Les communistes se déchaînent contre Lorànt Deustch

Publié le 11 Juillet 2012

PARIS (NOVOpress) C’est une publicité dont il aurait pu se passer, mais Lorànt Deutsch et son livre Métronome sont attaqués par les élus du Parti de Gauche (dirigé par Mélenchon) et communistes au Conseil de Paris, regroupés au sein du Front de Gauche. Plus exactement la promotion assurée de Métronome par la Ville de Paris, depuis que Bertrand Delanöe a remis la médaille de la ville à Lorànt Deutsch en 2010.

Au premier rang de ces élus, Alexis Corbière, membre du Parti de Gauche et professeur d’histoire dans un lycée, qui indique, dans le Parisien, que « l’idée n’est pas de passer pour le grincheux de service. Seulement, depuis trois ans, à la Ville de Paris, on déroule le tapis rouge à Lorànt Deutsch et à son Métronome. On l’invite à donner des conférences dans les écoles. Le maire Bertrand Delanöe le décore en 2010 de la médaille de la Ville… alors que si l’on regarde de plus près, ce livre comporte de nombreuses erreurs. Et ne peut pas être considéré comme un vrai livre d’histoire. »

Amusant de voir un tel idéologue défendre à ce point l’impartialité de l’histoire… De plus, on peut également sourire lorsque l’on voit que l’un des historiens bataillant contre Métronome n’est autre que William Blanc, un thésard de 36 ans, et surtout issu des milieux CNT/SCALP, bien connus pour leur objectivité historique et leur sens de la concorde sociale…

Face à ces attaques qui révèlent en réalité une attaque contre tout ce qui promeut l’identité parisienne, l’association Paris Fierté vient de lancer une pétition de soutien à Lorànt Deutsch. Paris Fierté explique, dans un communiqué, qu’« en tant que défenseurs et promoteurs de l’identité parisienne, nous avions justement salué l’utilité de ce livre frais, intelligent et ludique. Notamment pour les plus jeunes afin qu’ils s’intéressent à l’histoire de leur cité et de leur pays à travers le nom des stations de métro qu’ils fréquentent tous les jours ! Est-ce peut-être justement cela, l’intérêt des plus jeunes pour notre identité, que veulent stopper ces élus en déclenchant une stupide polémique politique ?

Quoiqu’il en soit, le succès de ce livre, vendu à plus de 2 millions d’exemplaires et décliné en reportages TV, atteste de l’engouement qu’il a suscité auprès de Français qui se moquent éperdument des opinions politiques d’un auteur sympathique, dynamique et très attaché à Paris. »

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mgdej 12/07/2012 14:56


  Ce sont les mêmes qui dénoncent l'obscurantisme du Moyen-Age avec comme victime: Giordano Bruno brûlé sur le Campo dei Fiori en ... 1600!! alors que la drnière victime d'une religion
séculière est le généticien  Nicolaï Vavilov meurt de faim en 1943 dans les geoles lyssenkistes, à Moscou...

mgdej 12/07/2012 14:49


  Lorant Deutsch s'est vu reprocher quelques erreurs historiques...On a  signalé qu'il y avait une erreur sur la date de fondation du Louvre. L'auteur a alors, donné des sources
d'historiens  qui font remonter la fondation du louvre 7 siècles auparavant. ..le reste est peu important. On lui reproche surtout la médiatisation avec des deniers publics...


 habituellement c'est le contraire... Arte, france-culture privilégient presque toujours des documentaires inspirés des  marxistes, colons de l'université, du collège de France,
hébergés depuis .... 1945!!! (c'est la même chose dans les sciences-humaines)


 La quasi totalité des héllénistes du collège étaient des marxistes: Vernant, Veynes, Lévecque, Vvidal-Naquet...(cooptation???) Madame de Romilly était une égarée!!!


    Deutsch devrait au contraire profiter de cette querelle...


  Il vaut mieux parler de vous en mal que de ne point en parler!!!


 


 

DUVAL Maxime 11/07/2012 18:17


Oui, et des islamistes désirent détruire leurs pyramides égyptiennes, et d'autres encore après les boudha en Afganistan, saccagent leurs propres mausolées.


Et chez nous, comme le chantait Sardou, nos Communistes (ou ces tarés qui s'en réclament) sont devenus fous. Il faudrait faire politiquement table rase  de cette engeance.


 

Mitsahne 11/07/2012 17:33


J'ai lu avec beaucoup de plaisir le livre de Lorànt Deutsch (version illustrée).


Deutsch est un comédien, pas un historien. Son livre a bien quelques défauts, mal équilibré, quelques omissions, mais ce n'est pas un livre d'histoire, c'est un documentaire sur notre belle
capitale. Il apporte une foule de détails inconnus et de superbes illustrations, il se lit avec délectation.


Il se trouve que L.D. ne semble pas avoir des idées de gauche, crime impardonnable dès que l'on se mêle de culture, chasse gardée de la gauche et foyer multicentenaire de toutes les idées
perverses qui pourrissent nos intellectuels (enfin, pas tous, heureusement).


De plus, ce livre a du succès, ce qui rend Lorànt Deutsch franchement insupportable aux agités de chez Lipp et du café de Flore. D'ici que BHL entre en campagne et Jack Lang monte au créneau pour
défendre la laïcité en danger et la République menacée, il n'y a pas loin.


Quand on sait toutes les contorsions et faux auxquels se livrent les communistes pour faire passer les horreurs staliniennes pour des bienfaits de l'humanité, il y a de quoi rire.

S. Dekerle 11/07/2012 16:29


Les nazis brûlaient les livres, c'est la même démarche non?

Epicure 11/07/2012 14:43


Le lyssenkisme est un danger permanent et universel: il n'est que l'expression de l'union de la perversité carriériste et de la paranoïa...


Le pauvre Lorant en est une belle victime mais il gagnera in fine...