Les chrétiens d'Iran résistent. Vidéo des persécutions infligées aux chrétiens dans le monde

Publié le 29 Octobre 2012

Par Christophe Publié dans : billet d'humeur
250px-Bap
 
On vous a déjà expliqué ce qu'est la Taqqyia. Lorsque celle-ci est faite sans talent et avec amateurisme cela tourne au ridicule et cela dessert la cause des islamistes. Il ne faut donc jamais laisser passer l'occasion qui nous est donné de faire tomber « le voile » et de montrer la vérité sur les islamistes et leur dissimulation de la vérité par la Taqqyia ...
Un cas exemplaire de bobard islamique vient d'être révélé par les chrétiens d'Iran. 
     
Did Cristiano Ronaldo really support Islam?
 
C'est le titre de l'article du journal chrétien Iranien Mohabat News qui dénonce un bobard islamique destiné à faire croire (photo à l'appui) que Cristiano Ronaldo, la star Portugaise catholique du foot soutient l’islam !
 
L'article nous informe le Young Journalists Club, une association de jeunes journalistes qui dépend du gouvernement iranien, a récemment cité avec enthousiasme sur son site Internet, une information reprise – mais non vérifiée – du quotidien libanais Al-Diyar et affirmant :
« tandis que beaucoup de gens dans le monde entier protestent contre la projection du film américain qui insulte le prophète Mahomet, les utilisateurs des médiaux sociaux disent que le joueur de football portugais Cristiano Ronaldo proteste lui aussi contre le film. Des utilisateurs de Facebook ont partagé une photo du joueur du Real Madrid F.C. le montrant tenant un cadre avec une inscription en arabe disant “Il n’y a d’autre dieu qu’Allah” (…) ce faisant, la superstar portugaise du football, qui est catholique, a voulu montrer son opposition à la diffusion de ce film qui insulte Mahomet, le prophète de l’islam ».
 
Les islamistes ont retouché une photo du footballeur en guise de preuve à leurs allégations qui vise à accroître encore la folie meurtrière chez les jeunes musulmans. Ce mauvais truquage est mis hors d'état de nuire auprès les jeunes d'Iran par les journalistes de Mohabat News qui publient la vraie photo d'avant les retouches.
ronaldo-1  ronaldo-2
      
Qui est Mohabat News ?
Ils se définissent sur leur site internet comme étant l'agence de nouvelles des chrétiens iraniens. Ils précisent n'être affilié à aucune des organisations chrétiennes ou non chrétiennes mais être une équipe de professionnels qui ont accumulé des années d'expérience dans la collecte, l'interprétation et la diffusion des nouvelles. Mohabat News a fait de cette expérience la voix de l'Eglise persécutée d'Iran pour atteindre les oreilles de la communauté mondiale.
Ils déclarent agir comme un pont culturel et social entre la communauté internationale et les peuples de l'Iran, l'Afghanistan et le Tadjikistan en langue Farsi.
Les chrétiens sont tellement nuls
En cette période de troubles causée par le film sur Mahomet et le flux insolent de victimisation islamique qui nous est imposé par les médias il est bon de récompenser ce bon coup des chrétiens d'Iran. Pour cela, faisons un petit focus sur la persécutions subit par 150 millions de chrétiens dans le monde et plus particulièrement ceux d'Iran.
Je dois tout faire car si j’attends que les chrétiens se victimisent aussi bien que les musulmans je risque de prendre racines. Les chrétiens n'ont pas évolué et sont restés sur la philosophie qui consiste à tendre la joue gauche au moment où il faudrait appeler à la rescousse le fils du tonnerre
Chaque année depuis 1997, Portes Ouvertes  publie l'Index Mondial de Persécution, un classement des 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés.
En 2011, l'Iran occupait une peu flatteuse 2ème place derrière l'intouchable Corée du Nord dans le classement des pays qui persécutent les chrétiens. L'Iran occupait la première place des pays musulmans devant l'Arabie Saoudite. Ça parle quand même !
D'ailleurs, déjà en 2010, alors que l'Iran n'était que troisième, même la dhimmie de service Hillary Clinton dénonçait les faits.
En 2012, l'Iran est redescendu à la 5ème place. Il est vrai que si l'on veut préparer sa bombe atomique tranquillement, il n'est pas judicieux d'attirer l'attention sur soi en tuant une poignée de chrétiens... http://archive.portesouvertes.fr/powebtool/docs/wwl/rapport.pdf
Voir la vidéo de présentation du classement 2012 
     

