Les mystères de Facebook. Par Adrien Sénécat de l'Express.

Publié le 28 Octobre 2014

J'avais une page Puteaux Bleu Marine qui avait pas loin d'un millier d'amis. Disparue en mer internet. Impossible de la retrouver dans cet océan. Allez savoir pourquoi (sourire).

Alors, j'en ai fait une autre (Puteaux Bleu Marine-Info) qui elle, n'arrive pas à embarquer grand monde pour un voyage bleu marine. (re sourire). Les mystères de Facebook. Voici peut-être une explication.

Gérard Brazon

 

Comment Facebook décide si vos amis vont voir votre message ou non

 

Vous n'avez probablement jamais entendu parler de Greg Marra, mais il a pourtant un poids bien concret sur votre vie. C'est lui qui, avec son équipe, ajuste chaque semaine l'algorithme de Facebook. Concrètement, c'est son travail qui détermine ce qui s'affiche chaque jour dans le fil d'actu du 1,3 milliard d'utilisateurs du réseau social. Car le site ne vous montre pas tout ce que vos contacts postent sur le réseau -une réalité encore méconnue du grand public, selon une étude du MIT publiée en juillet dernier

Le New York Times a consacré dimanche un long article à ce minutieux travail. L'algorithme en lui-même est basé sur des "milliers de milliers" de facteurs, y explique Greg Marra. On en connaît, tout de même, les grandes lignes. Voici comment ce que vous voyez sur votre Facebook est trié.

 

 

Le contenu

Le premier facteur qui entre en jeu, c'est le message en lui-même. Statuts texte, vidéos, photos et liens sont ainsi traités différemment. Le moment auquel le message a été posté compte aussi (plus il est récent, mieux c'est)... Même si un vieux message peut en dépasser un autre, à partir du moment où il continue de susciter des commentaires, des likes et des partages. C'est ce que Facebook appelle le "story bumping".  

 


L'utilisateur

Le fil d'actualité est aussi personnalisé en fonction du profil de l'utilisateur. Reprenons l'exemple des différents types de contenus: Facebook sait, à partir de votre activité passée, si vous êtes plus enclin à cliquer sur une photo, une vidéo ou un texte. Il en tient donc compte avant de filtrer les publications de vos contacts. Le site sait également si vous êtes plus enclin à cliquer sur les liens du Figaro, du Monde ou de Slate, ou encore si vous êtes plutôt pizza ou burger. 


 

Les interactions

C'est l'une des évolutions majeures de Facebook ces dernières années. Avec l'explosion du nombre moyen d'amis et de likes de pages sur le site, il devenu impossible pour la plateforme de vous montrer tous les messages que vous pouviez potentiellement recevoir. Elle tient donc compte de votre "proximité" avec un acteur donné pour ne vous proposer au final que 300 posts en moyenne par jour, là où vous auriez pu en recevoir 1500.  


Ainsi, si vous avez échangé récemment avec un utilisateur (commentaires, likes, partages...), Facebook va considérer qu'il est à vos yeux plus important qu'un autre, dont les messages ne vous ont guère intéressé ces dernières semaines. Résultat: certains amis ou pages finissent par disparaître complètement de votre profil

 


Ordinateur, tablette ou smartphone?

Ceux qui ont déjà consulté leur fil d'actualités sur différents supports l'ont probablement déjà remarqué: Facebook ne vous montre pas les mêmes posts selon l'écran que vous utilisez. 

 


Le pays

La méthode de Facebook varie également d'un pays à l'autre. En Inde, la plateforme accorde un poids particulier à tout ce qui touche aux "ABCD": astrologie, Bollywood, cricket et divinités, explique Greg Marra au New York Times


En savoir plus 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

Walker 28/10/2014 11:30


facebook n' est qu' un réseau social typiquement américain. Le fameux esprit
US très puritain en surface mais bien plus diabolique en sous-sol y est représenté en permanence !


 


Vous êtes sur Google+ Gérard et ça passe très bien. Peut-être que c' est de ce
côté qu' il faut se tourner ?
Bien sur c' est tout autant américain mais je pense moins surveillé et censuré...