Les musulmans hollandais portent plainte! Rien que ça...

Publié le 19 Novembre 2011

Là ou il y a de la gêne, il n' y a pas de plaisir! Donc, des marocains naturalisés hollandais considèrent qu'ils sont insultés! Et ils portent plainte! Cette info est donnée par un site musulman  qui considère que Geert Wilders a brouillé les pistes.

Son combat est juste, son combat est normal lorsqu'il faut lutter contre une idéologie totalitaire! Le fait que les européens se réveillent peu à peu, rend nerveux les musulmans. Ils sentent bien que les choses leur échappent et qu'il sera de plus en plus difficile d'empêcher la main mise des contestataires sur les politiques et les médias.

Lisons le discours de ces musulmans qui nous confirment que le combat contre l'islam n'est pas un combat vain! Les musulmans doivent accepter les lois du pays dans lequel ils vivent ou partir vivre leur islam dans un pays musulman. Sans violence, sans haine et dans le respect.

Il n'est pas possible d'imaginer que c'est l'Europe qui doit s'islamiser pour les acueillir !  Merci à Geert Wilders, merci à Oskar Freysinger, merci à Pierre Cassen, merci à tous les résistants des plus illustres aux plus discrets, leur travail n'est pas sans conséquence !

Gérard Brazon

***********

Trois citoyens maroco-néerlandais ont décidé de saisir le conseil des Droits de l’Homme des Nations unies. Ils poursuivent l’Etat néerlandais pour son inertie face au discours du leader d’Extrême droite Geert Wilders qui relève selon eux d’incitation à la haine contre certaines communautés d’immigrés, particulièrement les musulmans. 

Les insinuations de Wilders ont provoqué une plainte contre l'Etat néerlandais. (Mêmes les insinuations sont passibles de dépôts de plaintes! C'est dire combien cet islam est dangereux et combien il a compris nos faiblesses juridiques. Ndlr Gérard Brazon)

Non content de collectionner les plaintes pour racisme, ou pour incitation à la haine à cause de son discours très agressif sur l’immigration et les musulmans, Geert Wilders, leader du Parti pour la liberté, formation d’extrême droite, est, cette fois, à l’origine d’une plainte déposée contre L’Etat néerlandais. Les instigateurs de cette plainte, trois Maroco-néerlandais, rapporte la chaine de télévision néerlandaise NOS, hier, jeudi 17 novembre.

Selon les plaignants, « Wilders, par son discours de haine, a empoisonné le climat social aux Pays-Bas qui est devenu de plus en plus anti-immigré et anti-islam. » Ils estiment par ailleurs que l’Etat n’a pas fait assez pour les protéger de ce discours de haine qui les maintient dans un climat constant de discrimination, d’humiliation et d’insécurité. Ils ont donc décidé de se tourner vers les Nations unies, estimant que les traités internationaux sur les droits de l’homme doivent les protéger contre les discriminations, et qu’il est du devoir des Nations Unies à ce qu'ils soient respectés.

Une polémique de plus pour Wilders (Bien entendu le discours de haine de l'islam puisé dans le Coran qui appelle à tuer les juifs et les chrétiens ne participe pas à "empoisonner" le climat social non pas seulement de la Hollande mais bien celui du Moyen Oriiont au minimum à travers l'assassinat des chrétiens d'Orient. ndlr Gérard Brazon)

La controverse, Geert Wilders connait. Il a déjà déclenché plusieurs plaintes contre lui par des propos tenus sur les musulmans et l’immigration. En janvier 2010, il comparaissait pour « incitation à la haine raciale et discrimination », pour ses déclarations tapageuses sur l‘immigration non occidentale, mais surtout pour son court métrage intitulé Fitna (Lien sur ce film à voir et revoir n'en déplaise à certains. ndlr Gérard Brazon) (la discorde, en arabe), diffusé sur internet, en 2008. Wilders y dresse un portrait très négatif de l’islam en l’associant systématiquement aux actes de violence, comme les attentats du 11 septembre 2001, aux Etats Unis.

Alors qu’il risquait jusqu’à 2 ans de prisons, et 18 500 euros d’amende, Wilders a finalement été acquitté par la justice néerlandaise en juin. Lors de son audience préliminaire, le leader d’extrême droite avait estimé que ses propos s’inscrivaient dans le cadre de la liberté d’expression.

Reste maintenant à savoir quel sera l’avis de l’ONU sur la question. Il sera, quoiqu'il en soit, plus d'ordre symbolique que légal. Comme le souligne le portail d’information Dutch News, une décision de la Commission des droits de l’Homme de l’ONU peut prendre des années, mais surtout, elle n’a pas de véritable poids sur le plan légal, vu que les Etats ne sont pas tenus de l’appliquer.

On remarquera à tout hasard que la commission des "Droits de l'homme" de l'ONU était où est encore présidée par une Lybienne. Elle fût nommée par khadafi dont on connaissait l'amour qu'il avait pour les droits de l'homme!En clair, cette commission est une grosse "farce" comme l'ONU est un énorme "machin"! 

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

francis Claude 20/11/2011 05:04


oui bien sur ça fait tout drole mais en faits ils ont bien raison puisqu'ils savent qu'ils vont obtenir gain de cause et quelques euros de plus en dédomagement...la seule chose qui aurait du etre
faite c'est déclaré la plainte non recevable !!!


 

island girl 19/11/2011 22:47


Musulmans hollandais ! c'est ridicule ,les rats veulent le beurre et l'argent du beurre...Rats,islamistes MEME COMBAT .