Les députés représentant les français de l'étranger fustigent Charlie Hebdo.

Publié le 20 Septembre 2012

Gérard 52ansComment des représentants de la nation, image symbolique des libertés et des droits de l'homme peuvent-ils se coucher de cette manière.

Ces Daladier en puissance ne songent qu'à leur confort et ont oublié ce qu'est la Nation Française et son Histoire. Ce ne sont plus que des pauvres types égarés et morts de peur devant l'islam. Affligeant vraiment.

Je ne suis pas de gauche, ni lecteurs de Charlie Hebdo mais je suis outré qu'une Sénatrice parle de coût lorqu'ils s'agit de défendre la Liberté d'Expression.

Je suis effaré d'entendre sur des antennes de radios, des intervenants affirmant qu'il faut faire payer les coûts de la sécurité policière accordés à un journal d'opinion.

Dans quel pays vivons-nous finalement. Que s'est-il passé pour que des français aient ce genre d'idées malsaines. La Liberté est essentielle et mérite que l'on dépense pour elle. Des économies il y en a à faire, mais sûrement pas dans la défense de nos libertés.

Gérard Brazon

****

Sept parlementaires UMP représentant les Français de l'étranger "ne disent pas bravo" à la "provocation" de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, qui a publié la veille des caricatures de Mahomet, déplorant que les Français de 18 pays doivent "raser les murs" quelques jours.

"Si certains s'en félicitent, nous, ne disons pas bravo aux gens de Charlie Hebdo pour leur courage consistant à caricaturer Mahomet ou ses prophètes", écrivent dans un communiqué commun les députés Alain Marsaud, Thierry Mariani, Claudine Schmid, et les sénateurs Christian Cointat, Louis Duvernois, Christophe-André Frassa, Christiane Kammermann. 

Notant que "Charlie Hebdo aujourd'hui est protégé par la police républicaine et laïque", ces élus soulignent que, "pendant ce temps, dans 18 pays d'Afrique et d'Asie, on ferme les ambassades et les consulats français, on ferme nos écoles françaises dans l'attente d'opérations violentes de la part d'islamistes très contrôlés et de salafistes de tous poils". 

"Dieu sait que nous aimons la provocation et combattons pour la laïcité (propos de fux-culs) mais il se trouve qu'hélas, durant ces quelques jours, nos compatriotes français vivant dans ces pays vont devoir raser les murs.

Quelle sera la prochaine Une de ce journal, s'il doit encourir la responsabilité de quelques morts bien Français?", lancent-ils. (Alors donc, ils essayent de culpabiliser un journal d'opinion et lui disant de se taire! Demain ce sera quoi d'autres? Ne pas déplaire à un gouvernement, une dictature policière? A la Chine pour d'éventuels marchés? Bravo à ces députés de bas étages, ils sont une honte de la Nation Française. Réveillez-vous militants de l'UMP. Ndlr Gérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Polux 24/09/2012 22:20


Heu, pardon ! Pas de Suède, mais du Danemark !

Polux 24/09/2012 20:20


J'ajouterai que lorsque le s caricatures venaient de Suède tout le monde criait : " Vive la liberté d'expression ! ", mais lorsque ce sont des caricatures françaises nos zélites et même
certains journalistes crient au scandale !!!

LA GAULOISE 21/09/2012 08:55


Ils sont courageux nos représentants ,meme à l'etranger. Le sport favori de ces beaux messieurs : se mettre la tete dans le sable le plus rapidement possible! et là, croyez moi, ils sont
champions toutes catégories .

Polux 20/09/2012 21:31


France, pays des droits de l'homme et de la liberté d'expression ???


Lorsque les caricatures venaient d'un autre pays tous les boucliers étaient levés pour défendre la liberté d'expression, mais quand celà se passe chez nous c'est un tollé général.


Bien sûr c'est mal venu selon certains, après la diffusion du fameux film à l'origine du scandale, car oui, quand on s'attaque à l'islam c'est un scandale, mais lorsque l'on martyrise des
chrétiens, voire même quand on les tue... rien ! 


Des têtes de cochons envoyés dans une mosquée, crime contre la république, mais des églises profanees ...rien !!!


Pour reprendre un fameux sketch de R. Devos " les français du magrheb rasent les murs, mais nous, nous frisons le ridicule !!!"


 Tout est calme, dormez tranquilles braves gens, attendez l'appel du muezzin !!!

DURADUPIF 20/09/2012 20:15


Exactement, qu'ils le veuillent ou non cette politico-religion constitue une menace pour la sécurité intérieure de notre Pays alors si en plus de ça nos chers compatriotes travaillant et vivant à
l'étranger doivent courber l'échine et raser les murs comme ils disent cela voudrai dire qu'il faille une fois de plus et encore se taire et mettre à bas notre liberté de conscience et accepter
le délit de blasphème. Français de l'étranger nous répondons non !

marco 20/09/2012 19:50


Si ces députés étaient moins cons a défaut d'applaudir ils pourraient au moins admettre que la liberté d'expression n'a que faire des têtes chaudes islamiques,nous sommes en France ici et ceux
qui se sentent touchés par les caricatures peuvent partir et les députés avec.