Les crimes qu'Hollande feint d'ignorer...

Publié le 12 Septembre 2013

Celui qui nous sert de Président ignore semble-t-il les morts chrétiens d'Egypte. Sans doute par qu'ils n'ont pas les fameuses origines sacrées qui émeuvent tant les dirigeants de la Socia-lie. En France, in vaut être adepte de l'islam que du diocèse de Paris ou de Chartres. Il vaut mieux être musulman que chrétien et cela se sent bien dans la manière d'agir ou de répondre de nos dirigeants politiques. Un tag sur une mosquée et c'est crime d'état, une église pillée et pas un mot.

Mais tout cela, les Français le savent désormais. Il se trouve qu'en Egypte, les chrétiens d'Orient s'imaginent encore que la France est la terre des Droits de l'homme, la fille ainée de l'Eglise, etc.  La France n'est plus qu'un état en déliquescence aux mains de dirigeants indifférents à la mort de cette communauté chrétienne. Aujourd'hui, à tous les niveaux de notre pays, les politiques ont les yeux de Chimène pour la communauté musulmane. Nous pouvons le regretter bien sûr et même, nous pouvons le contester dans les urnes.

Gérard Brazon

 

*****  

LE CAIRE (NOVOpress) – Dans un « Bilan des destructions de lieux de culte chrétien depuis le 14 août 2013 »,  L’Œuvre d’Orient rappelle que les chrétiens d’Egypte sont « de toute évidence » la cible d’une véritable « vague de persécutions » mise en œuvre par des militants islamistes.

 

Cette ONG venant en aide aux chrétiens du Moyen-Orient vient de publier la liste – « confirmée par les plus hautes autorités spirituelles » – des bâtiments chrétiens « incendiés ou saccagés ces dernières semaines en Egypte par les Frères Musulmans ou des personnes qui leur sont proches ». Le gouvernorat de Minia a été le plus touché, avec des attaques visant une bonne quinzaine d’édifices religieux. Sept autres ont été ciblés dans le gouvernorat d’Assiout, cinq dans celui de Fayoum, quatre dans celui de Suez, trois dans celui de Sohag, deux dans celui de Guizeh, un dans le gouvernorat du Nord Sinaï.

D’autres églises ont été visées ailleurs dans le pays par des jets de pierres, des cocktails Molotov, ou ont été mitraillées ou assiégées par les mahométans. Des maisons, pharmacies, magasins, hôtels appartenant aux coptes ont été pillés, saccagés ou brûlés entièrement dans l’ensemble du territoire égyptien et leurs propriétaires ont été chassés de leur ville ou village. De nombreuses écoles coptes ou appartenant à des congrégations religieuses ont été incendiées ou pillées. L’Œuvre d’Orient, dénonce une « vague de persécution », alors qu’auparavant, les chrétiens faisaient l’objet de violences ponctuelles et de discriminations. Il souligne que « la position jusqu’au-boutiste des extrémistes fait craindre la poursuite de ce mouvement antichrétien ». L’association demande aux autorités égyptiennes actuelles qu’elles procèdent sans tarder à la protection et à la reconstruction des lieux chrétiens: églises, écoles, maisons de santé, habitations.

Des crimes qui n’émeuvent pas François Hollande dans cette région du monde, si prompt pourtant à vouloir bombarder la Syrie…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 13/09/2013 16:18


Exemple de mise en oeuvre de la charia


Classé dans : Uncategorized —
francaisdefrance @ 14:28





 


Alors l’islam est compatible avec

Charles Martel 13/09/2013 15:37



Les messages de ce site sont postés sur https://twitter.com/AntiLeftistsFas & https://twitter.com/AntiLeftistFas1 !
194 sites/blogs luttant contre l'islamisation et les fascistes gauchistes !


 



Ce document a été posté sur 'Islam : danger planétaire' http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com , http://storify.com/CharlesMartel/islam-is-a-doctrine-of-hate-subjugation-and-exterm et sur https://twitter.com/CharlesMartelu1 




Flux RSS http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com/rss.xml ( utilisez http://blogtrottr.com )


 


islam : doctrine de haine, de soumission et d'extermination que les fascistes gauchistes islamo-collabos s'acharnent à appeler la 'religion d'amour,
de tolérance et de paix' ^_^


 



Veuillez télécharger le document "Etat des lieux de la France actuelle concernant un danger planétaire - Version 16" à http://RevelationsIslam.chickenkiller.com ( Format PDF :
http://RevelationsIslamPDF.chickenkiller.com )


 





henri 12/09/2013 21:18


Un épisode de l'histoire de mon pays s'appelait l' EPURATION !

Marie-claire Muller 12/09/2013 21:06


Il continue dans sa lancée en voulant armer les "rebelles"en syrie  Nos "dirigeants sont des catastrophes ambulantes:


Syrie : Armer les criminels ? Hollande risque la prison, par Gilles Devers




Taille de police


Imprimer


Comments (1)




IRIB-Si vous n’avez jamais vu ce qu’est un crime de guerre, regardez.


