Les journalistes ont raison, surtout pas de prison pour le pauvre Souleymane, il y croiserait des assassins !

Publié le 27 Juin 2012

Par  Jean Descarte - Riposte-Laïque

Je réagis à des propos proférés à la radio au sujet de « l’altercation » qui a mal tournée entre Souleymane et Killian.

« Les ados ils se battent pour rien , les garçons jouent leur virilité sur un regard »

« Des bagarres il y en a des milliers et depuis toujours, c’est pas dû à la mauvaise éducation »

« De temps en temps ça se finit mal, les petits gamins ils sont pas connus, ça s’est passé à Rennes, on va pas en faire un fait de société, on va en faire un regrettable accident… »

« Qu’est-ce qu’on fait de cet enfant ? J’ai pas envie qu’on le mette en prison »

Vous savez ce qui me dégoûte ?  C’est le fait que depuis 1999, les journalistes sont autorisés à retrancher 7 650 € de leur salaire imposable.

Manifestement, dans ce pays, être un connard de première division, ça rapporte des €€€. Beaucoup d’€€€€. S’il y a une niche fiscale qu’il faudrait supprimer en premier, c’est bien celle-là.

Ainsi donc Souleymane, âgé de 16 ans, largement plus baraqué et plus fort que le petit Killian âgé seulement de 13 ans, aurait voulu lui montrer sa « virilité ».

Je dirais plutôt qu’il a montré à la France entière sa lâcheté, à l’exception faite d’un certain nombre de crétins pathologiques qui en feront au mieux une victime, au pire un héros.

Souleymane n’était pas violent, nous a-t-on également seriné à la télé-bidon. Il pratiquait apparemment la boxe, un sport très doux, tout en finesses. Un brave gros nounours ce petit Souleymane.

Parents d’enfants, je vous le dis, méfiez-vous des adolescents qui jouent aux échecs : ce sont les plus violents et les plus vicieux qui soient.

Une bagarre donc… Etrange bagarre pour un boxeur cependant. Normalement, Souleymane aurait dû passer le K.O. à Killian, comme tout boxeur qui se respecte.

Mais l’enfant est mort de strangulation. Fort heureusement, les médecins légistes ne font pas encore partie de cette catégorie de dhimmis méprisables qui véhiculent des informations mensongères. On peut donc croire à  leur autopsie.

Strangulation donc… Souleymane ne pratiquait-il pas plutôt le free fight, les combats extrêmes ? Car la strangulation à la boxe, jamais vu ça de ma vie…

Bref, un bagarre où l’agresseur a carrément étranglé, et pendant longtemps, sa victime, ce qui aura finalement provoqué sa mort.

On nous affirme que des bagarres il y en a toujours eu.  C’est vrai. Mais se faire battre à l’école au point d’y laisser la vie,  de mon temps, je n’ai jamais vu cela. JAMAIS.

Il est vrai que j’ai fait mes classes à une époque où nous n’avions pas encore la chance de jouir des bienfaits que nous apporte l’immigration et la diversité.  Le « vivre ensemble » était un concept qui n’avait pas encore été inventé.

La question mérite d’être posée, même si on connaît déjà la réponse :quelle aurait été la réaction de nos élus si c’était un de leurs enfants qui avait succombé à cette agression sauvage ?

Se serait-on contenté de discours et de ballons gonflés à l’hélium ? J’en doute…

Il s’agit évidemment d’une hypothèse surréaliste : nous savons tous qu’en France, les enfants des élites ont des établissements scolaires bien à eux. On ne mélange pas les Seigneurs avec les serfs, ni les Patriciens avec la plèbe.

Vous avez raison, Messieurs les Journalistes, inutile d’en faire un fait de société, il ne s’agit que de la mort d’un enfant lambda. Une banale altercation qui a mal tourné. Un coup de malchance, la poisse qui s’est acharnée sur ce pauvre Souleymane.

