Les Harkis avaient cru dans le discours de la France, de la République, de la fraternité (...)

Publié le 26 Juin 2012

Une partie de notre histoire dont je ne suis pas très fier même si, j'assume l'ensemble de notre histoire de France. Il faut bien reconnaître que nous n'avons pas été à la hauteur vis à vis des harkis. Nombreux furent égorgés, assassinés par le FLN qui a tous les honneurs aujourd'hui de la part des dirigeants français de droite comme de gauche. Les Harkis avaient cru dans le discours français, celui de la République, celui de la fraternité, de la liberté et de l'égalité. Ils furent abandonnés là bas mais aussi en France dans des camps. Ils furent plus mal traités que les immigrés économiques, les mêmes qui avaient fermé les yeux face aux massacres des européens et des harkis. Les mêmes dont les enfants portent haut aujourd'hui le drapeau étranger de leurs pays de coeur. Algériens encore et "Français de papiers" toujours!

Gérard Brazon

****

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire de France

Commenter cet article

NATIVE 27/06/2012 11:11


Croyez-vous que seuls les harkis aient été mal acceuilli ?

marco 26/06/2012 20:54


Cette trahison des autorités de l'époque restera toujours une tache sur l'honneur de notre drapeau...........

yves IMBERT 26/06/2012 20:02


Effectivement de GAULLe n'a pas été bon sur ce coup là,  ceci étant clairement dit il convient de ne pas transformer tous ces harkis en héros bien que certains aimaient
réellement la France, mais pas tousloin s'en faut


Mon père a combattu avec les engagés marocains en 40 , ceux qui ont fait les maroquinades en 44 et sa vision était sans langue de bois de journaleux


j'ai moi-moî-même des anciens compagnons d'armes qui ont bien connu les engagés harkis de 54-62 et ils savaient  que certains avaient la casquette Armée française le jour et celle du fln ou
du mna la nuit


Comme toujours la réalité n'est pas parfaite quand on la vit.