Les Chrétiens perdent le lieu de naissance de Jésus au profit des Musulmans palestiniens et personne ne proteste…

Publié le 2 Juillet 2012

 

Les Chrétiens perdent le lieu de naissance de Jésus au profit des Musulmans palestiniens et personne ne proteste…

Marc Brzustowski.

 

Le comble de la lâcheté est atteint, de la part du Vatican, toujours prompt à requérir « l’Internationalisation » de Jérusalem, capitale indivisible du Peuple Juif, lorsqu’il consent à ce que l’UNESCO classe la Basilique de la Nativité, édifiée sur les lieux supposés de la naissance de Jésus, parmi les « Sites en danger du Patrimoine mondial », au profit des revendications politiques des Palestiniens.

 

Que l’on se souvienne, la dernière fois que cette église a été « mise en danger », c’était en avril-mai 2002, lorsqu’environ 200 terroristes d’Arafat et du Hamas, entrés par la force des armes, s’étaient retranchés avec des otages, un prêtre et sept religieuses, dans cet édifice. Il fallut alors des tractations qui durèrent 39 jours pour les en déloger et qu’une solution « pacifique », consistant à expulser 13 d’entre eux en Europe et 26 à Gaza, ne finisse par être trouvée.

 

Les 13 Palestiniens expulsés alors en Europe ont, pour la majeure partie d’entre eux, été impliqués dans des attentats sanglants contre des civils israéliens. Ibrahim Abayat du Fatah est soupçonné d’avoir commandité l’assassinat de l’officier israélien Yaakov Edery et du civil américain Avi Boaz. Jihad Haara également du Fatah a participé aux tirs sur le quartier de Guilo en 2002 à Jérusalem. Ismaël Hamdan est soupçonné d’être impliqué dans le meurtre de trois Israéliens. Nidal Abou Glarif et Mohamed Salem sont impliqués dans deux attentats suicides à Jérusalem. Bassam Hamoud, quant à lui, est l’un des « ingénieurs » de la machine terroriste. Ce sont plusieurs bombes humaines que ce membre du Hamas aurait préparées.

 

L’UNESCO, organe révisionniste mondial (le même organisme bien pensant qui découvre le carnage des islamistes au Mali. Ndlr Gérard Brazon) a récemment accueilli la « Palestine » comme s’agissant d’un « Etat-membre », vient d’entériner la politisation de ces lieux saints, en les reconnaissant parmi les édifices "menacés" du patrimoine mondial : on se demande bien où réside ce danger, excepté à travers cette dénaturation, cette défiguration officielle de sa vocation de témoignage spirituel pour ceux qui se reconnaissent dans l’exemple donné par ce rabbi galiléen nommé Jésus.

 

Ce vote s’est affirmé en parfaite opposition usurpatrice de l’avis d’un comité expert de scientifiques, archéologues, historiens, réunis pour évaluer ce « risque » et qui s’est clairement opposé à cette réquisition purement idéologique et… parfaitement anhistorique, illogique.

 

Lorsque le « danger » n’existe pas, l’organisme imposteur et falsificateur mondial se charge de procéder à ce type de mascarade, lui permettant, au passage, de fustiger l’Etat d’Israël pour des « intentions » ataviques qu’on ne prêterait même pas au Diable en personne.

 

Les seuls perdants de cette palestinisation de la naissance de l’icône chrétienne sont ses 2 milliards d'adeptes eux-mêmes, dont la seule préoccupation semble être d’adopter profil bas et de ne jamais élever la voix, au risque de froisser le maître de Ramallah, chargé de piloter, à un train d'enfer, pavé de martyrs-suicide, le destin de leurs âmes et de collecter l’obole de 2 millions de visiteurs annuels.

L'AP réalise une belle OPA, toute à son idéologie doloriste, au détriment des racines juives de la Chrétienté.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

sahabas 02/07/2012 17:02


Au contraire les palestiniens souhaitent préserver ce haut lieu du christianisme authentique. Et ça a eu le mérite de faire sortir de leur trou à rat les goy shabbat pseudo-chrétiens : ils se
sont insurgés que ce lieu saint soit mis sous protection de l'UNESCO ! Preuve s'il en est qu'ils sont esclaves des juifs qui méprisent haisent Jésus (lire le Talmud).

island girl 02/07/2012 13:00


Le pape cette vieille momie en phase terminale est l'image meme du catholicisme..

arlette 02/07/2012 12:48


C'est vrai Monsieur Brazon, pour beaucoup de gens qui se disent chrétiens, ne  sont en fait que des laches, des religieux, pro-palestiniens car n'aimant pas les juifs, regardant qu'a leur
confort, leur rites religieux qui les rassure, espérant du pape dont ils disent qu'il est le représentant de Christ sur terre!!!!!!!!!!!,( je rappelle aux catho que Jésus est réssussité, donc il
est VIVANT et n'a pas besoin d'un homme pour le représenter ) de les sauver et aujourd'hui s'étonnant que certain les laisse dans leur église de morts, car en eux aucune compassion, tout est fait
pour etre vu des hommes, Jésus disait d'eux: hommes pervers et hypocrites. 


Ne nous y trompons pas, quand Jésus va revenir, tout ceux qui aurons lavé leur vêtements dans le sang de l'agneau, qui ce seront attachés à Lui sans faillir, espérer en leur Seigneur, ceux pour
qui les tribulations sont une grace de Dieu car elles nous gardent dans l'humilité, tous ceux-la partiront avec Jésus et ne connaitrons pas ce qui est réservé au monde.


Quand aux Juifs, peuple élu de DIEU, aucunes nations ne pourra les détruirent, il nous est dit dans la Bible d'aimer son peuple car il est l'olivier franc sur lequel nous avons été gréffer.
 


 Etre chrétien c'est mourir à soi-même pour que Jésus-Christ vive en nous, qu'IL puisse aimer, parler, agir, guérir, restaurer, sauver................ que chacun s'éxamine, s'humilie,
demande pardon à DIEU, quitte ces mauvaises voies, s'attache à la paroles de DIEU et la mette en pratique, qu'il jette toutes les statues idoles de Marie, de Joseph, de Paul, François et tous les
autres, car notre Père Céleste nous a donné UN SEUL Sauveur: JESUS-CHRIST,son fils bien-aimé.