Les Français, à force d'immigration incontrôlée ... - Par Gérard Brazon

Publié le 19 Mars 2011

Dans le Figaro, nous pouvons constater soit un début d'offensive contre le Front National soit une tactique de contournement.

Les cris d'orfraie de la gauche sont risibles si ce n'est pitoyable. La déclaration de Marine Le Pen faisant de Guéant, nouveau Ministre de l'intérieur, un adhérent d'honneur, démontre que celle-ci a bien compris cette offensive politique. Pour ma part, même s'il vaut mieux tard que jamais, j'aurais préféré entendre ce discours bien plus tôt voire, un début d'application de mesures contre cette immigration afin de contrarier finalement ce sentiment des Français.

Ce matin j'ai encore entendu les cris d'orfraie de cette gauche qui bien sûr, considère que c'est du racisme que de dire que les Français ne se sente plus chez eux. Sophie de Menton, belle soixantaine, blonde et fortunée chef d'entreprise disait hier sur RMC dans les Grandes Gueules s'être perdue dans une banlieue de Paris et avoir ressenti cette impression forte. "Il n'y avait que des noirs et des arabes". Que n'avait-elle pas dit là malgré qu'elle ait pris la précaution de dire que "la phrase de Guéant était idiote", mais... Le soupçon de la bien pensance s'abattit sur elle. Un auditeur affirma qu'il était noir et français. Que c'était honteux de véhiculer cette impression. Le complexe zemmourien: ne pas dire de vérités car c'est raciste.  

Un Français lambda venu de sa province voire, de plus près qui se baladerait du côté de la Gare du Nord à Paris, ne peut que ressentir cette impression. Le quartier est noir, arabe et Pakistanais dans le haut de la rue Lafayette.

Pas besoin d'aller en Banlieue. Il suffit d'aller à la station Château Rouge, pour se rendre compte que c'est vous, le petit blanc qui êtes devenu un étranger. La description de cette "impression", j'ai pu la constater de visu à la gare de Saint Denis en attendant le Tramway. Les façades de magasins, les langues parlaient, les habits, les coutumes, les voiles islamiques me donnaient cette impression curieuse que j'étais l'étranger chez moi, dans mon pays, non loin de la Basilique ou reposent mes Rois. Que penseraient-ils d'ailleurs s'ils se levaient ?

Prenez la ligne deux du métro à Paris et vous constaterez que vous faîtes partie des rares blancs dés la Place de Clichy à voyager. Est-ce raciste de le dire ? Pour ma part je ne le crois pas. 

Alors, il y a bien la vieille ficelle de l'échec de la "mixité sociale". Les blancs refusent d'occuper les mêmes logements ? Les Arabes veulent rester entre eux, les noirs également, etc. Chacun voulant rester entre soi, parler sa langue, manger la même chose, pratiquer la même religion. Ce sont des faits. Sans compter le racisme anti blanc, contre  les souschiens  qui commence à être reconnu. Mais peut-on dire aussi, sans risquer l'anathème, qu'il est particulièrement difficile de vivre dans un immeuble avec une famille polygame au dessus de sa tête. Avec, une multitude d'enfants n'ayant manifestement pas le même sens du savoir vivre ensemble que dans des familles classiques. Alors, imagonez si vous en avez deux familles voire, trois dans votre HLM, vous ne pensez qu'à une chose: partir. Sans compter les voyous issus de bandes ethniques qui traînent dans les cités.

Ce n'est pas du racisme, Sophie de Menton a raison. C'est tout simplement le désir de vivre dans le calme, avec des ascenseurs qui fonctionnent, des boîtes aux lettres en bon état, des entrées d'immeubles propres et surtout pas squattées par une bande de dealers qui accompagnent vos invités si toutefois vous en avez l'audace. Car comment pouvez-vous inviter vos amis venus d'ailleurs, vos responsables hiérarchiques, etc.

Sans compter les Halls servant de salles à manger lors des ramadans. Il vous faut donc, en plus vous excuser de passer, de rentrer chez vous, en évitant le couscous. Bien sûr, nos dirigeants et décideurs politiques ne connaissent pas cette sensation, cette impression désagréable ne plus être chez soi. Ils restent entre eux. Il faut un coup de gueule populaire ou la montée du FN pour qu'enfin, cette impression submerge les locaux et les salons dorés de la République. La peur d'un tsunami politique.

          En conséquence, je me refuse à condamner les personnes qui "gueule leur malaise". Est-ce trop tard de réaliser que les Français ont cette "impression fâcheuse" de ne plus être chez eux ? Je n'en sais rien ! Ce que je sais, c'est qu'il y a une ligne rouge qui a été franchie depuis longtemps. Dans l'indifférence des décideurs, des médias, des partis de gauche et de droite.

Gérard Brazon

***************************************************

RMC, Les GG, avec Sophie de Menthon et Marie-Anne Soubré-M’Barki

Et je me suis dit « Où suis-je ? » et je n’étais pas en France »

 

*******************************************************

Immigration : Claude Guéant provoque l'ire de la gauche

Par Flore Galaud
 
Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant .
Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant . Crédits photo : LUDOVIC/AFP

Le ministre de l'Intérieur a affirmé jeudi que «les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux». La seule chose que souhaite faire le gouvernement, «c'est de faire monter le FN», a réagi Martine Aubry.

