Les Juifs n’ont pris la terre de personne. Par Joseph Farah

Publié le 9 Mars 2013

Voici un témoignage d’une rare lucidité de  Joseph Farah, journaliste arabe  américain, publié en anglais sur le site  www.worldnetdaily.com  

 

Nous savons déjà  que Volney, Alexander Keith, J.S. Buckingham, Alphonse de Lamartine, Mark Twain et Arthur Stanley s’accordent tous sur le fait que la ‘Palestine’ était  » un désert parsemé de rares bourgades ». 

Gustave Flaubert nous rapportait même que « Jérusalem est un charnier entouré de murailles. Tout y pourrit, les chiens morts dans les rues, les religions dans les églises. Il y a quantité de merdes et de ruines. Le juif polonais avec son bonnet de renard glisse en silence le long des murs délabrés, à l’ombre desquels le soldat turc engourdi roule, tout en fumant, son chapelet musulman…«  

 

En tant que critique arabe américain le plus en vue, en ce qui concerne Yasser Arafat et les objectifs-bidon « palestiniens », je reçois beaucoup de courrier haineux et plus que ma part de menaces de mort. La plupart de ces attaques – au moins celles qui se donnent la peine d’aller au-delà des insultes et de l’obscénité – disent seulement que je ne comprends pas ces pauvres Arabes qui ont été déplacés, chassés de leurs maisons et transformés en réfugiés par les Israéliens, ni n’ai de compassion pour eux. 

« Permettez-moi d’affirmer clairement et simplement ceci: les Juifs en Israël n’ont pris la terre de personne.  

 

Quand Mark Twain visita la Terre Sainte au XIXe siècle, il fut très déçu. Il ne vit pratiquement personne. Il la décrivit comme une vaste terre de désolation. Le pays que nous connaissons aujourd’hui sous le nom d’Israël était pratiquement désert (1)  


Au début du XXe siècle cela commença à changer. Des Juifs venus du monde entier se mirent à revenir dans leur patrie ancestrale, la Terre Promise que Moïse et Josué avaient conquise, des millénaires auparavant, ainsi que le croient Chrétiens et Juifs, sous les ordres directs de Dieu. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas toujours eu une forte présence juive sur cette terre, en particulier dans et autour de Jérusalem. En 1854, selon le compte-rendu publié dans le New York Tribune, les Juifs représentaient les deux tiers de la population de cette ville sainte. Quelle est la source de cette statistique ? Un journaliste, envoyé spécial au Moyen-Orient pour le Tribune. Il s’appelait Karl Marx, oui ce Karl Marx là.


Un guide de la Palestine et de la Syrie, publié en 1906 par Karl Baedeker, illustre ce fait : alors même que l’Empire Ottoman musulman régnait sur la région, la population musulmane de Jérusalem était minime. Ce livre estime la population totale de la ville à 60.000 habitants, dont 7.000 Musulmans, 13.000 Chrétiens et 40.000 Juifs. « Le nombre de Juifs s’est considérablement accru durant les dernières décennies, malgré l’interdiction d’immigrer ou de posséder des terres qui leur est faite », déclare ce livre. Bien que les Juifs y soient persécutés, ils venaient quand même à Jérusalem et y représentaient la vaste majorité de la population, déjà en 1906. Et bien que les Musulmans proclament aujourd’hui Jérusalem comme la troisième ville sainte de l’Islam, quand la ville était sous régime musulman, ils ne lui manifestaient que très peu d’intérêt. 

 

Lorsque les Juifs vinrent, drainant les marécages et faisant fleurir les déserts, un phénomène intéressant se produisit. Les Arabes suivirent. Je ne les en blâme point. Ils avaient de bonnes raisons de venir. Ils y trouvaient des emplois. Ils venaient pour la prospérité. Ils venaient pour la liberté. Et ils vinrent nombreux. 

