Les Arméniens de Syrie tentent de fuir les combats entre l’armée du dictateur et l’internationale islamiste

Publié le 6 Août 2012

armenien

La compagnie aérienne nationale de l’Arménie poursuit ses vols hebdomadaires à destination d’Alep, ce qui permet aux Syriens d’origine arménienne de fuir le pays où de violents combats ont lieu entre les troupes gouvernementales et les rebelles. Le transporteur Armavia s’est engagé mardi 31 juillet à assurer cinq vols supplémentaires durant le mois d’août. La société privée a déclaré qu’il était nécessaire d’évacuer les Syriens d’origine arménienne du pays. Un avion de la compagnie Armavia a volé à Alep lundi avec environ 150 passagers d’origine arménienne. A l’arrivée à l’aéroport Zvartnots d’Erevan, les passagers ont affirmé que les combats n’ont pas lieu dans la ville qui abrite la communauté arménienne. Mais beaucoup ont peur de quitter leurs foyers en raison des tirs et des explosions à proximité des zones résidentielles.

« Si les choses continuent comme ça, si la guerre s’éternise, le sort des Arméniens sera difficile », a dit un homme à RFE / RL (Azatutyun.am).

Armavia a annoncé vendredi qu’elle continuera à effectuer les vols Erevan-Alep, malgré l’intensification des combats en Syrie. La société privée a également exprimé la volonté de rendre le service plus fréquent et moins cher si elle reçoit une aide financière du gouvernement arménien. Armavia a annoncé les cinq vols supplémentaires, malgré l’absence de réponse officielle du gouvernement pour le moment. Sans subventions du gouvernement, la société ne devrait pas baisser ses tarifs. Armavia a été vivement critiquée par l’opposition et d’autres groupes non gouvernementaux en Arménie pour avoir augmenté le prix des billets d’avion récemment.

Hrach Asadurian, un concessionnaire automobile d’Alep, s’est rendu en Arménie en voiture, via la Turquie et la Géorgie, avec sa femme et ses trois enfants le mois dernier car il n’a pas pu acheter de billets d’avion. Des Syriens d’origine arménienne ont critiqué le gouvernement arménien pour ne pas leur avoir fourni un logement et trouver un emploi. 3000 visas arméniens auraient été délivrées cette année en Syrie. Aujourd’hui, certains retournent en Syrie, malgré les combats. C’est le cas de Seda Leplejian qui a repris l’avion pour Alep avec son mari. Le couple s’est rendu en Arménie pour obtenir leurs nouveaux passeports. Le couple reviendra en Arménie si la violence en Syrie continue.

Source: http://www.armenews.com/article.php3?id_article=81457

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 06/08/2012 16:48


A part les troupes d' Obama + la coalition ONU + les larbins européens ,ou voyez vous un dictateur .Est ce qu'il y a  1 an et 1/2  à  2 ans ,est ce qu'il y avait un dictateur en
interne en Syrie .Faut pas nous refaire le coup de Kadafi et des autres .Le resultat jusqu'a present il donne quoi ??? allons les faux-culs  !!!...vite !!! repondez .... surtout ne vous
bousculez pas .... on attend la reponse ...


Et les envahisseurs qui viennent mettre la merde dans ces pays ,ce sont quoi ? des anges ou islamistes-nazis ??? alors ?? choisissez votre camp .