Les commerçants juifs de Molenbeek à Bruxelles ont été chassés

Publié le 8 Juin 2012

 Europe-Israel.org

Molenbeek- un quartier de Bruxelles

On découvre régulièrement qu’il y a des problèmes d’intégration en Belgique et le quartier de Molenbeek à Bruxelles est devenu emblématique de cette situation « explosive ». Les médias ont rapporté ces derniers jours des incidents à Molenbeek provoqués par des musulmans « radicaux ». On met en évidence le groupe Sharia4Belgium (pour lequel Israël est un « cancer dans les pays islamiques ») qu’on semble également découvrir alors que ça fait des années qu’il est actif – on met également en évidence le fait qu’il est basé à Anvers et pas à Bruxelles pour minimiser la situation. Me maire socialiste francophone, Philippe Moureaux, semble penser que c’est la faute à Sarkozy … « les libéraux «ont vu que le candidat de droite en France avait reconquis de l’électorat en durcissant son discours sur l’immigration, clairement ils ont choisi la ligne Sarko», a-t-il accusé ».

Il convient de rappeler que le magazine flamand Dag Allemaal a publié le 8 avril 2008 un article (« Les Juifs sont nos pires ennemis », crient les ‘jeunes’ dans la rue ») sur le quartier de Molenbeek où il y avait autrefois de nombreux commerçants juifs, installés depuis de longues années le long de la rue du Prado et de la Chaussée de Gand. Mais en 2008 ils avaient tous mis la clé sur le paillasson – à l’exception d’un magasin de meubles.  Dans l’indifférence générale.

Molenbeek Jodenhaat

L’auteur de l’article a essuyé un refus lorsqu’il a voulu interviewer les anciens commerçants juifs de Molenbeek.  Ceux-ci craignaient des représailles.  Un seul, René (ce n’est pas son vrai nom) a accepté de parler à condition qu’il n’y ait pas de photos et qu’il ne puisse pas être identifié. « Parce qu’ils viendraient immédiatement chez moi », avertit-il.

René a récemment [2008] fermé son salon de coiffure dans la chaussée de Gand. Les incidents violents se sont succédé. D’abord ce furent des graffitis sur la façade et des insultes « Sale youpin » et ce genre de « subtilités ». Les pires sont les « jeunes » entre 12 et 20 ans. Ils criaient dans la rue que les Juifs sont leurs pires ennemis.  La campagne de haine et d’intimidation menée contre René a connu son apogée au cours d’un raid. Six « jeunes » se sont introduits comme des fauves dans son salon en criant « Sale youpin », en cassant du matériel et l’ont frappé au visage. Après leur départ, René a appelé la police. Une heure après « les jeunes » sont revenus le punir et ont cassé tous les miroirs. La clientèle fidèle que René s’était constituée en 35 années de dur labeur a eu peur et n’est plus venue. René n’a pas eu d’autre choix que de mettre; comme les autres, la clé sous le paillasson.

On sait que ça commence avec les Juifs dans l’indifférence générale, mais une fois qu’on se débarrasse des Juifs on sait ce qui risque d’arriver.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

jpb 09/06/2012 13:28


je ne suis pas juif,mais je répugne de ses méthodes ,de ses dégénérés,pourquoi ne forme t'il pas un groupe,les choper  et leur mettre la branler de leur vie.