Les "Indigènes": La face cachée montrée par une Italie qui en a souffert.

Publié le 28 Septembre 2010

          Le corps expéditionnaire français, constitué notamment de soldats marocains, algériens, tunisiens et sénégalais des colonies françaises, se rendit coupable de crimes de guerre à la suite de la bataille du Mont Cassin, d'avril à juin 1944, dans les environs de la région de La Ciociaria. Destruction de villages, vols et violences, mais surtout viols de masse (et assassinats de ceux qui essayaient de les défendre). Les chiffres varient entre 700 et 2000 femmes violées, et environ 800 morts. C'est de ce triste épisode que vient l'expression populaire italienne "marocchinare" qui signifie violer. A quand un film de Rachid Bouchareb.

        Le film "Les Indigènes" ne relate pas évidemment cette face cachée, la monstruosité de la guerre ou la sauvagerie a été ignoble mais ou certains furent plus sauvages que d'autres. Alors certes, c'était la guerre, certes, il y aura Oradour un peu plus tard. Certes, aucune armée en marche n'est tout à fait angélique. Pourtant, l'Italie restera marquée particulièrement par ces viols commis par nos "Indigènes". 

 

En Français

 

 

En version originale

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Johanny 02/10/2010 18:48



Bien vu Gérard !......    C'est aussi pour ça que l'Italie, où les impôts financent quelque peu les cultes, ne reconnait pas l'islam comme une religion, on les comprend
!!!......



Gérard Brazon 02/10/2010 19:59



Tout à fait!