Winston Churchill observa en 1939: « Ainsi, loin d’y être persécutés, les Arabes sont arrivés en masse dans ce pays, s’y sont multipliés jusqu’à ce que leur population augmente même plus que les communautés juives de par le monde n’avaient pu mobiliser de Juifs. »  

 

Puis arriva 1948 et la grande partition. Les Nations Unies proposèrent la création de deux Etats dans la région, l’un juif, l’autre arabe. Les Juifs l’acceptèrent avec gratitude. Les Arabes la rejetèrent férocement et déclarèrent la guerre.

Les leaders arabes demandèrent aux Arabes de quitter la zone pour ne pas être pris dans les échanges de tirs. Ils pourraient revenir dans leurs maisons, leur dit-on, après qu’Israël soit écrasé et les Juifs détruits. Le résultat ne fut pas celui qu’ils escomptaient. Selon les estimations les plus courantes, plusieurs centaines de milliers d’Arabes furent déplacés du fait de cette guerre, mais non par une agression israélienne, non par un accaparement des propriétés foncières par les Juifs, non par un expansionnisme israélien. En réalité, il existe de nombreux documents historiques montrant que les Juifs ont instamment demandé aux Arabes de rester et de vivre avec eux en paix. Mais, tragiquement, ces derniers choisirent de partir.

 

54 ans plus tard, les enfants et petits-enfants de ces réfugiés vivent encore beaucoup trop souvent dans des camps de réfugiés, et ce non du fait de l’intransigeance israélienne, mais parce qu’ils ont été abusivement utilisés comme outil politique par les puissances arabes. Ces pauvres malheureux auraient pu être installés en une semaine par les riches Etats arabes pétroliers, qui contrôlent 99,9% de la totalité des territoires du Moyen-Orient, mais ils sont gardés comme de véritables prisonniers, remplis de haine envers la mauvaise cible, les Juifs, et utilisés comme armes en tant que martyrs-suicide par les détenteurs arabes du pouvoir.


Telle est la véritable histoire moderne du conflit arabo-israélien. Jamais les Juifs n’ont arraché les familles arabes de leurs foyers. Quand la terre avait un détenteur, ils en achetaient les titres de propriété largement excessifs, pour pouvoir avoir un lieu où vivre à l’abri des persécutions qu’ils avaient subies partout dans le monde.

Dire que les Israéliens ont déplacé qui que ce soit est un énorme et flagrant mensonge dans d’une longue série de mensonges et de mythes qui ont amené le monde au point où il est prêt à commettre, encore une fois, une autre grande injustice envers les Juifs. »

 

Joseph Farah

 

(1) « La terre d’Israël (baptisée ‘Palestina’ par l’Empire romain et rebaptisée ‘Palestine’ par ses descendants anglo-saxons) était quasiment vide et désolée avant les grands mouvements migratoires de la fin du XIXe siècle, comme en témoignèrent tous les archéologues et écrivains qui la visitèrent à l’époque. Thomas Shaw, Constantin espondance (http://expositions.bnf.fr/veo/cabinet/citation.htm)

 

Remarque du Collectif  Arabes Pour Israël : 

Enfin des personnes qui sont prêts à dire une vérité que d’autres non pas envie d’entendre de peur de représailles mais qui n’en pensent pas moins! Heureusement qu’il y a des hommes et des femmes qui défient l’ordre établit de ses gangs poussiéreux et primitifs qui justifient  l’obscurantisme par la culpabilisation. Il est tant que cela change!! Cela fait plus de 2000 ans que ça existe. 

A paru dans Arabes pour Israël, lien joint :

 

Source : http://arabespourisrael.unblog.fr/2009/04/09/les-juifs-nont-pris-la-terre-de-personne-par-joseph-farah/

 

http://www.voyagesphotosmanu.com/Complet/images/carte_geographique_israel.gif


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Boujema KHARAJ 04/06/2016 17:09

Hahahha
cela fait dormir debout
7000 et 40000
pourquoi alors l'immigration???
Quel est le nombre des Palestiniens et les Juifs aujourd'hui malgres le nombre énorme des morts???

