Les crimes de Mohamed Merah: pour Oumma.com son rejet n'est que de la théâtralisation... Par Gérard Brazon

Publié le 1 Avril 2012

Pour le site musulman Oumma.com, pas d'excuses, aucun questionnement! Il n'est pas question pour ces musulmans d'aller jusqu'à trouver une excuse à Mohamed Merah, mais tout de même!

La bête immonde ne vit pas dans le sein de la religion de Mahomet mais bien au contraire, vivrait sous le régime du bouc emissaire qui est bien entendu le musulman. Il est tout de même étonnant que l'auteur, Sofiane Meziani  considère que les effets et les réactions des meurtres d'enfants et de militaires ressemblent à ses yeux, "au vue de la forme ubuesque de la campagne présidentielle chambardée par l'affaire toulousaine, à une théâtralisation de la vie politique - qui a davantage l’allure d’une comédie que d’une tragédie. Voilà en quelques mots réglée l'affaire toulousaine au yeux de cet auteur musulman. Circulez, il n'y a rien à voir d'autre que de l'islamophobie totalement débridée de la part de populistes ayant trouvé du grain à moudre sur le dos de l'islam. On en oublierait presque que Mohamed Merah était musulman et qu'il se revendiquait comme tel pour tuer. 

Nous autres, les "populistes", les "souchiens", les français qui avons été horrifiés, serions des obsédés de je ne sais quelle idée à l'encontre d'une religion d'amour, de tolérance et de paix et ne songeons qu'à la salir! Cette fixation presque obsessionnelle sur le foulard, cet acharnement pathétique sur la viande halal ainsi que la surenchère et la diabolisation du forcené, Mohammed Merah, dont l’affaire contient encore de nombreuses zones d’ombres, laissent progressivement apparaître le visage oligarchique et populiste de la France dissimulée sous le masque de la démocratie. 

Tout le reste est l'avenant! Indigne, injuste et réducteur. Si je vous en laisse quelques extraits, c'est pour que vous n'imaginiez pas un seul instant que cet islam radical a pu avoir changé d'avis! Aurait pu de lui-même être soufflé par ce monstre de Mohamed Merah. Que nenni!

C'est vous, Français horrifiés, qui êtes populistes et obsédés. Attention à cette maladie grave qu'est l'islamophobie. Elle n'est jamais bien loin dès lors que vous émettez un avis critique sur l'islam. Pour ma part, je m'en moque, je l'ai déjà attrapé depuis un certain temps et ma foi, je n'en suis pas mort! Mieux, je suis devenu bien plus lucide. 

La "Oumma" est la communauté musulmane! elle ne reconnaît pas la nation, la patrie. Elle ne reconnait que les préceptes de l'islam. Il est étonnant qu'un auteur nous parle de populistes alors même que son refus des peuples et des nations est contenu dans sa croyance. Mais populiste est à la mode. Populiste égal fasciste égal nazi et le tour est joué n'est-ce pas? Qu'importe ce que pense la Oumma au fond, elle ne nous concerne pas. Je suis un français laïc ayant été baptisé trop petit pour émettre un avis et mon cadre de vie c'est la nation France! Mais je ne résiste pas à vous faire lire pour en terminer, ce qu'il pense des populistes: Les populistes sont à l’affût de chaque situation anecdotique touchant les musulmans pour en faire l’objet d’une éventuelle instrumentalisation au profit de leurs égos démesurés et de leurs intérêts personnels. On notera encore une fois, s'il le fallait, que pour Sofiane Meziani pour Oumma.com, la mort d'enfants et de militaires est "anecdotique" et que dénoncer le meurtrier ne relève que d'un égo surdimensionné! Ce qui me rassure, c'est que nous sommes plusieurs millions à avoir un égo de cette taille. 

Gérard Brazon

*********** 

Le voile, le halal et Merah : les nouveaux ingrédients du populisme français

oumma.com

Quant au chômage ? L’éducation ? Le logement ? Tous ces grands sujets qui sont censés être au cœur de la campagne présidentielle et dont dépend en grande partie l’avenir de la France, qu’en est-il ? Silence radio…

Avec un bout de tissu – le voile - et un morceau de viande – halal -, les populistes  ont finit par confectionner un bouc-émissaire idéal – Mohammed Merah – pour jouer la fameuse carte de l’insécurité. Tous les ingrédients sont ainsi réunis pour façonner un antagoniste – l’Islam -  sur lequel le système politique fixera ses peurs et ses inquiétudes.

La démagogie des mouvements populistes qui surfe sur l’émotion du peuple à travers un discours desophiste illustre parfaitement la situation Kafkaïenne de la démocratie française. L’ère de la communication a d’ailleurs, à travers le pouvoir des médias, impulsé considérablement les démagogues. En effet, le défilé médiatique d’images frappantes, de phrases courtes et limpides, d’idées réduites à des slogans mémorables contribuent davantage à conditionner la masse populaire dans une trajectoire politique ayant pour cible les musulmans.

La bête immonde, le fascisme, a laissé place désormais à un cancer intellectuel, l’islamophobie.

Lire la suite ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

yves IMBERT 03/04/2012 22:28


je suis donc moi aussi un con de populiste d'extrême droite, ajoutons fasciste pour faire dans le vent gaucho.


En effet, quand il y a des agressions qq part je ne vois jamais de skin avec la croix gammée mais toujours des "djeunes" d'origine étrangère et fréquemment de culture musulmane.


Dès lors je me pose deux questions:


- Pourquoi les musulmans ne voient pas la cause du ressentiment dont ils se plaignent en toutes occasions avec leurs amis gauchos-bobos


- pourquoi un pays de racistes fascistes  comme la France les attirent autant, moi à leur place je poserais mes valises dans un pays sérieux, au Mali par exemple,


N'est ce pas JUPPE qui découvre le danger islamique à plus de 60 ans ?


mieux vaut tard que jamais.