Les éducateurs musulmans de Colombes ou l’islamisation des centres de loisirs - Par Maud Orcel

Publié le 25 Novembre 2014

ColombesCette semaine, nous avons appris que des animateurs de la ville de Colombes, dont un directeur de centre de loisirs, ont simulé une prise d’otage avec séquestration puis mise à mort lors d’une colonie de vacances d’aout dernier située sur l’ile de Groix, dans le Morbihan.

Pour Riposte-Laïque

Les photos qui circulent sont très parlantes. Trois hommes, dont un cagoulé et un autre capuché, sont autour d’un homme agenouillé, ses mains tenant un magazine (dont on aimerait bien connaitre le contenu, histoire de voir s’il y avait un message de la part des auteurs de la scène) et dont la tête est recouverte d’un tissu (un torchon de la colo vraisemblablement). Les bourreaux sont tous armés. Une barre en bois pour immobiliser la victime, un flingue sur sa tempe et un couteau sous sa gorge.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/11/21/01016-20141121ARTFIG00275-colombes-des-animateurs-de-colonies-miment-des-scenes-d-executions.php

Pour l’instant nous ne connaissons qu’un seul prénom sur les 4 animateurs. Julien. Mais d’après les premières informations recueillies sur place auprès des parents, hormis Julien, ils sont tous d’origine maghrébine et les 4 sont musulmans.

Les parents, que leurs enfants aient été présents sur ce voyage ou pas, sont consternés par cette annonce.

Ils savaient déjà que certains animateurs font leurs prières lorsqu’ils sont en charge de leurs enfants dans les centres de loisirs et les colonies de vacances. Ils savaient aussi que le porc est de moins en moins présent dans les cantines voire carrément absent pour ne pas heurter  les encadrants et les enfants majoritairement issus de la diversité dans ces communes de banlieue. Ils savaient que l’arabe se substitue à la langue française et isole les petits Français qui ne comprennent pas cette langue qui leur est totalement étrangère. Ils se demandent toujours si le ramadan, que pratiquent ces animateurs, ne représente pas un risque pour leurs enfants. Ils voyaient aussi de plus en plus de femmes voilées et grâce à Najat Vallaud-Belkacem, elles peuvent maintenant accompagner leurs enfants en sorties scolaires.

A présent, ils se demanderont si leurs enfants n’assisteront pas (voire ne participeront pas) à des mises en scène violentes, morbides et effrayantes en guise de soirées à thème ou de veillées autours d’un feu de camp.

S’ils ne peuvent pas se passer de l’école républicaine, des centres de loisirs et des garderies (et ce, encore moins depuis la réforme des rythmes scolaires) beaucoup d’entre les parents ont déjà renoncé à faire appel aux colonies de vacances pour leurs enfants, et après ce nouvel épisode immonde ils seront encore plus nombreux. Quitte à payer plus cher dans des organismes destinés aux enfants de cadres ou à les priver de vacances en collectivité. D’où leurs consternations et leurs désarrois.

Quelle sera la prochaine étape avant qu’ils ne choisissent l’exode, comme beaucoup d’autres l’ont déjà fait avant eux, en s’installant loin, très loin de leurs banlieues natales à présent islamisées et de leurs lieux de travail, pour mettre leurs enfants à l’abri ?

Maud Orcel

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 25/11/2014 18:17


Les saintes oeuvres de l'islamisation en action ... Payés par le contribuable français (il n'y en a pas d'autres car nous français, on paie pour qu'eux, ces bandits se prélassent en parfait
parsites et fassenbt de l'intox corano-hadditiks dans le but de nous détruire .! Continuez à SOMMOLER BRAVES FRANÇAIS .... Quand vous vous réveillerez ... Il sera bien trop tard .!