Les Chinois s'installent-ils durablement en Afrique?

Publié le 16 Août 2011

BONDY-TROTTER. Les Chinois ne se contentent plus de venir travailler en Afrique, ils y fondent aussi une famille avec les autochtones. De quoi faire jaser dans toute la région où se trouve Hanane !

Plus personne n’ignore le phénomène d’émigration massive de main d’œuvre chinoise vers l’Afrique. Et notamment en Algérie, où des bras chinois travaillent à la construction d’infrastructures géantes, tels qu’autoroutes, bâtiments publics et logements. Serge Michel et Michel Beuret en ont fait le sujet d’un ouvrage,La Chinafrique. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est que certains d’entre eux ont la ferme intention de s’installer définitivement en Algérie. Dans la région du Tlemcen, à l’ouest du pays, dans un village de Nédroma (dont de nombreux Bondynois sont originaires), on ne parle que de ça !

En plein milieu des repas de famille, d’un thé ou au marché, entre grandes personnes et même entre enfants. Ce qui n’était au départ que rumeurs s’est confirmé au bout de quelques jours : un Chinois a épousé une Algérienne, dans un quartier montagneux appelé « Stor ». Ironie du sort, le président algérien Abdelaziz Bouteflika est originaire de la même région !

Ainsi, le peuple algérien et son président semblent marcher la main dans la main. Les contrats économiques passés entre l’Algérie et la Chine vont désormais de concert avec les contrats de mariage sino-algériens. Pour ce qui est des formalités d’usage, « le Chinois de Nédroma », tel que tout le monde l’appelle, s’est converti à l’islam pour pouvoir demander la main de celle qui est aujourd’hui sa femme. Et, d’après les dires des habitants locaux, celle-ci « nage dans le bonheur : elle a passé son permis de conduire et roule en 4×4 comme une princesse ! ».

Aussi, les Algériens ayant un sens de l’humour particulièrement développé, on plaisante sur les futurs enfants du couple de l’année. « Et leurs enfants ? Ils vont ressembler à quoi ? Ça donne quoi le mélange arabe/chinois ? », plaisantent les plus jeunes. Et les plus vieux de répondre sagement : « Ça donne un Algérien, mais un algérien bridé. Bridé des yeux, bien sûr, mais pas bridé au travail. En somme, un Algérien calme et travaillant jour et nuit sans relâche ! »

Hanane Kaddour

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Epicure 16/08/2011 17:51



attendez que les Ouighours ne viennent, musulmans, renforcer l'invasion africaine. Il y aura un accord Chine-Ouighours et Africains musulmans pour contourner l'Europe! Et face à ce mastodonte les
USA et la Russie seront devenus des moucherons! Les Stratégies ne changent pas tant que la Terre  ne voit pas sa géographie changer! A 1 cm par an on a le temps de voir! Mais,moi,
heureusement, vu mon âge, l'Avenir m'indiffère!!!!!!!!!!!!!!!



francis Claude 16/08/2011 15:44



Il y a trop longtemps que mes missions m'ont elognés de l'algérie dans tous les cas avant l'explosion de "l'invasion "chinoise en algérie ou a ma derniere es chinois n'en etaient qu'a la
construction de quelques "maisons de la culture ou stades". Mais j'ai quitté le continent africain depuis maintenant 2 ans et vu de ce fait dans d'autres pays l'invasion massive des chinois, plus
particuliérement dans les pays sub/sahéliens et je puis vous le certifié les chinois ont un haine vissérales des africains et que vous le vouliez ou pas les algériens en sont bien qu'ils n'aiment
pas que le leur dise!!!aussi je pense que ce mariage doit etre l'exeption qui confirme la régle...pour vous dire sachez que dans des grandes villes d'afrique noire les chinois ont fait vennir des
prostituées afin d'assouvir leur pulsions et n'en etant pas moins des commerçants avisés ont ouverts des officines ou ces demoiselles oeuvrent allégrement...mais les temps changent alors!!!!



Vanpyperzele 16/08/2011 12:39



Ben faut bien remplacer les emigrants africains.


De quoi conforter les previsions qui disent que le péril jaune est aussi bien en marche.