A propos des frontières! Il semble que rien n'est perdu... (sourire)

Publié le 1 Avril 2011

                Même à l’heure de l’Union européenne et du parfait voisinage entre les deux pays, la notion de frontière conserve sa pertinence. Son tracé et l’entretien «des signes démarcatifs» dans la zone forestière et campagnarde située au Nord de l’Alsace incombe à la France, aux termes d’un Traité du 14 août 1925.

L’application du Traité de 1925 est en réalité effectuée régulièrement, et donne l’occasion à des rencontres entre les autorités fédérales allemandes et de l’Etat français, ainsi qu’avec les élus locaux. 
Le 29 mars, une cérémonie un peu plus médiatique a été organisée, histoire aussi de montrer que l’on sait aujourd’hui parler avec quiétude de bornes frontières entre la France et l’Allemagne.

Un droit et une obligation

« La définition du tracé des frontières représente un droit et une obligation », souligne Magali Daverton, sous-préfète de Wissembourg. Et pour être sûr de ne pas se tromper, des géomètres vérifient la bonne disposition des bornes ou des points de repère, lorsque l’on est en milieu urbain. « Une part de cette frontière est marquée par une rivière. Le Traité stipule que, si celle-ci venait naturellement à changer de cours, la frontière bougeait avec elle », indique la sous-préfète.

Mort en France ou en Allemagne ?

Par ailleurs, des bornes situées en pleines forêts peuvent subir différents dégâts. 
Après le passage des géomètres, l’entretien ou la réparation de la borne est alors effectuée par une entreprise locale. « Lorsque l’on circule sur les sentiers de ces collines, il est absolument impossible d’identifier le tracé de la frontière. Ces signes sont là pour la déterminer. Nous avons eu à traiter le cas d’une personne retrouvée morte dans ces bois voici quelques années. D’abord, tout le monde pensait qu’elle se trouvait en Allemagne, mais vérification faite, elle était en France », se remémore Magali Daverton

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article