Les nazis du 21e siècle occupent nos rues - Par Stephane Haddad

Publié le 25 Juillet 2014

Les terroristes islamistes du Hamas ne respectent rien sauf la Sharia. C’est écrit dans leur charte. Dès lors, pour exporter le Djihad, pour imposer la Sharia, rien n’est interdit. Ils n’ont aucune limite.

Pour Riposte-Laïque

Ils considèrent comme normal d’enlever les enfants à leurs familles pour en faire des boucliers humains. Ils considèrent comme normal de mettre leurs réserves de munitions sous les écoles, sous les jardins d’enfants, sous les hôpitaux, sous les mosquées, et dans tous les endroits où une déflagration peut faire un maximum de morts civils.

Ils considèrent comme normal de mentir, de voler, de piller, de racketter les populations, et de se comporter en gangs mafieux, ce qu’ils sont.

Ils considèrent comme normal d’appeler à la propagande haineuse, au massacre, à la destruction, à la mort, tout en se présentant en victimes, avec le regard complaisant de nos médias, et une partie de la classe politique. Ils n’ont aucune éthique. Aucune morale. Aucune pitié. Aucune compassion pour tout ce qui n’est pas Sharia. C’est la seule façon qu’ils connaissent pour exister. N’attendez pas d’eux qu’ils guérissent le cancer, qu’ils inventent des énergies propres, qu’ils améliorent la communication, qu’ils contribuent au progrès de l’humanité.

Leur idéologie est intrinsèquement stérile. Ils le savent. La preuve ? Qu’on me cite une seule bonne chose, une seule invention intéressante, un seul progrès dont l’origine est le monde islamique depuis quatre cent ans ? Leur seule chance est de nous conquérir avant que l’on se réveille, avant que l’on se révolte, car ils ne prolifèrent que sur nos richesses ou grâce à l’argent des pétrodollars. La preuve ? Quand il n’y a plus rien à prendre, quand ils installent leur régime de terreur, de misère et de famine, ils sont rejetés, comme le corps humain rejette un corps qui lui est étranger. On l’a vu en Egypte. On l’a vu en Algérie. On l’a vu au Mali. On le verra ailleurs.

L’autre problème, c’est qu’on s’aperçoit jour après jour dans notre beau pays, que leurs soutiens zélés qui manifestent à Paris ou ailleurs ont la même vue du monde dès qu’il s’agit de s’exprimer que ce soit après un match de foot, ou en soutien d’un mouvement terroriste : Ils ne respectent rien. On sent à chaque fois, cette haine de la République, cette haine de la France, cette haine des Français qui les habite, et auxquels ils veulent faire rendre gorge. Manifester est un droit. Mais c’est un droit encadré, qui fait l’objet d’une procédure précise, avec une demande d’autorisation administrative préalable. Il faut respecter l’Ordre Public. Manifester, ce n’est pas se livrer à des dégradations et à des exactions sans limite. Manifester n’autorise pas, en France, à appeler au meurtre des juifs, des chrétiens, des blancs et de tous les Infidèles sous les applaudissements  en criant Allah ou Akbar.

Cette loi s’applique à tout le monde, mais eux s’estiment en être dispensés, au nom de la loi supérieure de l’Islam. La preuve en a encore été donnée ces 13 et 19 juillet 2014, lorsque durant des manifestations non autorisées, ils ont commencé à  tout ravager, et avaient pour objectif de procéder à des lynchages à Paris et à Sarcelles. N’en doutez pas. Ceux qui manifestent sans autorisation leur soutien au Hamas, qui éructent des appels à la haine, qui mentent, qui détruisent tout sur leur passage, qui caillassent nos CRS, ne sont que les clones des enfants du Hamas, du Djihad Islamique, du Hezbollah, et de Al Qaïda et de toute la faune du terrorisme islamique. Ils sont là pour nous faire la guerre.

