui,  être déportées", a déclaré Ulrike Mascher, présidente du VdK.

Selon les statistiques gouvernementales, 400 000 seniors allemands seraient dans l'impossibilité de payer leur maison de retraite – une tendance qui augmente de 5 % par an. The Guardian a rencontré de nombreux retraités allemands partis en Hongrie, en Thaïlande ou en Grèce, ainsi que de nombreux entrepreneurs à l'origine de nouvelles maisons de retraite dédiées à ce marché florissant.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

FRANHENJAC 24/07/2013 18:09


Bon article.


Et quand j´entends des francais ventant le système allemand ! 


J`ai personnellement un ami très proche lequel depuis 2 ans, a  quitté l´alllemagne pour passer sa retraite en Thailande,  la vie ici en Allemagne étant trop chère. Il me dit avoir
retrouvé beaucoup d´allemands comme lui,  ayant fait ce choix !


En ce moment en un court temps, c´est horrible de ce que la vie a augmenté. Je trouvais encore il y a 5 semaines,  4  pommes Bio pour € 1,99 le kilo (chez Netto), puis elles sont
passées à € 2,49  (chez Rewe car Netto n´en proposait plus),  hier,  toujours pour 4 pommes Bio, je déboursais  € 3,69 chez Real, donc presque € 1,00 la pomme. Le kilo de
cerises n´en parlons pas. C´est depuis plusieurs années que je n´en achète plus, car elles me sont trop chères,  le kg    € 8,00 et pas Bio !


Le pain de même,  est passé de  € 1,49, puis € 1,69 et finalement € 1,89, en quelques semaines !


En l´espace de 3 ans, mon assurance santé, (je suis assurée privé), a augmenté de 65 %.


Si vous ne pouvez plus  trouver un travail (mini-job) pour combler le manque  du vivre correctement, soit pour des raisons de santé ou autres, alors vous êtes à plaindre. Par crainte
d´aller mendier aux services sociaux (toujours très accueillant !) les allemands restent plutôt à gémir que d´aller protester dans la rue...


Une discrimination dans le domaine de la santé, à ne pas oublier de signifier pour ceux n´ayant pas le statut privé, est que,  certains médecins ne les prennent pas, et,  doivent
parfois attendre des semaines pour avoir un rendez-vous chez un spécialiste. Vous êtes toujours mieux accueillis lorsque vous présentez votre carte de santé,  signifiant privé ! Je ressens
mal ce privilège m´étant octroyé, car je  m´imagine  de ce que celà peut-être, de se sentir discriminer dans ce domaine.


J´ai souvent démontré sur ce site que la vie en Allemagne, n´était pas ce que beaucoup veulent faire croire. Electricité € 0.32 cent le KW, gaz, eau, taxes sur les chiens, la liste est longue. La
majorité des allemands ne veulent plus de l´Europe, mais Eux n´ont pas de Marine !


 

DURADUPIF 22/07/2013 19:37


Et pendant ce temps, l'Allemagne...


http://actualite.portail.free.fr/monde/21-07-2013/l-allemagne-apprend-a-ouvrir-ses-portes-a-l-immigration/