Les blancs et l'esclavage Ottoman.,Les noirs vendus par leurs frères !

Publié le 23 Novembre 2010

de Chantal Marcaire

            Je HAIS de plus en plus ceux les Français qui tapent sur la France et font une relecture de son Histoire, pour mieux la salir ! Honte à celui qui a commis ce bouquin partisan sur Napoléon !

Le-march--aux-esclaves.jpg              Ce qui devrait être mis en avant, c'est le rôle joué par les Noirs eux-mêmes dans la traite des Noirs, c'est l'esclavagisme pratiqué par les Arabes et les Turcs (que curieusement on occulte, alors qu'à la base de la colonisation de ce qui est devenu l'Algérie, il y a la volonté de mettre fin à la traite des blancs -qu'on ignore, bien sûr, pour ne pas stigmatiser- Et pourtant, des opéras de Mozart ou Rossini témoignent de cet état de fait- ).

 

           Ce qui devrait être mis en avant, c'est  que les Français, descendants de Français n'ayant jamais quitté la France pour s'établir ailleurs (= la quasi-totalité de la population)  ne peuvent en aucun cas descendre d'esclavagistes, puisque l'esclavage n'a pas eu cours sur le sol national...même si des bateaux négriers partaient de ports français.

Par contre, parmi les Noirs présents en France, il peut y avoir des descendants de ces rois qui vendaient leurs congénères aux européens !

             Ce qui devrait être mis en avant, c'est  que ce sont Voltaire, Montesquieu, des écrivains français, qui ont dénoncé l'esclavage les premiers ; c'est que c'est la France de la Révolution qui a aboli la première l'esclavage. Rien que cela rend FIER D'ETRE FRANCAIS, n'en déplaise à ceux qui veulent nous plonger dans la culpabilité et la repentance !

              Un détail révélateur de l'ouverture d'esprit et de la tolérance de la France : en plein esclavagisme, Joseph de Saint-Georges, métis né à la Guadeloupe (d'une esclave d'origine africaine et d'un père français, qui lui donne une éducation aristocratique), vient à Paris et va devenir la coqueluche de Paris (il est musicien compositeur et escrimeur de talent) ; il va même obtenir la charge de "gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi"... Rien ne peut mieux illustrer l'absence de préjugés du peuple français, me semble-t-il ! (Sans parler des Alexandre Dumas issus aussi du métissage et qui ont réussi, par leur talent, sans la discrimination positive ou préférence ethnique)

Alors, le MEA CULPA, NON MERCI !

Chantal Marcaire

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

domi 25/11/2010 07:54



Un très bon livre indispensable pour connaître l'esclavage pratiqué par les africains et le canibalisme (ils étaient même vendus sur le marché dans le but de manger) et la vie des tribus en
Afrique de l'ouest au 18ème car tiré des écrits d'un révérend anglais qui va s'installer pour faire connaître "Dieu". "


Le dernier voyage du révérend" de Nigel barley anthropologue et ex conservateur du British Museum département ethnographie.


A lire !



Francis CLAUDE 23/11/2010 17:28



 ou 11Mne Marcaire, j'approuve et je cautionne vos ecrits notre pays doit etre fier de son passé et si meme par hazard nous avons commis quelques bavures nos ancétres n'etaient que des
hommes avec leurs defauts et leurs qualitées....par contre nous devons etres bien moins fiers de ce que nous vivons de nos jours cet asservissement a des barbares modernes qui bien entendu sont
les premiers avec nos bobos a vouloir salir notre pays.concernant l'esclavage j'ai vécu dans les pays musulmans des années et meme de nos jours il y a traffic d'hommes et de femmes c'est une
évidence et une certitude a laquelle en 1970 ou 71 j'ai bien involontairement assisté et qui (j'ai eu beaucoup de chance) m'a vallu l'expultion de ce pays! sachez que tout les ans dans les émiras
en lybei et tous les pays du golfe des centaines d'hommes de femmes et d'enfants disparaissent sans laisser de trace!!!!en majorité des noir originaires de la bande sub sahélienne de l'afrique!


la France n'a pas a ce repentir a demander pardon elle n'a que la téte a relever et boutter les inslamistes integristes hors de nos frontiéres



rosalie 23/11/2010 11:33



Bravo Madame et merci pour cette mise au point. Je me suis élevée contre S.Royal qui passe son temps à s'excuser au nom de toute la France et qui nous met de plus en plus dans une situation de
coupables, ce qui est intolérable. Il faut des gens comme vous pour permettre à ceux qui ne savent pas de savoir!



taffein 23/11/2010 09:18



vous avez raison Chantal,et ne remontons pas si loin ,ce commerce pourri qu'etait la traite des blanches,alors les lecons des gens de tous bords qui voudraient nous  culpabiliser ,qu'ils
aillent se faire foutre .de toutes facons rendre des gens responsables de ce qui s'est passe il y a deux siecles ,feraient mieux de regarder en avant tant qu'il est temps



Topaze 23/11/2010 09:00



Et l'esclavage existe toujours dans les pays arabes...mais il ne faut surtout pas "stigmatiser" ces pays...


Ils enlèvent les papiers après leur embauche et les traite moins bien que nous nos animaux....!


Les Français qui ne le savent pas, sont soit des incultes, soit ceux qui ont intérêt à ce que la France se sente coupable....!


Bien à vous,