«Les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux, ou bien ils ont le sentiment de voir des pratiques qui s'imposent à eux et qui ne correspondent pas aux règles de notre vie sociale». Ces propos, tenus jeudi par Claude Guéant sur Europe 1, n'ont pas échappé aux socialistes, à trois jours des cantonales. Nombreux sont ceux qui accusent le ministre de l'Intérieur de faire le lit du Front national.

Les propos de Claude Guéant sur Europe 1 :


"Depuis le temps qu'ils le disent, qu'ils le... par Europe1fr

Claude Guéant «se moque des valeurs de la République» en tenant des propos sur les risques d'une «immigration incontrôlée», a ainsi estimé Martine Aubry, alors qu'elle était en déplacement à Clichy-sous-Bois. Le gouvernement joue «la stratégie du quitte ou double». «La seule chose qui les intéresse, c'est de faire monter le FN», a estimé la première secrétaire du PS.

 

«Guéant double le FN sur sa droite»

 

Même constat du côté du numéro 2 du parti, Harlem Désir. «Guéant double le FN sur sa droite (...) Mais c'est quand l'Etat n'est plus dirigé par des républicains que 'les Français ne se sentent plus chez eux'», a-t-il estimé. François Hollande, probable candidat aux primaires socialistes pour 2012, a de son côté déclaré que le ministre devrait «éviter d'utiliser les mots» du Front national.

«Voilà ce qu'est devenu l'ex-secrétaire général de l'Élysée : un rabatteur de voix pour le Front National», a pour sa part déclaré le PCF, ajoutant que c'est «terrifiant». «Mis en pièce dans les sondages par une opinion publique qui n'en peut plus de leur politique, le pouvoir sarkozyste tente de nous refaire le coup du bouc-émissaire, l'immigré responsable de tout ce qui ne va pas dans le pays», a-t-il ajouté.

 

Guéant, «adhérent d'honneur du FN»

 

 Les propos du ministre ne sont pas non plus passés inaperçus à droite. Jean-Pierre Grand, député (UMP) proche de Dominique de Villepin, a ainsi qualifié «d'insupportable» et de «politiquement suicidaire» la déclaration du ministre. «C'est la même chose que d'appeler à voter FN parce que par définition, les électeurs préfèrent l'original à la copie», a-t-il estimé.

Marine Le Pen n'a pas non plus manqué de commenter la déclaration du ministre, n'hésitant pas à ironiser : Claude Guéant «pourrait être adhérent d'honneur du FN puisqu'il est touché par la grâce, sauf que cela n'annonce que les prochaines élections», a-t-elle déclaré. Cela relève de «l'enfumage habituel sarkozyste. La réalité, c'est les chiffres», a poursuivi la présidente du FN, selon qui l'immigration légale a augmenté en un an de 42%.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 19/03/2011 16:24



Bien vu !Nancy la france est envahie par des sangsues sans qualification, sans éducation,sans intéret....


Ils remplissent les HLM,les hopitaux,les écoles ,les prisons !!! (ces pseudos français prétendent jouer le role du coucou ! pousse toi de là que 'j m'y mette !) Basta !


Les émmigrés honnetes et bien intégrés sont très bien acceptés ,les autres sont rejetés ,c'est NORMAL!



Nancy VERDIER 19/03/2011 10:37


La petite phrase de GUEANT est encore une fois du "copier-coller" Marine Le Pen (comme l'était la phrase de la député Chantal BRUNEL "remettons les dans leurs bâteaux"). C'est "bête". Quand on est
au pouvoir, on a un programme, on l'applique, on prend les mesures nécessaires et on résout les problèmes du pays et des citoyens. On ne demande pas à des sous-fifres de lancer des petites phrases
pour faire croire que...C'est nul Monsieur Sarkozy. Les français ne sont pas des imbéciles et même s'ils habitent dans des endroits "sans histoires", ils savent bien que le gouvernement n'a pas agi
durant ce quinquennat. Ceux qui vivent dans des banlieues difficiles n'ont peut-être pas de mots assez forts pour exprimer la douleur de leur quotidien. Ceci dit - et comme j'ai des exemples sous
les yeux, je le dis -il y a une mixité qui fonctionne bien dans des milieux éduqués. Soit des couples mixtes de bon niveau culturel, soit des immeubles dans des beaux quartiers sans problèmes, avec
une mixité de haut niveau, soit des liens que l'on peut conserver avec des personnes qui jadis gardaient vos enfants. Comme quoi avec l'éducation on arrive à beaucoup de choses. Mais l'immigration
incontrôlée ne permet justement pas de donner une éducation de qualité à tous. CQFD


Jean Valette (Johanny) 19/03/2011 08:30



L'immigration EST incontrôlée puisqu'il semble tout simplement interdit de la contrôler de quelque manière que ce soit . Il est également visible et audible qu'il semble même tout simplement
interdit d'en parler .


 


Dans la première vidéo c'est flagrant, cette dame essaie d'expliquer et simplement de décrire une impression qu'elle a ressentie, immédiatement tous se liguent contre elle pour l'empêcher de
finir sa phrase, pratique caractéristique des "gens de gauche" qui sont, nous le savons tous, les seuls et uniques tenants de la parole sacrosainte de la bienpensance officielle !...


 


La "bienpensance" est une religion !....