Les Français gavés d’antidépresseurs

Publié le 27 Février 2013

Par  le 26 fév, 2013 @ 12:26

Les Français gavés d'antidépresseursCrise, chômage, solitude… La France, et tout particulièrement ses départements les plus sinistrés, est la championne du monde de l’utilisation des psychotropes. Comme le montre ce reportage de France 2, ces substances ne font pas de miracle : « Ça m’a aidé à tenir toutes ces années, mais à tenir avec une souffrance en moi, énorme; ça ne m’a jamais aidé à outrepasser ma souffrance », témoigne une patiente qui en consomme depuis 30 ans. Sans parler  des effets secondaires et du coût pour notre système de santé. En 2011, les ventes d’antidépresseurs ont représenté 570 millions d’euros de dépenses pour la Sécurité sociale et même 1,4 milliard d’euros si l’on compte tous les psychotropes :


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

FRANHENJAC 27/02/2013 22:28


Il y a bien sûr des exceptions, mais...moins de matérialisme, et beaucoup plus de coups de pied au cul ... sont souvent la solution.


Corps médical et industrie pharmaceutique sont les SEULS  gagnants !

DURADUPIF 27/02/2013 17:07


Est-ce un des prémisses de notre abandon à nos valeurs humanistes et universelles.Le social n'en peut plus et le sociètal est à l'abandon. La France (des Français) est plus que mélancolique et
elle se soigne au princept moléculaire que nos Laboratoires, qui ne connaissent pas la crise, fabriquent en quantité et que nos chers praticiens prescrivent haut les coeurs avec allégresse avec
des stylos de plus en plus lourds. Pendant ce temps La CNAM pousse des cris d'orfraie en disant : aux fous...

Epicure 27/02/2013 10:21


Peu de choses du Réel comptent dans la Maladie Dépressive...


Les raisonnements rationalisant les anxiétés éducatives et congénitalmes sont peu sensibles au Réel: des tas de gens "ont tout pour être heureux" et se dépriment et se suicident.


La hargne par contre qui ne peut s'xprimer dans l'action Mine le caractère et cela peut s'autoriser une conversion vers la "déprime" qui n'a que bien peu à voir avec La Dépression.


Agir donc: ne pas voter massivement: envoyer paîtreles politiquues et les obliger ainsi à remplacer le Système doint ils se nourrissent avec notre  tacite complicité, vous exposez quelques
solutions....est une saine thérapeutique.

aupied 27/02/2013 10:08


n'y a t-il pas une raison a ce problême? il n'y que des ennuies , le chômage , la santé, l'état de notre pays , nous perdons toutes nos valeurs, nous sommes bafoués nous Français, au profit de
qui deviner toujours les mêmes , il y a de quoi ne pas avoir le moral non ? vous ne trouvez pas?virons tout les étrangers de france , faisons revenir nos entreprises qui sont partis ailleurs
,diminuons les charges patronales , supprimons certains avantages , a nos dormeurs de députés et aussi au sénateurs , supprimons les sbuventions a toutes les associations ,et vous verrez que
petit a petit tout rentreras dans l'ordre , mais avant tout il faut que le peuple puissent élire un gouvernement vALABLES ET QUI PENSE PAS QU'A  SES POCHES 

Epicure 27/02/2013 10:00


Deux ou trois anti dépresseurs sont des miracles uniques de la psychiatrie et ont déjà 45 ans d'âge ou presque et sont irremplaçables. Ils soignetn les Mélancolies vraies et les dépressions
graves mais tous les "dépressifs" traités à la tonne sont des fragiles appelés états limites pllus ou moins hystéroïdes dont la thérapeutique n'existe simplement pas. La psychothérapie
(analytique) est réservée aux Névrosés peu malades et le reste est un cache-misère de niotre ignorance encore crasse. Lzes Neurosciences laissent espérer des progrès opeut-être dans les
prochaines trnete années? Qui le sait? En attendant on a le choix entr le coup de pied au cul: il y a dix fois moins de geifgnards en temps de guerrre et de pénuries...!!!! Ou bien le cache
misère psychostimulant et Sédatif....