Quant à Souleymane, vous avez encore raison : il ne faut surtout pas le mettre en prison ! Il y croiserait des meurtriers, ce qu’il n’est manifestement pas. Il a droit à un « avenir », à une « seconde chance », n’est-ce pas ?

Killian, lui, n’aura pas droit à une seconde chance. Il a quitté ce pays pourri à la moelle de façon définitive. C’est peut-être là en fin de compte sa seule véritable chance.

Jean Descarte

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

sahabas 30/06/2012 00:14


La Gauloise : chiche !


On renvoie dans leur pays : les auteurs des escroqueris du Sentier ; la totalité des Betarim et membres de la Ligue de défense juive ; le président de l'organisation juive qui fut pincé en caméra
caché faisant des propositions pédophiles ; tiens expulson aussi Jack Lang, Cohn Bendit, l'escroc Crozemarie (l'ARC) etc...

Marie-claire Muller 29/06/2012 22:54


ANASTASIA dit : sur Défrancisation


25 juin 2012 à 16 h 51 min


Dans les établissements scolaires,les jeunes immigrés affirment avec violence leur haine de tout ce qui est français et surtout Blanc.Il s’agit d’une véritable jungle ethnique, ce que la Pravda
quotidienne veut nous cacher en édulcorant totalement le problème de la racialisation à l’école et dans toute la société.
L’école est devenue une fabrique à cancres , une fabrique de barbares dont le seul but est de dispenser l’idéologie officielle: droits de l’homme,antiracisme, démocratie etc etc…. Le résultat est
donc une dévirilisation, une culpabilisation (du Blanc bien sûr),une falsification de l’histoire, une fausse morale humanitaire.C’est donc ce système qui a autorisé cette barbarie d’un voyou
primitif qui s’est comporté comme un chien dans un poulailler.
Les véritables responsables sont tous les collabos suivants:
-Les électeurs qui ont voté UMPS et ont apporté leur soutien massif à l’immigrationnisme et au laxisme éducatif.
-L’Etat qui déresponsabilise les criminels.
-La gauche marxiste, la droite gauchiste.
-L’Eglise vaticanesque dont l’Alpha et l’Omega se résume à « l’Accueil de l’étranger»
-Les syndicats , les associations, etc etc……..
Cela fait 80% de gaulois dégénérés, dévirilisés, féminisés, lâches qui appliquent à la lettre:
« Périssent plutôt le maximum de Français que la République. »


Ces 80% n’ont même plus une philosophie guerrière de la vie.A la culture de la vengeance, a été substitué celle de la repentance, de l’émotion.Devant ses propres bourreaux, ce peuple se repent,il
essaie de trouver toutes les excuses à ses bourreaux, c’est bien le syndrome de Stockholm.La vengeance, noble sentiment, est le seul élément psychologique pour la survie d’un peuple.Or,à la place
de ce noble sentiment,un défilé d’abrutis émasculés, profs et parents en tête, portant bougie , fleur ou ballon… larmes de crocodile de circonstance et embrassades suspectes …. le tout dans
l’émotion avec cette inscription sur la banderole: »Plus jamais ça ».
Or, il ne devrait y avoir aucune compassion pour un sanguinaire impitoyable.Celui qui ne répond pas à une agression, négocie ou finalement pardonne, s’expose à des attaques encore plus
acharnées.
Les vengeances d’Agamemnon et d’Achille furent à la fois mesurées mais IMPITOYABLES.

LA GAULOISE 27/06/2012 16:07


Il faudrait faire une loi : tout immigré commettant un meurtre ou autre grave délit sera IMMEDIATEMENT remis aux autorités de son pays d'origine , avec interdiction de remettre les pieds en
France ( meme s'il est de la troisième ou quatrième génération) .

Claude Germain V 27/06/2012 14:24


Soulé-man ou en français ivrogn-man n'est pas encore en prison ??? la date de la pendaison c'est pour quand ?