Les animaux ne seront plus saignés sans étourdissement aux Pays-Bas

Publié le 20 Octobre 2011

Signalé par un lecteur! Merci Mika

Les députés néerlandais viennent de voter à une écrasante majorité* une loi qui mettra fin à l'abattage des animaux sans étourdissement aux Pays-Bas. C'est le Parti pour les animaux (Partij voor de Dieren) qui est à l'origine de cette avancée. Ainsi les Pays-Bas vont rejoindre la Suisse, la Suède, la Norvège, le Luxembourg et la Nouvelle-Zélande qui ont déjà rendu théoriquement obligatoire l'insensibilisation des animaux avant leur mise à mort.

En France, le gouvernement cherche plutôt à protéger la dérogation à l'étourdissement obligatoire et s'est même opposé à l'étiquetage des viandes dans le débat européen sur ce sujet (1). Pourtant, dans unsondage réalisé en France en 2009 par l'Ifop pour le compte de plusieurs associations de protection animale, 72% des sondés désapprouvaient la dérogation de ne pas étourdir les animaux avant leur abattage.

Si l'abattage des animaux reste une source de grande souffrance pour tous les animaux, l'obligation d'étourdissement, quand elle est bien appliquée dans les abattoirs, permet de limiter le temps de l'agonie finale.

Et si la France suivait le même chemin que les Pays-Bas ?

* 116 députés ont voté pour, 30 ont voté contre.

La France sera-t-elle à la traine ?

Abattage rituel sans étourdissement : une dérogation qui coûte cher aux animaux

L'abattage des animaux est encadré par des lois imposant l'étourdissement des animaux avant la saignée. L'abattage rituel (halal ou casher) bénéficie d'une dérogation à l'étourdissement : les animaux sont saignés en pleine conscience. (2)

Or d'après la Fédération des Vétérinaires européens, l’égorgement en toute conscience cause généralement plus de souffrance que l’abattage « standard (3) ». D'après l'INRA, l'agonie d'un bovin peut durer jusqu'à 14 minutes après le tranchage de la gorge. (4)

→ Vidéo comparant un abattage de poulets avec et sans étourdissement

→ Plus de vidéos


1. « Le Parlement européen a en effet, dans sa résolution législative du 16 juin 2010 sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil concernant l'information des consommateurs sur les denrées alimentaires, introduit, en première lecture, un amendement visant à la mise en place d'une mention obligatoire de l'abattage sans étourdissement sur la viande issue d'animaux abattus selon les rites musulman ou israélite. Le Gouvernement français n'y est pas favorable. »

2. Réglementation
3. Federation of Veterinarians of Europe (FVE), Slaughter without prior stunning, 2002.
4. INRA, Douleurs animales : les identifier, les comprendre, les limiter chez les animaux d’élevage Rapport d'expertise, décembre 2009, p. 232-233.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 20/10/2011 22:52



La France va-t-elle rejoindre le groupe des pays modernes, développés, humanistes et humanisés ou va-t-elle s'effondrer dans la soupe méditérraneénne et islamistes?? Avec les ministres abrutis
que nous avons il n'y a rien à espérer. Il serait temps de connaître la position des autres formations qui se préparent aux présidentielles sur tous ces sujets. Notamment MLP? 



francis Claude 20/10/2011 21:59



bravo espérons seulement que les Néerlandais ne feros pas comme les Français pour la loi sur le voile car depuis cette loi nous en voyons de plus en plus...