Les islamistes radicaux veulent détruire les Pyramides d'Egypte

Publié le 28 Décembre 2011

 

Actuellement pour les membres du Nour (La Lumière) - le parti salafiste qui a gagné 20% des voix lors des récentes élections et qui est juste derrière les Frères musulmans - il est fortement question de mettre fin à "l'idolatrie"  que représentent les Pyramides. Cela reviendrait à les détruire tout comme les Bouddhas de Banyam furent détruits à l'explosif par les Talibans afghans, à moins qu'on ne les recouvre de cire pour les faire disparaître. Les touristes se trouveraient alors face à de grosses bulles sur lesquelles on ne distinguerait plus les marches découpées dans la pierre.

Cette dernière suggestion est d'Abdel Moneim Al-Shahat, un candidat Nour au parlement. Hormis le fait de vouloir se débarrasser de cette "culture pourrie", cet homme veut aussi interdire le prix Nobel à Naguib Mahfouz - un illustre écrivain égyptien - récompensé pour l'ensemble de  son oeuvre littéraire

Je suppose qu'ils pourraient faire appel à l'artiste bulgare Christo dont la spécialité a été de recouvrir de toile le Grand Canyon, ou les atoles du Pacifique ? Je doute fort qu'ils aient entendu parler de lui. 

Le Salafisme implique le retour aux véritables fondements de l'Islam en référence aux proches du Prophète qui s'appelaient les Salafi  - ce qui signifiait  ‘les pieux fondateurs’.

 Comme le dernier adepte de la religion de l'Ancienne Egypte s'était vraisemblablement converti au Christianisme aux alentours du 4ème siècle de notre ère, les salafistes à l'origine ne se sont pas trop inquiétés des pyramides et les ont laissées en paix. 

Mais ce n'est pas le cas de leurs successeurs du 21ème siècle qui veulent promouvoir un tourisme 'Hallal', avec des femmes habillées comme des sacs, l'interdiction de l'alcool, et des comportements qui se généralisent dans la frange conservatrice d'Egypte. Les salafistes veulent des plages séparées, ce qui risque de ne pas convenir aux visiteurs de Sharm el Sheikh. 

Le tourisme représente 11 pour cent des 281 milliards de dollars de PIB. Actuellement, les registres d'hôtels  et de stations indiquent  une baisse de fréquentation de 90 à 15 pour cent. 

 

C'est une très mauvaise nouvelle pour les 3 millions d'Egyptiens qui dépendent des 14 millions de touristes qui visitent l'Egypte chaque année. Les personnes affectés ne sont pas seulement des serveurs ou des femmes de chambre, mais des chauffeurs de taxi, des guides de balade à cheval ou à  dos de chameau , des boutiquiers et vendeurs à l'étale, et des villageois ordinaires qui se faisaient un peu d'argent en fournissant le thé et les amuses-gueules pour les croisières sur le Nil. 

L'une des grandes tragédies qui se prépare au Moyen Orient est l'extinction des derniers vestiges d'une culture vibrante et cosmopolite telle que l'a illustrée un autre grand romancier egyptien , dentiste au Caire, Alaa Al Aswany, auteur du remarquable livre 'Yacoubian Building'.

Il devient difficile de se rappeler qu'en 1950 - à l'époque du Roi Farouk- l'Egypte avait une industrie cinématographique très compétitive, produisait 300 films par an et  sa chanteuse nationale, Umm Kulthum, était admirée dans tout le Moyen Orient. 

Mais à présent les fanatiques sont au pouvoir et on peut dire adieu à tout cela. Nous allons devoir attendre la faillite du fondamentalisme, comme on a attendu la fin du Nasserisme 'national socialiste'. Car ni Nour, ni les autres comparses ne sont la solution aux problèmes de l'Egypte contemporaine. 


Alors Obama, toujours satisfait du Printemps arabe ?

RELATED STORY:

egypts-newly-elected-radical-islamic-leaders-are-about-to-destroy-the-countrys-most-profitable-industry-tourism

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

island girl 29/12/2011 11:22


Ils détruiront par la meme occasion la 1ere industrie du pays ;le tourisme et retourneront dans l'obscurantisme (état d'esprit réfractaire à la raison et au progrés)

Dekerle 29/12/2011 11:17


L'Islam est le cancer de l'Humanité. Il détruit tout. Il est évident que nous allons vers des jours bien sombres. Quant aux islamo-gauchistes et autres bisounours débilos-autistes ils devront
assumer ce qu'ils ont encouragé à importer chez nous !

Yves IMBERT 28/12/2011 19:31


Décidemment les adeptes de la RATP  ne sont pas des marrants, ils n'aiment rien même pas le patrimoine culturel, si les pyramides y passent aprés les 3 Boudhas  de Bâmiyân 
victimes de ceux appelés Talibans ou proches d'Al Quaîda par les journaleux, probablement pour faire oublier qu'ils sont avant tout  Islamistes

Gérard Brazon 28/12/2011 23:19



Je ne sais pas quand les occidentaux vont comprendre ou nous allons avec ces gens là!