Israël: les dirigeants multiplient les déclarations martiales et l'armée redouble d'activité.

Publié le 13 Août 2012

Il va être temps que les pays occidentaux, l'Europe et singulièrement la France fassent un choix. Entre un Obama visiblement islamophile, une europe pro-arabe et une France dans la même mouvance, nous ne sommes pas sortis de l'auberge islamique! Soutien à Israël...

Le Figaro

Une atmosphère de veillée d'armes règne en Israël. La plupart des journaux font leur une sur une possible et imminente attaque contre des installations nucléaires iraniennes. L'armée distille des informations sur l'accélération des préparatifs de défense pour faire face aux représailles iraniennes qui ne manqueraient pas de suivre une offensive israélienne. Le gouverneur de la Banque d'Israël, Stanley Fischer, reconnaît l'existence d'un plan d'urgence pour l'économie en temps de guerre. Quant à Benyamin Nétanyahou, le chef du gouvernement, et Ehoud Barak, le ministre de la Défense, ils multiplient les déclarations martiales sur une «option militaire» à laquelle l'État hébreu pourrait recourir dès cet automne, sans le feu vert explicite des Américains.

Cette brusque montée de tension se reflète dans les sondages: 37 % des Israéliens estiment qu'un nouvel Holocauste est possible si l'Iran parvenait à se doter de l'arme nucléaire. Les médias relaient, il est vrai, des informations ayant de quoi sérieusement inquiéter la population. Un exemple: le quotidien Haaretz a cité récemment des estimations de responsables du ministère de la Défense prévoyant qu'une attaque de missiles de l'Iran et du Hezbollah libanais, allié de Téhéran, provoquerait la mort de quelque 300 civils.

Construction d'installations souterraines

Les militaires sont sur le qui-vive. «Nous devons nous préparer à combattre sur plusieurs fronts à la fois», affirme le général Benny Gantz, le chef d'état-major. Détail important: le plus haut gradé est, selon tous les médias, hostile à une offensive israélienne contre l'Iran, de même que les dirigeants actuels du Mossad, et Shimon Pérès, le président.

Pour contrer ces oppositions, Benyamin Nétanyahou proclame haut et fort que «dans une démocratie, c'est aux dirigeants politiques de décider et aux militaires d'exécuter». Il a également rappelé qu'en 1981 Menahem Begin, premier ministre de l'époque, avait ­rejeté les objections des militaires et des services de renseignements et donné l'ordre de détruire une centrale nu­cléaire construite par la France près de ­Bagdad.

Sur le terrain, l'armée met effectivement les bouchées doubles. Les batteries de missiles antimissiles disséminées sur le territoire israélien vont être équipées dans les prochaines semaines d'un nouveau système améliorant leurs capacités d'interception en vol. Par précaution, les militaires ont décidé de répartir les stocks de munitions dans un plus grand nombre de bases afin que les pertes soient limitées en cas d'attaques ciblées de missiles. L'armée a également emmagasiné dans des usines civiles des dizaines de milliers de rations alimentaires de combat et d'autres équipements.

Les militaires ont aussi amélioré le réseau de routes logistiques afin que les troupes sur le front, notamment le long de la frontière avec le Liban et la Syrie, puissent être ravitaillées à temps. Pour compléter le tout, le ministère de la Défense a donné son feu vert à la construction de trois installations souterraines qui abriteront des stocks d'armes, de munitions, de carburants et des pièces détachées. L'ensemble sera fortifié afin de résister à des explosions de missiles.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

LMarie-claire Muller 16/08/2012 16:42


Oui se sont des gens courageux et intelligents c'est d'ailleurs pour ça que les nuls du monde cad les arabes en premier lieu et les autres, sont jaloux  des performances de ce peuple
exceptionnel !!Si Israël est menacé nous le sommes aussi,avec cette grande différence:"Nous n'avons rien,ni personne pour nous défendre !!!!"(la tête dans le sable,  c'est la devise
des politicards de France et de Navarre)

Yves IMBERT 15/08/2012 22:39


La force de son armée est qu'elle est constituée par le peuble israélien qui se bât le dos au mur pour survivre au milieu d'un océan d'abrutis conditionnés par leur religion sanguinaire.

LMarie-claire Muller 13/08/2012 17:27


Israël ne peut compter sur personne pour défendre sa population.Heureusement que son armée est sans doute la meilleure au monde!L'attaque est la meilleure défense contre les installations
nucléaires de l'Iran qui continue à menacer Israël malgré les mises en garde trés timorées des occidentaux se rendant complice par leur manque de courage et leur soumission aux pays terroristes
.J ai honte d appartenir à un Pays qui ne sais que courber l'échine!!!!!