Décapitation : Les chrétiens toujours victimes de l'islamisme! Silence des médias

Publié le 19 Novembre 2012

Christianophobie Daniel Hamiche // Observatoire de la Christianophobie

Otages Egorges Cette nouvelle atrocité est à mettre au débit du groupe de rebelles islamistes Al-Shabaabqui s’est déjà sinistrement illustré en assassinant des dizaines de chrétiens en Somalie, dans le but de débarrasser ce pays de toute présence chrétienne et de prendre le pouvoir pour y installer une stricte sharia, celle mise en place par le gouvernement dit transitoire ne l’étant pas assez à ses yeux.

Farhan Haji Mose, 25 ans, converti depuis 2010, a été décapité en public par des militants d’Al-Shabaab le vendredi 16 novembre dernier dans la ville côtière de Barawa en Somalie. Mose avait fait des études au Kenya voisin où il s’était converti au christianisme, puis avait ouvert une petite boutique de cosmétiques à Barawa. Il avait fait en fin d’année dernière un voyage professionnel au Kenya. Depuis son retour, il était surveillé de près par Al-Shabaab qui a pris le contrôle de la ville de Barawa (545 000 habitants). Des témoins oculaires de cet assassinat, chrétiens clandestins – ils le sont tous en Somalie – et musulmans, ont signalé qu’il avait été décapité sous l’accusation d’espionnage au service de l’étranger et pour avoir embrassé « le christianisme, religion étrangère ». Sa tête et son corps ont été jetés près de la plage de Barawa, selon des témoignages. La terreur imposée par Al-Shabaab a prévenu la famille de Mose de récupérer immédiatement sa dépouille qui était encore visible le 17 au matin à l’endroit où elle avait été jetée par ses tortionnaires.

Source : Assist News Service (17 novembre) depuis Morning Star News

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article