Les Etats-Unis déforment la réalité du Jihad contre les Chrétiens du Nigéria. Traduction Nancy Verdier

Publié le 22 Août 2012

par Raymond Ibrahim - Originally published by the Gatestone Institute
Août 2012

 

photo 5281BTraduction Nancy Verdier

 

Tandis que l’administration Obama continue de dire que le jihad du groupe islamique Boko Haram contre les chrétiens nigérians -  qui s’est traduit par un nombre incalculable d’églises détruites  et des milliers de chrétiens  tués -  n’a rien à voir avec la religion -nothing to do with religion- ce  groupe une fois de plus a signifié clairement que c’était bien une question de religion. Selon un récent rapport -recent report - :

Dans une vidéo prise la semaine dernière et mise en ligne, le groupe militant musulman Boko Haram a exigé que le président chrétien du Nigéria se convertisse à l’islam, ou démissionne. Le chef de Boko Haram - Abubakar Shekau – a demandé au Président  Goodluck  Jonathan de se "repentir et d’abandonner le christianisme " sinon les partisans de  Shekau continueraient leur violente campagne…….

 218-copie-1.jpg

Le chef de Boko Haram, flanqué de jihadistes armés en appelle au président du Nigéria pour qu’il « fasse repentance et abandonne le christianisme »

L’administration  Obama a donné son accord pour dépenser   600 millions de dollars d’aide - USAID initiative launched -  pour faire toute la clarté  sur les “causes réelles” des meurtres sanglants de Boko Haram, alors que manifestement, depuis le début ce groupe et d’autres musulmans enragent  de voir le Nigéria dirigé par un chrétien, le Président Goodluck Jonathan, dont la victoire électorale s’était traduite par un  « un raz-de- marée ».

Retour sur ce qu’écrivait en avril 2011, l’analyste nigérian  Peter Run :

« Les vagues de révoltes actuelles ont été déclenchées par l’annonce du lundi 18 avril 2011, de l’INEC (Commission Electorale Nationale Indépendante)  selon laquelle le Président sortant, Dr. Goodluck Jonathan, l’a emporté dès le premier tour.  Rien de surprenant à ce qu’il y ait des émeutes dans les états du nord, peuplés majoritairement de musulmans où la défaite du candidat musulman  Muhammadu Buhari est jugée intolérable…. A présent ils sont furieux alors que les experts et les observateurs s’accordent  pour dire que c’est l’élection la plus juste et la plus indépendante qu’ait connu le Nigéria au cours de son histoire récente. » (experts and observers)

A nouveau donc, la réalité est aisément vérifiée - à la base, la campagne de terreur de Boko Haram est entièrement motivée par la religion — même si l’ administration Obama refuse d’inscrire ce groupe sur la liste des organisations terroristes - refuses to designate the group as a terrorist organization - , dépense  des millions de dollars prélevés sur les impôts des américains pour des initiatives superflues  (ou des diversions), et presse le président nigérian à faire davantage de  concessions  - make concessions -, notamment à construire davantage de mosquées,  les lieux mêmes où les musulmans sont  radicalisés et  recrutés pour servir le jihad de Boko Haram.

  Ces textes et traductions sont libres de publications à la condition de nommer les auteurs, la traductrice Nancy Verdier ainsi que le site: http://www.gerard-brazon.com.

Résistance à l'islamisation!

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 22/08/2012 12:17


Demandez au Gouvernement de faire, via son ambassadeur à Washington,  des "REMONTRANCES" motivées et illustrées au Cabinet d'OBAMA et Illary CLINTON (avant qu'elle ne s'enikab). ça ce serait
efficace .!