Les ancêtres communs à tous les Européens ont moins de 1000 ans.

Publié le 12 Mai 2013

Article sur les travaux de Peter Ralph, de l’université de Californie du sud et Graham Coop, de l’université de Californie, publiés dans la revue PLOS Biology du 7 mai 2013 montrant que, grâce aux migrations, les Européens restent d’assez proches cousins.

Tous les européens d’aujourd’hui ont partagé de nombreux ancêtres. Rien de bien étonnant à cela. En remontant à 3000 ou 4000 ans, on imagine facilement que nous ayons toutes les chances de retrouver des parents communs à l’ensemble des européens d’aujourd’hui. Mais jusqu’à quand ce phénomène a-t-il perduré ? A partir de quel moment la famille européenne s’est-elle séparée pour s’éparpiller sur le vaste territoire du Vieux Continent ? Chacun d’entre nous partage-t-il encore aujourd’hui «quelque chose» avec l’ensemble des autres européens ? Si oui, sur quelle période ?

Étrangement, la France se trouve dans le même groupe que l’Italie et les pays ibériques avec le plus faible nombre d’ancêtres communs avec les autres européens au cours des 1500 dernières années. Nous avons pourtant connu de multiples invasions (Viking, Huns, Goths, Ostrogoths et compagnie…). Sans parler des Romains. Mystère. Les chercheurs ne semblent pas avoir d’explications très claires à ce phénomène. Les Français se seraient-ils moins « mêlés » aux envahisseurs ? 

Deux chercheurs américains viennent de répondre à ces questions. Pour eux, chaque européen a des ancêtres communs ayant vécu au cours des 1000 dernières années. C’est-à-dire qu’il suffirait de ne remonter que jusqu’au milieu du Moyen-âge pour les trouver. Si l’on prend, aujourd’hui, deux habitants de l’Europe, qu’ils soient grecs, finlandais, espagnols ou français, serbes ou irlandais, turcs ou anglais, ils portent les traces génétiques de parents communs ou bien ils ont eu des liens généalogiques. […]

 

Slate

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Claude Germain V 13/05/2013 08:34


Mais qui a dénigré la recherche genetique et l'etude de l'ADN  , jusqu'a present ??? personne il me semble puisque c'est une science juste a plus de 99 % ....


Cette science n'a qu "un defaut , c'est que son aboutissement final ressemble ou ressemblera dangereusement à la boite de pandore , qui a déja malheureusement été ouverte  en partie 
..... a par cela l'etude de l'ADN , du génome humain est une avancée scientifique majeure , je ne vois pas ou est le mal ???


Quand a la genealogie elle a encore son utilité , jusqu'a quand ???? grace a la bienveillance National Socialiste UMPS qui nous ont pondu le mariage a vitesse variable , le jour ou cette
"discipline" disparaitra , cela voudra dire que la population dite humaine et ethnique sera dissoute dans la grande fange que nous ont preparé les mondialiste et ce jour nous nous poserons la
question meme sur l'utilité de l'application des recherches genetiques , qui redeviendrons la base ou la reference a l'eugenisme nazi ....


Cela permettra bien sur de pouvoir trier les bons ou les mauvais , les souillés ou les purs qui selon...ou pas  seront designés l'elite du monde , les autres a la poubelle .....cette saleté
d'Hitler ce jour là pourra danser sur l'enfer que sera devenu la terre ....... ................................ a souhaiter qu'il soit contré encore ....

Epicure 13/05/2013 06:03


Cher ami du blog 


je conçois justement qu'il ne soit pas nécessaire de dénigrer a priori une recherche nécessairement progeressive et jamais éteinte et jamais définitive...pour ne pas paraître un benêt de
l'histoire soit un nazi délirant soit un marxiste lamarckien de la pire espèce aussi délirante.!!!! Pourtant aujourd'hui on voit que ni lee suns ni les autres n'abvaient absolument théoriquepment
tort et que in medio stat virtus.


Je vous conseille de faire plus confiance à la recherche génétique qu' àla généalogie bien hasardeuse quand on sait qu'en les années 50/60 Un enfant sur Cinq n'était PAS de son Père Putatif...