Ce sont les mêmes qui de plus en plus nombreux partent faire le Djihad en Syrie et en Irak. Ce sont les nazis du 21ème siècle. Ils sont aujourd’hui une cinquième colonne que nos gouvernants successifs ont lâchement laissée se développer, et qui a proliféré dans nos banlieues. A présent, ils se sentent assez fort pour s’attaquer au reste de notre territoire et étendre leur terreur. Ils le proclament eux même «Mort aux juifs. Nous sommes tous des Mohamed Merah ». On ne peut pas être plus clair.Les Français doivent ouvrir les yeux. Les barbares sont parmi nous. Ils ne sont forts que de notre faiblesse.Ils veulent nous anéantir et imposer leur monde, imposer le même désastre économique et culturel que l’on trouve en terre d’Islam. Imposer in fine la Sharia.

Si nous voulons continuer à pouvoir vivre en paix et selon nos principes démocratiques. Si nous voulons continuer à pouvoir vivre selon nos valeurs et nos traditions : Il va falloir les combattre. Il va falloir se battre. Par tous les moyens. Ce combat, c’est celui de la civilisation contre la barbarie. C’est celui du progrès contre l’obscurantisme. C’est celui des lumières contre le Djihad. C’est celui de la vie, contre l’appel à la mort. Peu importe que l’on soit juif, chrétien, musulman, bouddhiste, athée ou quoi que ce soit d’autre, car les barbares ne font pas de distinction dans leur quête d’asservissement. En les combattant avec courage, Israël nous montre l’exemple.

Il est grand temps que les Français comprennent que le combat que mène Israël, et le combat qui sera à mener en France est le même. Qu’on le veuille ou non, il s’imposera. Il est temps que les Français retrouvent les qualités de courage et d’idéal qui ont fait la beauté, la force et la grandeur de notre pays pour combattre ces barbares. Ce sera difficile. Ce sera douloureux. Il y aura des larmes et de la souffrance. Mais c’est notre seule voie de salut.

Stéphane HADDAD

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 28/07/2014 22:54


Marseille: les juifs applaudissent les CRS, émus les CRS klaxonnent !


juil 28, 20142







Share







Un juif de France est un français de confession juive. Ne parlant que le français – à la maison comme à l’école, assimilé et proche des préoccupations nationales, il est normal qu’il remercie les
forces de l’ordre quand ces derniers les protègent.
C’était le cas à Sarcelles il y a quelques jours, c’était le cas dimanche à Marseille. Mais pour une fois les CRS ont laissé parler leur émotion. 



Il est rare pour un CRS d’être remercié pour son travail. Ce n’est pas un travail facile: insulté, regardé de travers, obeir aux ordres meme les plus insupportables, ne pas répondre aux
agressions physiques ou verbales. C’est un véritable sacerdoce.


Hier,plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues de Marseille pour pour soutenir l’opération défenssive d’Israel contre les djihadistes de Gaza. 5.000 personnes ont scandé des
slogans sur le Vieux-Port, sous haute surveillance policière. Quelques dizaines de pro-palestiniens ont tenté de perturber le rassemblement, mais c’était sans compter sur le sang-froid des
manifestants pro-israéliens et de l’excellent service de sécurité mis en place par la communauté juive.
Plusieurs adjoints au maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin avaient pris part au rassemblement.


Présent sur place, le correspondant de France-Info fera un superbe reportage, expliquant même qu’
« au contraire des manifestation pro-palestiniennes, les CRS et les gendarmes ont été largement applaudis par les manifestants.Les CRS ont alors répondu par des
klaxons (voir vidéo 0:10 sdes) ».



Message sur le mur by Davy Drai.



 


« Les gens ici veulent la paix au Proche-Orient. Mais la paix viendra avec la sécurité » explique une vieille dame qui manifestait hier à JSSNews. « Et aussi, on n’en peut plus des
médias pro-palestiniens. C’est à cause d’eux qu’il y a toutes ces émeutes en France. Si les journalistes étaient un peu moins à s’en prendre aveuglément à Israël, il n’y aura par autant de juifs
qui quittent la France. »


La manifestation sera dispersée après que l’ensemble des participants entonne la Marseillaise.


 

marie-plume 25/07/2014 21:41


Ne serions-nous qu'une infime partie de la population française à soutenir, approuver, réagir à ces commentaires?


