Les incendies de forêts volontaires et le terrorisme islamique

Publié le 3 Novembre 2012

Les incendies de forêts : une tactique d’Al-Qaïda en Europe


 
La nébuleuse terroriste Al-Qaïda a déclenché des incendies de forêt en Europe dans le cadre de sa stratégie dite des « milliers de coupures », a déclaré mercredi à Moscou Alexandre Bortnikov, le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB).
 


« Parmi les nouvelles techniques prévues par la stratégie des milliers de coupures, mise en place par Al-Qaïda, il faut distinguer les incendies de massifs forestiers dans les pays de l'Union européenne. Cette pratique permet de causer un préjudice économique et moral important sans préparation préalable sérieuse, sans équipement, et sans moyens financiers », a-t-il fait savoir lors de la onzième réunion des chefs des services spéciaux des pays partenaires du FSB, justifiant ses dires par la publication sur des sites et forums extrémistes d'un mode d'emploi consacré aux moyens de déclencher des feux de forêt.
Le responsable russe a en outre précisé que les chances d'appréhender les auteurs de ces crimes étaient très minces.
M. Bortnikov a mis en garde contre le risque de propagation du terrorisme en Afrique du Nord et au Proche-Orient, les organisations terroristes internationales tirant habilement profit des conflits intérieurs secouant ces régions. « Les processus lancés par ces forces menacent la stabilité de régions entières, quant aux éventuelles conséquences, elles constituent une menace pour la communauté internationale », a conclu le responsable.
RIA Novosti, 3 octobre 2012
LES ÉTATS-UNIS ÉGALEMENT VISÉS
 
Le Numéro 9 du magazine d’Al-Qaïda en langue anglaise, « Inspire », contient une section intitulée «Open Source Jihad». L’auteur montre aux lecteurs, à l’aide d’images et de diagrammes, comment démarrer des feux de forêt aux États-Unis en utilisant des « bombes de braises ».
« Le plus effrayant est la quantité de détails donnés par Al-Qaïda dans ses instructions », indique Erick Stakelbeck, analyste de CBN News sur le terrorisme. « Ils parlent de la bonne direction des vents pour déclencher un feu de forêt, de la bonne saison, de la bonne période de l’année, et de la bonne température afin de maximiser le carnage. »
L’article exhorte même les aspirants terroristes à cibler le Montana. « Aux États-Unis, il y a davantage de maisons dans les campagnes que dans les villes », écrit l’auteur. « On peut difficilement choisir un meilleur endroit que les vallées du Montana, où la population augmente rapidement ».
Les instructions sont tellement précises que des experts en incendie sont inquiets, étant donné l’extrême sécheresse sévissant présentement dans une bonne partie du pays. « Cela ne semble pas tiré par les cheveux », a déclaré un responsable du service des incendies. « Un feu de forêt se déplace très rapidement et peut causer des dégâts. C’est inquiétant que des gens puissent avoir de telles intentions ».
Produits par la filiale d'Al-Qaïda au Yémen, les deux numéros du magazine sont les premiers à être publiés depuis la mort du religieux chiite radical Anwar Al-Awlaki et de son rédacteur en chef. « Anwar al-Awlaki est mort mais sa mémoire et son influence survivent », indique Stakelbeck. « Un jeune musulman anglophone en Grande-Bretagne, en Amérique peut écouter ses sermons sur YouTube, ils sont facilement accessibles sur le Web via des DVD et des CD. C’est ainsi que l’influence de Awlaki est toujours vivante. »
Le magazine contient plusieurs articles sur diverses activités djihadistes, telles que la façon de fabriquer des explosifs télécommandés, des conseils sur l’entraînement avec une arme de poing, comment être un tueur en milieu urbain, et l'utilisation d'armes chimiques et biologiques pour attaquer les États-Unis.
Al Qaeda Magazine Encourages Forest Fire Attacks, CBN News, 5 mai 2012. Traduction par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Epicure 03/11/2012 15:28


Les Psychiatres ne savent toujours pas pourquoi le  pyromane  agit ...On sait seulement baratiner avec des symboles et des explications oiseuses qui ne servent en rien ni à prévoir ni à
prévenir. Comme les mythes des primitifs qui expliquent les choses  et l'Histoire avec des mômeries insondables de sottise mais devant lesquelles nos anthropologues "avisés" s'extasient sans
rien comprendre de plus...


Le pyromane est un malade malfaisant dont la pensée ne nous effleure pas car nous ne l'imaginons pas comme "solution" sauf dans des états de paranoïa aigüe: ainsi on incendie, pour le ruiner,la
grange du voisin à l'arrivée de l'automne...Quelle pire vilennie? L'"imbécile" est souvent pyromane: sa seule façon spectaculaire d'être- contre...Le drame est qiue, quoi qu'il en soit, nous
sommes impuissants face à la sottise et la folie.

LA GAULOISE 03/11/2012 13:56


J'y pensais, moi aussi, depuis longtemps : je veux bien que la terre se rechauffe, mais de là à declarer de tels incendies et aussi sovent.....

Claude germain v 03/11/2012 12:56


Par D.IEU !!!! quelle idée bizarre ,des incendies allumés par des terroristes pour detruire les sufaces riches  de l'Europe et ainsi appauvrir l'Occident 
.....................................................................................................................................Voila des années des années que j'y ai pensé ,et je n'ai
JAMAIS osé en parler de peur d'etre traité de tous les mots .................comme quoi ..........? ! ?  ! ?  !  ?

mika 03/11/2012 12:25


Pas le moins du monde étonné par cette façon d'exporter « chez les autres » la stratégie de la terre
brûlée !

Epicure 03/11/2012 12:06


vous ne parlez pas des incendies "arabes" en Israël???!!!


On s'en fout au point qu'on n'y pense même pas quand on écrit sur le sujet????


A défaut de Réussir dans la vie réelle, les cinglés se trouvent des "réussites" imaginaires et généralement folles. La question est que la majorité des humains est folle et que la société se
suicidera à coup sûr mais je ne vois gu§re de soin possible à vue décente: les neurosciences ne trpouveront pas la parade avant que nous n'ayions tout tdétruit sur le sol comme dans les eaux...


Quand on est vieux, Cela console bien de devoir mourir bientôt !