Les masques de l’islam sont tombés et les musulmans modérés veulent nous enfumer - Par Salem Benammar

Publié le 14 Décembre 2014

Tous ces courants islamistes qui se déclinent sous plusieurs noms, Daëch à savoir l’E.I., Ennahdha, la Qaïda,  Wahhabites, Boko Haram, les Talibans, F.I.S. Frères Muslamans et leur filiale française de l’U.O.I.F., Hamas,  AQMI,  Shebabs et tutti quanti ne sont pas l’islam aux yeux des musulmans qui n’ont de modéré que le masque dont ils s’affublent et qui sont en réalité plus dangereux que les intégristes, ils sont quoi alors ?

 

Ils sont justement ce miroir dans lequel se reflètent non seulement le vrai visage de l’islam mais plus encore il met à nu la fausse image qu’ils se font eux-mêmes de l’islam.

 
Mais étant incapables par couardise et ignorance de remettre en question leur perception erronée de leur religion, ils font du mensonge une vérité.

 
Qu’ont-ils fait pour condamner massivement les crimes barbares des vrais musulmans dont Daeach est le porte-drapeau aujourd’hui ?

 

Ils ne savent que celui qui ne dit mot consent et encourage ? Jamais ceux qu’on appelle abusivement musulmans modérés n’ont manifesté le moindre rejet public des exactions criminelles de leurs coreligionnaires qui appliquent à la lettre ce que Mahomet ordonne.

 
Ils ne font que cracher leur poison haineux et intenter des procès en inquisition aux islamo-sceptiques. Ils n’ont toujours pas compris que l’islam n’est ni paix, ni amour, ni tolérance, ni acceptation de l’autre dans sa différence, ni liberté de conscience, ni respect de la vie humaine, ni tout simplement religion dans le sens littéral du terme.


S’ils avaient un minimum de lucidité, de clairvoyance et un fond d’humanité en eux, ils auraient brisé eux-mêmes les barreaux de leur prison mentale.


Ils sont tellement pris sous l’emprise de cette drogue qu’on leur instille dans le cerveau du berceau jusqu’à la mort 24 H/24 H qu’ils ont perdu le sens des réalités et surtout le contrôle de leur pensée.


Ne se rendant pas compte qu’ils sont comme ces marionnettes auxquelles des ventriloques prêtent leur parole. Seulement à la différence des vraies marionnettes ils s’illusionnent de leurs propres mots qu’ils expriment alors qu’ils ne font qu’énoncer les éléments de langage que chaque musulman doit employer à chaque fois pour se faire l’avocat de sa religion.


Mais faute de connaissance approfondie du sujet ils se trouvent aussitôt à court d’arguments, ils deviennent comme un sanglier blessé se ruant sur le chasseur. D’où leur recours systématique à la violence verbale contrairement à leurs coreligionnaires fondamentalistes qui s’abreuvent du sang humain, qui est leur seule issue de secours pour clore le débat en cherchant par tous les moyens à se faire passer pour victimes de moquerie et de stigmatisation « islamophobe ».


Allumer des contre-feux pour enfumer l’opinion publique afin de ne pas avouer sa totale ignorance de son sujet d’une part et d’autre part reconnaître à son interlocuteur la justesse de son analyse du sujet en question.


Mais il faudrait attendre la fin du cycle solaire afin de voir un musulman admettre que le vrai islam est celui tel que les islamo-incompatibles le décrivent à travers le tableau apocalyptique dessiné fidèlement par les fondamentalistes musulmans conformément aux prescrits coraniques.


Dépourvus de volonté, entièrement soumis à celle qu’ils croient qu’elle est ce phrare qui éclaire sa voie et qui guide ses pas et qu’en perdant cette boussole tout son univers s’écroule et disparaît, dépossédés de son destin humain, sans repères spatio-temporels, de leur état de servilité ils font une forme de liberté mentale, ils se ferment eux-mêmes à la raison humaine conçue comme étant une hérésie qui mérite d’être combattue comme toutes les atteintes au sacré.


