Les footeux complices de l'exploitation de la misère au Pakistan.

Publié le 28 Mai 2014

Les malades du foot dépensent sans compter. Y compris les plus démunis qui sacrifient souvent l'essentiel pour acheter un tee-short ou un ballon. Qu'ils songent à cette évidence : "aujourd'hui, des esclaves d'asie travaillent pour des chômeurs occidentaux".

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article