BENTOLILA 05/06/2016 01:00

d'abord apprends à parler en terme compréhensible faudrait aussi lire et savoir calculer HELAS LES GUERRES d'ISRAEL on fait toutes nations confondues 40 000 morts
en SYRIE plus de 500 000 et ça continue en ALGERIE c'est plusieurs centaines de milliers de morts c'est triste
quand aux envahisseurs arabes du 7 eme siècle He le peuple JUIF LIBERE SES TERRITOIRES DE LA COLONISATION ARABE PALESTIEN ? Je suis UN PALESTIEN JUIF les AUTRES SONT DES COLONISATEURS DE MA TERRE

JERKOU SLIMANE 04/06/2016 10:40

AMAZIGHS_JUIFS....Les juifs, oh ces Amazighs qui étaient parmi nous et qui n'étaient que nous, qui ont fuit la terre de genèse de leurs chromosomes pour regagner Israël. Certains parmi eux rattrapés par la nostalgie poussés par un métabolisme identitaire profond qui creuse leurs âmes, se reconnaissent dans ce qu'ils appellent la culture arabo-judaïque! Qui défendent par fois une coexistence entre arabes et juifs et qui œuvrent pour un rapprochement entre pouvoir arabes qui nous gouvernent et Israël.
Justement ces pays arabes, qui ne le sont pas, n'existent que parce que Israël continu de leurs offrir le mea culpa qu'ils vendent à bas prix à leurs peuples.
Pauvres nos juifs Amazigh d'antan, victimes du mensonge historique de l'occident, qui ne font qu'entretenir les étincelles d'une flamme aux faubourgs de leurs mémoires. Ils continuent de s'éloigner fictivement de leurs héritage quant d'autres s'accaparent la haine du monde et tant pis les valeurs et le reste du tratata !
yassan amellago
Photo-Oeuvre : Slimane Jerkou 2004 ....... https://www.facebook.com/slimane.jerkou/posts/1060778663960962

BENTOLILA 05/06/2016 01:04

La co-éxistence bien sur dans certains pays arabes oui Mais on a besoin aussi de notre terre NATIONALE d'avoir un ETAT JUIF pour le libérer de l'envahisseur ARABE . L'occident On combattu le COLON ANGLAIS il a du quitter nos terres ... Maintenant des colons ARABES veulent nous faire la guerre ...Ils la perdront On veut la paix avec les hommes de bon sens

Myrna Ouahbe Naggar 23/05/2016 18:14

Merci M. Joseph FARAH pour l'article que vous avez ecrit. C'est en fait la stricte verite a propos
d'Israel et du peuple Juifs. Il faudrait maintenant diffuser votre article partout dans le monde
afin tous les gens en soient convaincus.

COHEN VICTOR 22/05/2016 14:18

JE TENAIS A REMERCIER TRES SINCEREMENT M. JOSEPH FARAH POUR SA HAUTE FRANCHISE ET SON GRAND COURAGE DE DIRE DE TOUT SON COEUR LA STRICTE ET UNIQUE VERITE A PROPOS D'ISRAEL ET DU PEUPLE JUIF ET DE LA PATRIE ANCESTRALE DU PEUPLE JUIF ! TODA RABBA M. JOSEPH FARAH !

jack sparrow 23/10/2015 09:09

vous avez raison puisqu'ils n'en faisaient rien ça ne leur appartenait pas ...
prenons le bois aux indiens d’Amazonie qui ne l'exploitent pas, le pétrole aux pays d’Afrique qui n'ont pas les moyens de l'extraire (ah mince c'est déjà fait !)
dans la même veine reprenons les logement inoccupés pour les donner à ceux qui en ont besoin !!

Noumayos 29/07/2016 01:11

Bravo Jack quand on ne peut attaquer le fond on attaque la forme et par cela on te donne raison.