Si vous redoutez la scène du crime, ne regardez pas, car c’est la violence totale. Cette vidéo est incontestable : filmée en avril 2012, et publiée hier par
le New
York Times, elle a été transmise par un candidat djihadiste à qui elle était présentée comme gage de détermination des groupes combattant l’armée syrienne.


On voit, au premier rang, sept soldats de l’armée nationale syrienne. Ils sont alignés, le torse nu, le visage plaqué au sol. Sur leur dos, les traces des coups
: des tortures.


Au second rang, les combattants de la démocratie, du groupe Jund al-Cham. Ils sont sept, postés derrière les soldats qui s’apprêtent à mourir, et sur le côté
droit, le chef, Abdul Samad Issa.


C’est lui qui livre l’arrêt de mort : « Nous le jurons devant Dieu, nous nous en faisons la promesse, nous nous vengerons. Votre sang coulera deux fois plus
que le nôtre ».


Les balles retentissent, et on voit ensuite les corps des soldats, jetés dans une fosse.


Livrer des armes aux rebelles


Voici une dépêche de l’AFP du 15 mars 2013.


« À la veille des deux ans de la révolte contre Bachar el-Assad en Syrie, la France est prête à "prendre ses responsabilités" et n'exclut pas de livrer des
armes à l'opposition syrienne, si elle ne parvient pas à convaincre ses partenaires européens, a affirmé jeudi François Hollande : "Nous avons comme objectif de convaincre nos partenaires à la
fin du mois de mai, et si possible avant. Nous allons employer notre sens de la diplomatie. Si d'aventure, il devait y avoir un blocage d'un ou deux pays, alors la France, elle, prendrait ses
responsabilités", a déclaré le chef de l'État, au cours d'une conférence de presse à l'issue de la première journée du sommet européen à Bruxelles ».


Si d’aventure…


La III° Convention de Genève


Le respect des prisonniers de guerre est une règle coutumière du droit international humanitaire,  reprise par la III° convention de Genève, aux articles
13 et 14.


Article 13


« Les prisonniers de guerre doivent être traités en tout temps avec humanité. Tout acte ou omission illicite de la part de la Puissance détentrice entraînant
la mort ou mettant gravement en danger la santé d'un prisonnier de guerre en son pouvoir est interdit et sera considéré comme une grave infraction à la présente Convention. En particulier, aucun
prisonnier de guerre ne pourra être soumis à une mutilation physique ou à une expérience médicale ou scientifique de quelque nature qu'elle soit qui ne serait pas justifiée par le traitement
médical du prisonnier intéressé et qui ne serait pas dans son intérêt.


« Les prisonniers de guerre doivent de même être protégés en tout temps, notamment contre tout acte de violence ou d'intimidation, contre les insultes et la
curiosité publique.


« Les mesures de représailles à leur égard sont interdites ».


Article 14


« Les prisonniers de guerre ont droit en toutes circonstances au respect de leur personne et de leur honneur.


« Les femmes doivent être traitées avec tous les égards dus à leur sexe et bénéficier en tous cas d'un traitement aussi favorable que celui qui est accordé
aux hommes.


« Les prisonniers de guerre conservent leur pleine capacité civile telle qu'elle existait au moment où ils ont été faits prisonniers. La Puissance détentrice
ne pourra en limiter l'exercice soit sur son territoire, soit en dehors, que dans la mesure où la captivité l'exige ».


Le statut de la Cour Pénale Internationale


La Cour Pénale internationale sanctionne évidemment de tels faits.


Si, vu le nombre de combattants enrôlés et financés par l’étranger, on considère le conflit comme international, jouent quatre textes


« 2a i) L’homicide intentionnel ;


« 2a vi) Le fait de tuer ou de blesser un combattant qui, ayant déposé les armes ou n'ayant plus de moyens de se défendre, s'est rendu à discrétion ;


« 2a vi) Le fait de priver intentionnellement un prisonnier de guerre […] de son droit d'être jugé régulièrement et impartialement ;


« 2a xxi) Les atteintes à la dignité de la personne, notamment les traitements humiliants et dégradants. »


Si considère qu’il s’agit d’un conflit armé interne, peuvent s'appliquer trois textes :


« 2c i) Les atteintes à la vie et à l'intégrité corporelle, notamment le meurtre sous toutes ses formes, les mutilations, les traitements cruels et la torture
;


« 2c ii) Les atteintes à la dignité de la personne, notamment les traitements humiliants et dégradants ;


« 2c iv) Les condamnations prononcées et les exécutions effectuées sans un jugement préalable, rendu par un tribunal régulièrement constitué,  assorti des
garanties judiciaires généralement reconnues comme  indispensables.


Responsable… et coupable


Si l’on trouve des armes françaises entre les mains de ces criminels, une plainte pour complicité de crime de guerre sera déposée contre celui qui a décidé de ces
livraisons d’armes, « prenant ses responsabilités », devant la Cour Pénale Internationale, car la France a ratifié le Traité, texte qui ne connaît pas les immunités des chefs
d’Etat.


 (Sur Iran FRENCH)


 


La prison de Scheveningen (La Haye) et
une cellule du quartier pénitentiaire de la CPI

mika 12/09/2013 20:39


Egypte, les musulmans persécute les chrétiens



https://www.youtube.com/watch?v=mrKqtWDuJTY