Les médias israéliens ont fustigé mardi l’antisémitisme en Europe.

Publié le 22 Mars 2012

Les médias israéliens ont fustigé mardi l’antisémitisme en Europe, au lendemain de l’assassinat de trois enfants et d’un enseignant dans une école juive de Toulouse, soulignant que le sort des juifs de la diaspora et d’Israël est lié.

« L’attaque de Toulouse va sans doute renforcer le sentiment de vulnérabilité des juifs européens », estime le quotidien anglophone Jerusalem Post dans un édito intitulé « Protéger les juifs de France ».

« Depuis l’an 2000, les juifs de France ont été exposés à la plus importante manifestation d’antisémitisme depuis l’Holocauste.

La grande majorité de ces crimes haineux ont été perpétrés par des immigrés arabes qui protestaient contre ce qu’ils considéraient comme des agressions israéliennes dirigées contre les Palestiniens », souligne le journal.

Le quotidien Haaretz relève : « Beaucoup pensaient qu’après l’Holocauste et l’occupation nazie, les enfants français ne seraient plus jamais tués de sang froid à cause de leur religion. Et pourtant, c’est précisément ce qui s’est passé à Toulouse ». (…)

*********

«L’attaque de Toulouse va sans doute renforcer le sentiment de vulnérabilité des juifs européens», estime le quotidien anglophone Jerusalem Post dans un édito intitulé «Protéger les juifs de France».

Dernières Nouvelles d'Alsace

«Depuis l’an 2000, les juifs de France ont été exposés à la plus importante manifestation d’antisémitisme depuis l’Holocauste. La grande majorité de ces crimes haineux ont été perpétrés par des immigrés arabes qui protestaient contre ce qu’ils considéraient comme des agressions israéliennes dirigées contre les Palestiniens», souligne le journal.

Le quotidien Haaretz relève: «Beaucoup pensaient qu’après l’Holocauste et l’occupation nazie, les enfants français ne seraient plus jamais tués de sang froid à cause de leur religion. Et pourtant, c’est précisément ce qui s’est passé à Toulouse».

A propos de la campagne présidentielle en France, ce journal de gauche affirme qu’il est «encore trop tôt pour prévoir précisément comment cette tragédie va affecter l’élection, mais elle devrait avoir une certaine influence».

Le Haaretz publie aussi en une un éditorial signé par le philosophe français Bernard-Henry Lévy sous le titre» Un crime contre la nation française». (décidemment celui là est partout et dans son contraire! Ndlr Gérard Brazon)

 

«Sang juif»

 

Pour Dan Margalit, éditorialiste du quotidien gratuit Israel Hayom, «le blanc et bleu (la couleur du drapeau israélien) s’identifie avec le sang juif partout dans le monde».

«Désormais les juifs français vont se réveiller, certains vont acheter des appartements qui resteront vides en Israël, d’autres qui pensaient déjà déménager en Israël vont émigrer», prédit-il.

«D’autres vont investir pour renforcer la sécurité autour des écoles et des institutions juives. Ces mesures resteront en place quelques mois, et ensuite pour des raison budgétaires et à la suite d’un calme illusoire, elles seront réduites jusqu’à la prochaine attaque terroriste», avertit ce quotidien proche du gouvernement Netanyahu.

L’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, signe pour sa part un article dans le même Israel Hayom qui évoque «une catastrophe nationale».

«Nous ne cèderons pas au terrorisme. (...) Croyez bien que la France est déterminée plus que jamais à poursuivre les meurtriers et les traduire en justice», a plaidé l’ambassadeur.

Dans le quotidien Maariv, Ben-Dror Yemini, un éditorialiste de droite, dénonce l’apathie des institutions internationales et «le soutien dont cette haine bénéficie» dans la société.

«Il y a une étrange convergence, particulièrement en France, entre l’extrême-droite, l’extrême-gauche et le Jihad mondial (partisans de la «Guerre sainte» islamiste NDLR) autour de la haine d’Israël et des juifs».

Dernières Nouvelles d'Alsace

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

kafirpride 22/03/2012 20:44


Comment pourrais-t-on lutter contre le terrorisme sans désigner qui est l'ennemi et le nommer clairement? Gesticulations, positions médiatiques, propagande (et non communication) ça ne suffit
pas! ça ne marche plus!


L'antisémitisme n'est pas une position vague à l'idéologie imprécise ou mal identifiée. L'antisémitisme est INTRINSEQUE à l'islam! Voyez Sahi Bukhari si vous n'en êtes pas convaincu ou ignorant.
les exemples abondent dans le corpus islamique, je dis bien islamique, il suffit de les chercher. Mais encore faut-il en avoir la volonté et le courage...