Tout va bien, dormez bien braves gens!

Publié le 30 Janvier 2012

Lisez et comprenez le discours "politiquement correct" de la justice et des journalistes! C'est beau, c'est à vomir!

Gérard Brazon

Sgnalé par JCC et Danielle Moulins

***********

France Soir

Une rixe mortelle avait éclatée ce jeudi dans le quartier du Val de l'Aurence de Limoges capture d'écran Google Maps

 

Ils auraient réussi à gagner le Maroc en 48 heures, selon le vice-procureur de Limoges. Et ce « malgré l'important déploiement policier et le signalement effectué rapidement » suite à la rixe mortelle spectaculaire qui a eu lieu à Limoges ce jeudi. 

Dans les faits, Martunik Aslanian, la victime, s'était rendue dans le quartier du Val de l'Aurence pour récupérer le véhicule de l'un des membres de sa famille dérobé dix jours auparavant. Accompagné de celui-ci et de son fils, la victime âgée de 61 ans avait rendez-vous avec les malfaiteurs. 

Les deux voleurs présumés du véhicule s'étaient présentés à l'heure convenue, mais sans le véhicule et en compagnie d'une bande de jeunes. 

Le sexagénaire voulait résoudre ce problème qui touchait à sa famille et leur avait assuré qu'il n'irait pas alerté la police s'il récupérait la voiture. Mais les malfaiteurs n'ayant pas tenu leur promesse, très vite, la tension était donc montée. Un jeune avait alors sorti un fusil à pompe, tirant en l'air. Un autre se serait ensuite saisi du fusil blessant légèrement au bras le fils de la victime, âgé de 26 ans. C'est à ce moment là que la victime se serait interposée. Touché à son tour d'une balle dans le dos, le sexagénaire a succombé dans la nuit de jeudi à vendredi au CHU de Limoges où il avait été transporté.
Cliquez ici !

Deux jeunes Limougeauds identifiés

« Grâce aux témoignages, et notamment celui du fils de l'homme décédé, deux jeunes Limougeauds ont pu être identifiés comme étant les auteurs des coups de feu », a indiqué Georges Borg, le vice-procureur de Limoges. Plus de précisions ont également pu être obtenues. Selon le magistrat, c'est un mineur de douze ans qui a d'abord tiré en l'air, avant qu'un jeune majeur (19 ans) ne s'empare du fusil pour viser les deux victimes. Les deux tireurs présumés, d'origine marocaine tous les deux n'auraient aucun lien de parenté. Ils étaient déjà connus de la justice, selon la même source. Les agents de liaison au Maroc ont identifié et confirmé leur arrivée dimanche dans la journée. « Un mandat d'arrêt international va être délivré contre ces deux garçons afin de les faire extrader vers la France, ce qui ne posera aucun problème vu qu'il s'agit de deux citoyens français », a encore poursuivi le procureur. Une information judiciaire devrait également être ouverte dès lundi après-midi et un juge d'instruction « nommé dans la foulée ».
Une autre version judiciaire celle-ci.
"Selon le magistrat, c'est un mineur de douze ans qui a d'abord tiré en l'air, avant qu'un jeune majeur (19 ans) ne s'empare du fusil pour viser les deux victimes. Les deux tireurs présumés, d'origine marocaine tous les deux n'auraient aucun lien de parenté. Ils étaient déjà connus de la justice, selon la même source
Les agents de liaison au Maroc ont identifié et confirmé leur arrivée dimanche dans la journée. «
 Un mandat d'arrêt international va être délivré contre ces deux garçons afin de les faire extrader vers la France, ce qui ne posera aucun problème vu qu'il s'agit de deux citoyens français »"

Comme le laissaient présager certains commentaires circulant sur Internet, de nouvelles violences urbaines ont eu lieu hier, en fin d’après-midi et durant une partie de la soirée, dans le quartier nord d’Amiens.

Dès 17 heures, un véhicule de police, visé par des tirs de projectiles, était pris pour cible près de la place du Colvert où doit se tenir le traditionnel marché aujourd’hui. Afin de disperser un groupe de jeunes particulièrement énervé mais qui n’avait rien à voir avec le caillassage, les fonctionnaires de police ont dû faire usage de gaz lacrymogène.

Les affrontements se sont poursuivis en début de soirée toujours à hauteur de la place du Colvert où des poubelles incendiées étaient renversées sur la chaussée.

Les CRS ont dispersé les jeunes et quadrillé la zone. Le calme est revenu aux alentours de 20 h 30 mais la tension restait palpable. Plusieurs camions de CRS ont d’ailleurs tourné dans le quartier pour sécuriser les lieux.

Mercredi, déjà, un bus était la cible de projectiles

Mercredi, c’est un bus qui avait fait l’objet de jets de projectiles sur l’avenue de la Paix. Après avoir mis en place un système de sécurisation, les policiers s’étaient retrouvés face à une vingtaine d’individus et avaient essuyé des tirs de projectiles.

Comme hier, les policiers avaient dû répliquer avec des moyens lacrymogènes pour disperser le groupe.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Lasserre Jean 30/01/2012 19:13


Ces villes comme Limoges , Clermont-Ferrand et bien d'autres sont les ventres mous de la France profonde  ou les élus par des politiques d'accueil sidérantes font en sorte d'attirer des
populations qui exigent de plus en plus et ne montrent que du mépris pour les gens de souche. Limoges est majoritairement peuplée de retraités et de fonctionnaires qui voient horrifiés leur cadre
de vie changer tres rapidement mais sont désarmés et se taisent. (  habilement engagés à ne rien voir par les élus et la presse locale )
.Tristes perpectives.

Claude Germain V 30/01/2012 18:42


« Grâce aux témoignages, et
notamment celui du fils de l'homme décédé, deux jeunes Limougeauds ont pu être identifiés...............................................pardon ???? vous avez dit quoi ????
limougeauds ,et de quel droit ???? apres ce qu'ils ont fait ,le malheur c'est que si le droit du sol n'avait pas existé ,ils ne seraient pas devenus des français parasites ;Et ce probléme ne ce
serait surement jamais produit .

Colbert 30/01/2012 15:35


Vous pouvez aller sur le blog de "Aldo-sterone" (http://aldo-sterone.blogspot.com/)


Vous aurez l'avis d'un arabe sur ces faits.


Ca vaut le détour, honnêtement...

Epicure 30/01/2012 15:15


Si les débiles de la police française du haut en bas de la hiérarchie sont contents de leur boulot de cons? pourquoi s'en faire?


Personne d'autre que ceux du Puteaux - blog ne semble s'en soucier......!


Alors?

Francis Claude 30/01/2012 14:42


et vous pensez que si il ya un mandat d'arret international il sera exécuté? et bien moi je vous assure que non...ces chers petits tueurs ne seront jamais recherchés par la police de leur pays et
si par hazard ils l'etaient ce serait pour les protéger de ces mécréans !!!


j'ai connu ce genre de situation lors de malongue vie d'expatrié...

marco 30/01/2012 14:19


Marie,pour l'amour de Dieu et de la France,prends les 500 signatures et débarrasse nous de cette engence,on en a marre...........................