Les annonces de Nicolas Sarkozy sur la sécurité plébiscitées

Publié le 5 Août 2010

Jeudi 5 août 2010

PARIS (Reuters) - Les Français plébiscitent les dernières mesures promises par Nicolas Sarkozy et son gouvernement pour lutter contre l'insécurité, selon un sondage Ifop à paraître dans Le Figaro.

          D'après cette étude diffusée jeudi, 80% des sondés sont pour le retrait de la

nationalité française aux ressortissants d'origine étrangère coupables de polygamie ou d'incitation à l'excision. Le démantèlement des camps illégaux de Roms recueille 79% d'avis favorables et le retrait de la nationalité pour les délinquants d'origine étrangère en cas d'atteinte à la vie d'un policier ou d'un gendarme 70%.

        Soixante-sept pour cent sont pour l'installation de 60.000 caméras de videosurveillance d'ici 2012 et 55% en faveur de peines de prison pour les parents de mineurs délinquants qui ne respecteraient pas les injonctions de la justice.

         Le contrôle par bracelet électronique des délinquants multirécidivistes pendant plusieurs années après la fin de leurs peines obtient 89% d'avis favorables, et l'instauration d'une peine incompressible de 30 ans de prison pour les assassins de policiers et de gendarmes 80%.

          Des dizaines d'associations, des partis d'opposition et des syndicats ont critiqué les annonces faites par le chef de l'Etat la semaine passée à Grenoble, où il installait un nouveau préfet après des incidents dans un quartier difficile. Ils ont dénoncé l'instauration d'un climat de "xénophobie" et appelé à manifester le 4 septembre dans toute la France.

         Le sondage a été réalisé du 3 au 5 août sur internet auprès d'un échantillon de 1.003 personnes

représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis Claude 06/08/2010 15:39



hélas 3 fois hélas que resterat -il de toute ses belles resolutions!!!!!!!!!!j'ai bien peur qu'il n'y est rien de suivi dans les faits comme vous l'avez vu depuis ces belles paroles les sauvages
n'ont pas hésiter a tiré sur la police et leurs véhicules ce n'est pas des paroles qu'il faut mais bel et bien leur déclarer la guerre, comme eux le font a toutes occaasions sous n'importe
quel prétexte


Francis