Si c'est oui, ou à peu près, il faut dare-dare-pardonnez du peu!- adresser ces courrriels au Cap Nègre où Zorro platronne à tout va, et puis aussi à l'Elysée où se dort un homme en mal de
dulcinée!, et puis aussi, à cet autre chantre de la théorie du genre, ainsi qu'à sa copine qui apprend à jouer au baskett avec la star du moment... Oui tous ces indigents personnages qui, les
premiers, ont conduit si misérablement la France dans le chaos, et ceux qui continuent la sale et vile besogne, hélas!,  doivent savoir que les Français dans leur immense majorité les
répudieront bientôt, malgré tous leurs boniments et leurs grotesques mensonges, et que leurs cauchemars seront alors nos plus doux délices .

island girl 25/07/2014 21:32


C'est exact ,israel fait le job ,les bisounours europeens qui se laissent envahir auront le réveil difficile ...

Marie-claire Muller 25/07/2014 20:45




















Retour à la Une  





Les amants de la mort











Quand l'islam ensanglante le monde...











La confrontation entre les incantations mystiques vociférées par les amants de la mort (alias terroristes militants), contraint de réviser toutes les géopolitiques occidentales.  A
contrecoeur, elles sont forcées de tenir compte d’une dimension irrationnelle... Les actualités qui déferlent à la «Une» sur la planète, rendent compte incessamment de massacres et
d’horribles conflits intermusulmans, islamisme anti-occidental et spécialement anti judéo chrétiens. Ces évènements ne font que préfigurer le péril totalitaire majeur du XXIème
siècle, qui s’organise stratégiquement, à l’ombre des mosquées et leurs Places financières islamiques, vers la troisième guerre mondiale. 


Par ailleurs, notre civilisation occidentale, qui sombre dans un matérialisme déshumanisé, se découvre parcourue de courants étrangement spirituels. Maintes rumeurs apocalyptiques
circulent, ce dont la Bible nous enjoint d’en discerner les méfaits. Récemment, en lisant le message alarmant d’un musulman pratiquant, zélé et très initié... devenu apostat, je ne
pus que saluer son courage d’avoir bravé la redoutable loi du silence de l’islam, conventionnel et militant, pour nous en avertir. (1) Il fut de sa part téméraire de révéler ce que
pensent et rêvent des imans va-t’en guerre, idéologues islamistes, islamikazes et d’innombrables croyants dormants (prédisposés à s’y associer) rendus quasi schizophrènes par cette
croyance qui les conditionne et les asservit de la naissance à la tombe. Il m’a semblé judicieux de confronter la stratégie de son message incantatoire à ma réflexion précédente «
Prophétie pour notre temps ».


Les déclarations de sa missive anti-occidentale invitent donc les insouciants, ou ceux qui détournent la tête pour ne pas voir, à savoir et s’interroger sur la dangerosité de l’idéologie
religieuse de l’islam, y compris fantasmée. Depuis plus de 20 ans, par de nombreux articles, conférences, interviews radiotélévisés et quelques livres, j’ai souvent mis en garde mes
auditeurs et lecteurs sur ce type de scénario djihadiste, séculairement prémédité, suspendu comme un cimeterre tranchant sur la nuque des juifs, des chrétiens, des hérétiques et des
apostats... depuis quatorze siècles. Sous un éclairage nouveau, cette stratégie totalitaire à l’encontre des infidèles est démasquée par ce témoin rescapé de l’intériorité de sa
religion traditionnelle. De prime abord, son récit suscite une impression d’invraisemblabilité à caractère onirique. Mais à y regarder de plus près, il dévoile un dessein cohérent, un
enchaînement de pensées avisées, sous-jacentes pour d’innombrables pratiquants, permettant d’analyser et d’évaluer la portée psychodramatique de son message, et la soumettre à l’attention
d’un grand nombre d’occidentaux : 


« Je suis né et j'ai grandi en tant que musulman. Ma famille est depuis toujours musulmane. Je sais que nos codes génétiques sont musulmans. Je connais notre mentalité islamique. J’ai
toujours vécu avec eux et j’en suis un initié. Mais j'ai quitté l'islam quand j’ai réalisé que c’était une religion malade, une idéologie habitée par le mal ». 