Claude Germain V 12/05/2013 21:17


Bien entendu je suis un idiot qui en 1963 avait un pauvre et MINABLE QI de 145  , pas grave , ce qui est triste c'est de voir l'emballement qui resulte d'un moment de plaisanterie feroce
....pas grave .... rappelons nous en 2000 ??? ou autours , le cher Yves Coppens ayant bati sa reputation mondiale et son salaire de paleontologue de tres tres tres tres tres haut niveau sur 
l'affirmation qu'un petit singe prenommé Lucy etait notre ancetre commun , la farce a durée 30 ans ou 35 ??? peu importe , donc vers 2000 d'une facon meprisable pour le bon peuple le dénommé
Coppens vient nous annoncer que Lucy n'est meme pas pré-humain mais n'est que le simple squelette d'un ouistiti ou d'un singe quelconque ......On lui a fait moins d'histoire qu'a moi ......zut
!!!


Moi ,ma genealogie est le melange de Flamand et de Basque et remonte jusqu'en 1630 avec tous les documents  
,je dis bien TOUS, a l'appuie , donc 11 ieme generation  avec meme des genes ashkenazes dans mes doubles
helices d'ADN , ce dont je suis tres fier ... bien a vous ......

Epicure 12/05/2013 20:41


Claude Germain


cette fois vous déconnez....


La génétique n'est pas simple et pratiquement ignorée de 99% des scientifiques et médecins orfinaires....


A tenirt un discours d'ignorant insoncient de lêtre vous risquez simplement de paraître vraiment un idiot. ce serait dommage.


Insytruisez vous dans ce génome qu'on a séquencé voici à peine 20 ans et qu'on découvre CHAQSUE JOUR QUE FAIT OU NON LE BON DIEU....!


Essentiel pour notre santé et notre avenir d'espèce....

Claude Germain V 12/05/2013 18:58



Epicure 12/05/2013 14:40


Vous découvrez le fil à couper le beurre??????????
Par les  travaux de génétique des populations depuis 25 ans et surtout le développelment récent (10 ans) des analyses de chaque gène,  l'analyse des autosomes (les 22 paires qui se
recombinent (X et Y ne le faisant pas mais s'héritent de façon spécifique femme ou homme, tandis que la mère ne lègue que ses ADN des Mitochondries cellulaires),on sait par exemple que 9 millions
de Juifs ashkénazes appartiennent à tous les haplogroupes humains connus sauf ceux des Amérindiens issus des moyen orientaux mais voici 60.000 ans...Certains Européens "pur sucre" portent des
gènes mutants repérés chez des Amérindiens...! Sand oute des "restes" de voyages et d'intermiages au 17e et 18 e siècle....En revanche...plein d'Amérindiens ont des traces "françaises" de
trappeurs aventureux venus du Maine et Loirou de la Mayenne!!!


Les Races n'existent que par les phenotypes +ou- dominants qui marquent les différences physiques  mais rien ne prouve qu'un type sud-méditerranéen ne soit pas d'origine viking par le père
I1, et inversement un J2 méditerranéen n'ait l'essdentiel de ses phénotypes d'origine  Nordiques ou Germaniques-Celtes....


25.000 personnes soit 12500 males et autant de femelles humaines en l'an Mil ont aujourd'hui environ 8 millions de descendants....

Claude Germain V 12/05/2013 13:44


Oui evidement ,et si ma tante en avait , mon oncle s'appellerait Gengis-Kan .Au rhytme ou on les ecoute , si en mille an on etait tous cousins , au mieux en descendant jusqu'en 999 ans apres
Jesus-Christ , nos ancetres communs etaient vers de terre et sauterelle africaines et un jour passerent a Lourdes  .... et là  ?? oh !! miracle selon saint-Sarko qui se promenait dans
le coin , la mixité de frere vers-de-terre et de soeur sauterelle-africaine , donna bébé souchiensfrançais  ........ allez dites le ,vite !! messieur Ralph et Coop ,donna bébé
souchiensfrançais une race batarde qu'il faut vite detruire ......


Chers grands specialistes americains des origines judeo-chretiennes occupez vous de vos affaires , avec politesse et respect nous les souchiens vous disons MERDE !!! et surtout en ce qui vous
concerne verifiez vos origines car l'un de vous ressemble au facteur du village et votre collegue au curé du coin ....vous avez du pain sur la planche ...


Bonjour chez vous .....