Salem Ben Ammar

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

maury 16/12/2014 23:20









A la Une


Analyse


Israël


Antisémitisme


Histoire


International


KISSRAEL




 









News







L’antisémitisme: une opinion comme les autres?


Vive l’énergie solaire… la nuit ! … en Israël


Le M’bala M’bala antisémite de Dieudonné – Par Michel Garroté


Remigration des musulmans : Eric
Zemmour : « Je sais, c’est irréaliste mais l’Histoire est surprenante »


La difficile neutralité helvétique


Des étudiants de Haïfa arborent le vrai drapeau de la Palestine




L’antisémitisme: une opinion comme les autres?


Vive l’énergie solaire… la nuit ! … en Israël


Le M’bala M’bala antisémite de Dieudonné – Par Michel Garroté


Remigration des musulmans : Eric
Zemmour : « Je sais, c’est irréaliste mais l’Histoire est surprenante »


La difficile neutralité helvétique


Des étudiants de Haïfa arborent le vrai drapeau de la Palestine










L’israélophobie, un pur produit du Quai d’Orsay par Marco Koskas


déc 15, 201414









Share







En lisant que le Quai d’Orsay avait imputé à Israël la mort naturelle du terroriste palestinien Ziad Abou Je Sais Pas Trop Quoi, j’ai repensé à une conversation que j’ai eue avec un diplomate
français, la semaine dernière. Un pur produit du Quai d’Orsay, le gars; jusque dans les Weston aux pieds.


Je lui disais que le problème entre nous et les Palos, était bien moins important que le problème des Palos entre eux. Voire comment le Hamas avait bouté le
Fatah hors de Gaza, après qu’Israël eut remis ce terriroire à l’Autorité Palestinienne en 2005; ou comment le même Hamas avait profité de la dernière guerre de Juillet-Aout 2014 pour liquider
bon nombre de partisans du Fatah, prétendument traitres…


Colère noire


Il me regarde de haut et me lance:


- J’ai entendu mille fois cet argument!


- Et alors? Mille fois ou une fois, qu’est-ce que ça change? Répondez-y quand même, lui demandé-je timidement.


Il entre alors dans une colère noire, assez peu conforme à son statut de faux cul professionnel, et me dit:


-  La communauté internationale en aura bientôt marre, et interviendra…


Pour l’embêter, je lui demande de me dire comment il voit cette intervention. Sous quelle forme? Les GI’s débarqueraient-ils à Tel Aviv, pour combattre Tsahal? Ils n’osent déjà pas débarquer
chez Bassar en Syrie, alors à TLV… contre leurs propres alliés!…


Une blonde


Furieux, mon commensal quitte la table où nous étions réunis, et va tirer dehors sur une blonde ( une cigarette, entendons nous bien! ).


Comme la plupart des diplomates français usinés au Quai d’Orsay, il déteste Israël, et l’essentiel de son travail consiste à essayer de cacher cette détestation pour donner un peu le change
en public. Quand on est appointé par le Quai, il faut quand même faire semblant d’être  » pour la solution à deux états « ; pas juste israélophobe. Or, il sait bien que la solution
 » à deux états  » n’a aucun sens, tant que les bandes armées de Gaza et l’Autorité Palestinienne se répartiront les rôles, entre bons  et méchants; entre ceux qui veulent deux
états, soi disant, et ceux qui veulent juste rayer Israël de la carte. Gaza en est un exemple assez éloquent… sauf pour un diplomate français


nicolaï vavilov 14/12/2014 12:35


Le "responsable de la mosquée de Lunel ne condamne pas les départs"


   tant mieux... ils pourront tous partir!!!


     et seront peut-être plus faciles à "gérer" là-bas!!!


Alors il ne faut pas condamner le "djihad" il faut même l'encourager...


 signé: "Le Stratège barbousard"