Sans mésestimer la probité de son auteur, voici l’essentiel du message qu’il présente, plus ou moins fantasmé, semble-t-il, pour l'Occident et tous les infidèles de la planète, quels
qu’ils soient. A sa manière et sans détours, il identifie qui sont, ce que veulent et pensent les amants de la mort.


« Nous sommes parvenus au temps de la Constitution de la République Islamique, avec les USA. Nous allons nous battre contre les infidèles jusqu’à la mort, cependant que les lois
américaines nous protégeront. Les Démocrates de gauche des USA nous appuieront et l’ONU nous légitimera. Le CAIR (Council on American-Islamic Relations) nous assistera et l’ACLU (American
Civil Liberties Union) nous responsabilisera. De même, les Universités occidentales nous éduqueront en terme de modernité, l’OPEP nous financera et Hollywood nous aimera par des
productions orientalistes. Des casernes mosquées nous abriteront. Koffi Annan fera alors une déclaration politiquement correcte invitant à comprendre le djihadisme en tant qu’expression
de contestation existentielle. 


Venus du Pakistan, d'Egypte, d'Arabie Saoudite, d'Iran, d'Indonésie et de l'Inde, nos enfants immigreront aux États-Unis et dans les autres pays occidentaux. L’Amérique paiera et
continuera de payer pour leur éducation, y compris dans nos écoles coraniques. Nous allons utiliser le système du bien-être. Nos enfants recevront de l'argent... alors qu'ils seront
mentalement entraînés pour le Jihad. Nous allons profiter de la naïveté américaine et de leur compassion et, lorsque viendra le temps, nous les poignarderons dans le dos. Nous
enseignons à nos enfants la suprématie islamique. Nous leur apprenons à ne pas se compromettre avec l’Infidèle. Nous le ferons à partir du plus jeune âge afin qu’ils n'hésitent pas à
devenir martyrs. Nos enfants se marieront avec la race blanche d’Europe et d’Amérique. Nous allons les immerger dans le tissu complexe de la société occidentale, tout en imprimant dans
leurs esprits que le temps du Jihad arrive... C’est alors que nous poignarderons les Infidèles dans le dos. 


Qui sommes-nous ? Des millions de "cellules dormantes". Nous élevons nos enfants à n’être fidèles qu’à l'Islam et à Mohammed. Tout le reste sera secondaire. Au moment de la grande
lutte (le grand Jihad), nous nous servirons de nos propres enfants comme d’une armure. Quand les troupes américaines ou israéliennes tireront sur nous, le monde aura les yeux sur eux.
 Imaginez les News dans le monde : « Décès de bébés et d’enfants musulmans tués par les infidèles ». CNN, ABC, CBS diffuseront ces nouvelles en direct. Al-Jazira versera de l'huile
sur le feu et ces News se répandront comme une traînée de poudre : "Les Américains ont tué des bébés... Les Juifs ont tué des femmes musulmanes». Occidentaux, gardez vos armes nucléaires
dans vos bunkers de supériorité. Gardez vos porte-avions et vos armes de haute technologie derrière vos shows room d’orgueil.  Vous ne pourrez pas les utiliser contre nous à cause de
vos propres normes d’éthique supérieure. Nous allons profiter de votre haut standard de moralité et l'utiliser contre vous. Nous allons utiliser nos femmes à produire plus de bébés qui
seront nos armures et nos boucliers. Nos bébés sont le cadeau d'Allah pour le Jihad. Nous n'hésiterons pas à utiliser nos enfants comme kamikazes contre vous. Imaginez les flashs des News
partout dans le monde musulman, les mères qui sanglotent sur leurs bébés « tués » par des Juifs et des Américains. Le monde entier regardera en direct. Des centaines de millions de
musulmans dans le monde entreront en ébullition et marcheront à travers l'Europe. 


L’Ouest invente, fabrique et stocke sa puissance