Les immigrés ont transféré 1,843 milliards de dollars vers l'Algérie

Publié le 22 Avril 2013

Algérie-Focus

Avec 1,843 milliards de dollars, l’Algérie arrive à la cinquième place en Afrique, durant l’année 2012, en matière de transfert de fonds par les immigrés vers leur pays d’origine. Selon les chiffres de la Banque mondiale (BM), rendus publics ce week-end, les «envois de fonds des immigrés vers les pays en développement ont atteint 401 milliards de dollars enregistrant ainsi une hausse de 5,3 % par rapport à 2011. L’institution internationale prévoit une moyenne annuelle de 8,8 % pendant les trois prochaines années atteignant ainsi 515 milliards de dollars en 2015.

En Afrique, les pays qui ont bénéficié le plus de ces transferts durant l’année 2012 sont le Nigeria et l’Egypte avec, respectivement, 20,568 et 20,515 milliards de dollars. Ces deux pays sont suivis par le Maroc, avec 6,894 milliards de dollars, la Tunisie avec 2,198 et enfin l’Algérie (1,843 milliards). En somme, même s’ils sont nombreux à l’étranger, notamment en Europe, les immigrés algériens, dont le nombre avoisine les quatre millions, ne transfèrent pas, comparativement avec d’autres pays, énormément d’argent vers leur pays d’origine.

Bien évidemment, ce rapport de l’institution de Bretton Woods ne prend pas en compte que les transferts effectués par voie réglementaire. Quand on sait que, généralement, les Algériens préfèrent effectuer le change au marché parallèle, où le taux est bien supérieur, il est clair que le chiffre est plus important. Les deux premiers pays africains bénéficiaires de ces transferts sont classés respectivement cinquième et sixième au monde. Le principal pays qui reçoit en quantité le plus de fonds est l’Inde avec 69,350 milliards de dollars, suivis de la Chine, avec 60,246 milliards, les Philippines, avec 24,453 et le Mexique avec 23,219 milliards de dollars.

En dernier lieu, la BM souligne que les personnes optent pour la voie informelle, en raison du «coût élevé des transferts effectués par voies officielles». C’est le cas notamment de l’Algérie. Si le taux de change officiel, la semaine dernière, était de 107 dinars pour un euro, en informel le prix tourne autour de 147 dinars. C’est la même chose pour le dollar, échangé sur le marché parallèle à près de 105 dinars, alors que son prix officiel est de 82 dinars.

Elyas Nour

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Yves IMBERT 22/04/2013 18:12


Quelle surprise j'avais cru comprendre que ces gens n'avaient plus d'attache avec leur pays d'origine et ne pouvait y être reconduits à coups de pompes dans le cul, la doxa marxiste enseignée
dans l'ecole de conditionnement de la République m'aurait-elle induit en erreur ?

LA GAULOISE 22/04/2013 11:21


ALORS FRANCAIS IL VOUS EN FAUT ENCORE POUR VOUS DECIDER  A RUER DANS LES BRANQUARDS ? ET AVEC L ARGENT CES PAYS LA POURRONT ACHETER DES ARMES ET DEVINEZ POURQUOI FAIRE ?

lucie clavijoamandil 22/04/2013 11:09


Si les comptes des CAf étaient décortiqués en place publique et pas enterrés dans des officines discrètes, les Français seraient descendus dans la rue, et ne lâcheraient pas le
morceau d'un millimètre.


Si les Français savaient ce qui se passe dans les finances publiques, ils réclameraient immédiatement un changement de gouvernance, et feraient un MAI 2013.


Mais il n'y a pas que l'Algérie, et il y a aussi tout l'argent qui passe par d'autres réseaux que les banques! 


Il y a les retraites des immortels algériens qu'on va payer pour les ...1000 ans à venir? il y a les magouilles d'appartements vides, payés par les CAf et sous loués au "cousin" du bled, sans
papiers et qui bosse au noir! il y a les combines de la femme qu'on vient faire accoucher en France in extremis, ou de la fille qui paie pour se faire mettre enceinte par un français (certains en
vivent ...) qui lui fait ainsi avoir les papiers, etc...


il y a beaucoup de choses très indigestes que le citoyen français doit payer encore et encore...mais jusqu'à quand?

Epicure 22/04/2013 09:59


S'il y a 8 millions d'immigrés en France et parmi eux le tiers d'adultes au travail cela représente environ 700 Dollar par an envoyés au Douar ou Village subsaharien.


N'exagérons rien.


Pourquoi taxe t-on les masses (de pauvres)? parce que peu d'argent multiplié par des dizaines de millions rapporte plus que de taxer enormément peu de riches qui INVESTISSENT.....ou Dépensent
dans des domaines qui périclietraient: demande"r aux ouvrioers de Porsche ou Lamborghini ce qu'ils en pensent...