Les musulmanes sont-elles condamnées à l'enfermement? Par Gérard Brazon

Publié le 18 Mai 2012

Une lectrice musulmane qui se déclare "jeune fille" m'interpelle lors d'un commentaire et me donne son avis sur l'amour qu'elle porte à Allah et son dégoût de la mixité homme/femme! D'ailleurs, elle signe "L'amoureuse d'Allah"! Je pouvais passer outre, en rire ou mépriser! Au delà de la provocation, j'ai eu envie de lui dire:

Vous avez le droit de dire que vous êtes amoureuse d'Allah mais sachez que nous sommes dans un pays de lumières ou la raison, la réflexion sont des normes! Nous tombons amoureux de notre partenaire, homme ou femme d'ailleurs, souhaitons vivre avec lui/elle et songeons à construire une vie basée sur l'amour et l'égalité en droit car nous pensons que les femmes et les hommes naissent libre et égaux en droits. Parfois cela se passe bien et parfois non.

L'expression "jeune fille" sous-entend que vous êtes encore vierge et ma foi, j'en ai rien à faire car cela vous regarde! Que vous considériez la mixité homme/femme comme animal c'est aussi votre droit et au fond que sommes-nous donc que des animaux intelligents qui essayons de faire avec cette intelligence. Janet disait que "l'homme est un animal malade de la tête!"Par contre, que vous trouviez les hommes vicieux m'amuse beaucoup et me semble venir d'une oie blanche. Les hommes comme les femmes ont des désirs, des envies et des plaisirs qu'ils partagent. Si vous croyez en un dieu, que vous croyez que ce dieu est parfait, posez-vous la question de savoir pourquoi il a organisé ces créatures de façon à ce qu'ils se désirent l'un et l'autre et s'aiment et prennent du plaisir à faire l'amour. Soit votre dieu est imparfait, soit il s'est totalement planté, soit il l'a fait exprès et se rebeller contre sa volonté relève du pêché! "Croisez et multipliez"!

Si vous préférez imaginer que votre dieu vous a plongé dans un monde hostile, imparfait, tentateur uniquement pour vous tester et vous estampiller bon pour le Paradis des houris, alors vous croyez en un dieu tyranique voire sadique! Tenter la faiblesse n'est pas un acte de force ni de courage, c'est un acte de lâche sûr de sa victoire sans combattre! C'est ce que serait votre dieu? Celui dont vous vous dites si bêtement, si naïvement "amoureuse"?

Visage-VulvePour conclure sur ce sujet: le voile n'est pas une oppression pour moi mais pour vous! Il vous réduit à rien, qu'à une toile de tente ou se trouve un ventre, un vagin. A ne pas être un être humain. Que votre voile vous rassure relève singulièrement d'un manque d'assurance de votre part que d'une relation normal avec des hommes qui dans ce pays savent se contenir même si parfois certains peuvent êtres grossiers! Mais dans tous les cas beaucoup moins grossiers que les représentants de la gente masculine musulmane qui parlent au nom de celui dont vous êtes "amoureuse" et qui semble ne pas aimer les femmes.

- sourate 2, verset 228 et sourate 4, verset 34 (Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !)
Elle hérite d’une demie part (sourate 4, versets 11 et 176) et en justice, son témoignage vaut un demi-témoignage d’homme (Faites-en témoigner par deux témoins d'entre vos hommes; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux que vous agréez comme témoins) (sourate 2, verset 282).

Je pourrai poursuivre mais à quoi bon! Vous me faîtes penser à ces femmes qui se font tabasser par leurs maris et qui ne disent rien pour des raisons psychologiques ambigües. Si une vie d'animal domestique vous convient, libre à vous... mais pas chez moi !

Gérard Brazon.


ExcisionDans un article choc intitulé Le monde arabe hait les femmes, la journaliste égyptienne Mona Eltawahy déplorait le fait que 90 % des Égyptiennes mariées ont été excisées au nom de la décence. Elle cite Qaradawi, la plus haute autorité « morale » de l’islam sunnite, qui emploie le terme «circoncision», un euphémisme : «Personnellement, je soutiens cette pratique vu les circonstances du monde moderne. Quiconque estime que la circoncision est le meilleur moyen de protéger ses filles devrait le faire», a écrit Qaradawi, en ajoutant: «L’opinion modérée favorise la pratique de la circoncision pour diminuer la tentation.»

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article