Les mensonges des journalistes-bobos et la réalité de la mixité- par Gérard Brazon

Publié le 14 Octobre 2013

Gérard Brazon interview3 Les journalistes de la bien pensance, des médias en général se posent toujours les mêmes questions. Comment les français ont-ils pu voter pour le Front National ?

D'autres se disent que le front National n'est pas un parti républicain ?

Certains vont plus loin en le comparant à une époque des "heures sombres de notre histoire ", et autres comparaisons écœurantes pour ceux qui savent et ont subi justement ces heures sombres, dues en grande partie au socialisme de l'époque et autres radicaux.

Ce matin Jean Jacques Bourdin a affirmé une contre vérité flagrante en affirmant:

1/ les 100 millions de morts du communisme c'est Staline.

2/ Les communistes ont été les premiers à résister en France contre les nazis.

Il fallu la persévérance d'un auditeur pour lui apprendre semble-t-il, qu'il était un inculte en Histoire et qu'il suffisait d'ouvrir un livre d'histoire sur cette période pour savoir que c'est le communisme, dans son ensemble, (France, Russie, Chine, Asie, Afrique, Amérique Latine, etc.) Que ce n'est qu'en juin 1941 que le PC fit de la résistance. C'est cela le journaliste bobo. Rien voir, rien entendre, et surtout parler pour occuper le terrain médiatique au nom deu "savoir et comprendre" bien sûr.

Les français savent, pour le subir, qu'une certaine jeunesse n'est pas forcément "une chance pour la France".

Ils le savent dans la rue lorsqu'ils doivent baisser les yeux face à une bande, à la sortie des HLM, en croisant des dealers, en s'habillant simplement, et en évitant de mettre des bagues, des colliers, des chaînes trop voyants et donc trop attirants pour ces "pauvres jeunes qui ne trouvent pas de travail".

Des pauvres jeunes qui veulent bien travailler à condition que ce ne soit pas le vendredi soir, le samedi et le dimanche et pas tard le soir en semaine et même pas trop tôt le matin et... sous réserve de toucher 10 000 € par mois.

Les Français savent ce qu'ils vivent tous les jours dans la rue dans le métro et les RER et les transports en commun en général.

Les journalistes bobos du 16 ième de Paris qui sévissent sur les radios-télés et habitant à Neuilly sur Seine, sont à l'Ouest dans tous les sens du terme. A l'Ouest de Paris, bien au chaud et dans les nuages de la bien pensance. 

Voici une image forcément réductrice mais qui a l'avantage de souligner une réalité entre deux mondes qui s'ignore !

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

ESSYLU 15/10/2013 05:50


le FN n'est pas républicain et c'est Rama Yade qui le 6.10.13 m'a enfin révélé pourquoi: Parce qu'il est pour la préférence Nationale or il est bien connu à travers le monde que les diverses
républiques sont contre leur peuple et pour les étrangers


Les heures les plus sombres oubliées par les islamo-marxistes français sont celles des pays de l'Est

LA GAULOISE 14/10/2013 13:04


LES FRANCAIS ONT BIEN COMPRIS QUE SEUL LE FRONT NATIONAL POURRAIT LES SORTIR DE CETTE HORREUR AU QUOTIDIEN QU EST DEVENUE LA VIE EN FRANCE ET SI LES JOURNALEUX DISENT LE CONTRAIRE ET RAJOUTENT
UNE COUCHE DE DESINFORMATION  TOUT LE MONDE SAIT POURQUOI  : PLUS DE 7000 EUROS D ABATTEMENT ET TOUS LES PRIVILEGES LIES A LEUR METIER EXPLIQUENT LEURS MENSONGES  ET LEUR
ACHARNEMENT A NE PAS LAISSER ECLATER LA VERITE.