Situation des chrétiens d'Iran

 

Seuls les Assyriens et les Arméniens sont considérés comme chrétiens. Les Perses (ou Iraniens de souche), eux, ont l’obligation d’être musulmans. L’existence et le droit de culte des chrétiens d’origine musulmane ne sont donc pas reconnus. Les minorités historiques arménienne et assyrienne bénéficient du droit de culte, mais la libre expression de leurs convictions religieuses, surtout en langue perse (farsi), est réprimée.

 

Les Iraniens n’appartenant pas à ces minorités n’ont pas le droit d’entrer dans leurs églises, sauf si ce sont des policiers ou des agents des services secrets. Les chrétiens appartenant à ces minorités sont même victimes d’emprisonnement, d’agressions physiques, harcèlements et de discriminations.

Fin 2010 et début 2011, des arrestations massives de chrétiens ont eu lieu. Plus de 200 d’entre eux ont été interpellés en quelques mois. Ces chiffres sont comparables au nombre d’incarcérations de chrétiens de l’année précédente. Dans les médias, les dirigeants politiques et religieux avaient fait des déclarations hostiles au christianisme. En janvier 2011, le gouverneur de la province de Téhéran, Moreza Tamadon, a annoncé que cette vague de détentions dirigée contre des chrétiens serait suivie d’une autre.

Le ministre du Renseignement, Heydar Moslehi a, quelques temps plus tard, lui aussi menacé d’une nouvelle vague d’emprisonnements, qui toucherait dans un premier temps surtout les églises de maison en octobre et novembre 2011. Il avait même ajouté que de nouvelles réflexions étaient à l’étude pour enrayer l’expansion du réseau d’églises de maison en Iran.

Suite à ces déclarations, les interpellations de chrétiens se sont multipliées. Même si la plupart des croyants ont été relâchés par la suite, l’Église reste soumise à de fortes pressions.

 


Et pourtant ils recrutent !

 

Je vous disais que les chrétiens sont nuls, c'est vrai dans un cas et faux dans l'autre. Vrai pour nos chrétiens de France qui perdent des fidèles et faux pour ceux d'Iran qui malgré les persécutions arrivent à convertir des futurs égorgés

 

http://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/profils-pays/iran/

Dans un discours datant du 19 octobre 2010, l’Ayatollah Ali Khamenei avait, pour la première fois, évoqué l’expansion du christianisme en Iran et condamné le réseau d’églises de maison. Le chef religieux suprême de l’Iran avait accusé « les ennemis de l’islam qui encouragent et participent à l’expansion du christianisme en Iran ». Le même mois, le ministre du Renseignement iranien avait déclaré que ses agents avaient découvert des centaines d’églises de maison, dont 200 à Mashhad, ville sainte pour les musulmans.

Après les troubles qui ont suivi les élections de 2009, le gouvernement a voulu détourner l’attention de la population et s’en est pris au christianisme. Plusieurs chrétiens ont été condamnés à des peines de prison voire à la peine capitale. Cependant, aucune des peines capitales prononcées n’a encore été appliquée.

La crainte qu’éprouvent les autorités iraniennes quant à la progression du christianisme dans le pays est basée sur des faits réels. Les musulmans iraniens, déçus du chiisme prôné par l’Etat, sont de plus en plus curieux et intéressés par le christianisme (et par d’autres religions). On compte en Iran 460 000 chrétiens, qu’ils soient Assyriens, Arméniens ou d’origine musulmane.

   

Voilà c'est fait

 

J'ai salué les chrétiens d'Iran pour les remercier de ce beau coup médiatique. Maintenant je passe la main à ceux de France pour qu'ils se sortent les doigts du ... plutôt que de se dhimmiser en prônant la paix avec l'islam sachant que mis à part oui-oui, personne ne crois réellement en cette possibilité.



Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article