BENTOLILA 05/06/2016 00:50

Le personnage masqué derrière "jack sparrow , n'est pas d'un extrême droite gauche , non mais d'un anti judaïsme assassine , dans le genre tous les peuples ont le droit d'avoir une terre un ETAT sauf le peuple juif , la FRANCE a droit d'avoir l'ALSACE et la LORRAINE et des guerres pour cela .... pas les juifs , leur terre spoliée par les ascendants de l'EUROPE ROMAINE c'est à dire par les ancêtres de jack sparrow , tandis qu' une partie de nos ancêtres à nous juifs fut , déportée en esclaves à ROME pour entre autre construire leur COLISEE.... Les ascendants de jack sparrow ont eu le droit de faire la guerre pour s'accaparer le COMTE DE NICE ET DE SAVOIE COMME POUR DÉTRUIRE jerusalem ...mais les juifs n'ont pas le droit de reconquérir leur propre terre ...ou est ce qu'il a vu ça ce jack sparrow ...si du temps de l'EMPIRE EUROPEEN ROMAIN oui du temps de l'hégémonie de l'EGLISE , oui dutemps de l'inquisition oui du temps du COLONIALISME EUROPEEN , de l'hégémonie anglo française avec le partage du moyen orient avec la LIGNE SKYES PICOT ... ET PUIS LA c'est fini le peuple JUIF a combattu les COLONS ANGLAIS EN LIBERANT NOTRE PAYS .... DES DIRIGEANTS D'ÉTAT DICTATORIAUX nous ont fait la guerre ...Ces dirigeants ont perdu ..On reconquit notre pays Que diraient ces monstruosités de SOVIETIQUES de NAZIS en voyant la réussite du peuple JUIF ...on fera la paix avec les gens de bonne volonté les j sparrows seront oubliés non comptés le MONDE se fera sans eux Sur ma terre je n'ai pas de justificatif a avoir et puis maintenant je suis armé et je sais tirer

Gerard Brazon 24/05/2016 09:11

Toujours la même méthode de gauchiste "humaniste"qui manipule par la dérision,la confusion, le relativisme historique. Vous melangez tout et faite une bouillie infâme. Trop facile mais efficace pour les esprits simples. Sur ce site, il n'y en a pas.
Gérard Brazon

levy shimon 11/07/2015 10:47

tout a fait exact .

nicole Levieux 16/05/2015 23:38

comme je suis d'acord avec vous Monsieur,la terre promise telle que vous la citez a été juive bien des siècles avant l'ére chrétienne et plus encore avec les musulmans; la Palestine était un désert que quelques tribus de nomades traversaient pour leur commerce, sans jamais y construire quoi que ce soit. Jérusalem deuxième ville sainte du monde arabe? mais lorsque le roi Salomon y fit construire son temple, l'islam n'existait pas ! les juifs si, les chrétiens en ont fait une ville sainte, car le juif Jésus y mourrut, les musulmans n'existaient toujours pas puisque leur religion, qui a largement puisé dans les écritures, l'ancien et le nouveau testament, dans les évangiles aussi et ceci 650 ans après le début de notre ère . pourquoi les pays TRes riches et musulmans ne font-ils rien pour les leurs qui fuient la misère ou qui fuient la terreur de leurs pays pour venir en europe? non ils ne font rien, ils préfèrent accuser Israël de toutes les misères, de tous les crimes. les vrais Palestinien sont bien les juifs et ceci depuis l'époque des pharaons.Israël ne vole rien ni personne, seule l'avidité de quelques fanatiques qui savent soulever la haine des personnes simples qui sont prêtes à tout pour obtenir ce désert devenu un jardin d'eden

BENTOLILA 05/06/2016 01:14

MADAME bonsoir vous avez exprimé en des termes simples des faits historiques des évidences , de l'HISTOIRE avec une clarté limpide je tenais à vous féliciter et quel courage pour affronter l'ignorance querelleuse d'intervenants abreuvés aux sources de la "PROPAGANDIA" d'un certain pétro dollar et qui crie au voleur alors que c'est LUI LE VOLEUR

Yves waintrob 24/08/2015 18:22

VOUS AVEZ RAISON MADAME LEVIEUX...ENFIN QUELQUIN D'OBJECTIF ,QUI NE SE VOILE PAS LA FACE. !!! BRAVO Mme