Les Palestiniens ne veulent pas reconnaître Israël - par Nancy Verdier

Publié le 5 Mai 2011

         Les Palestiniens ne veulent ni reconnaître Israël, ni faire la paix avec Israël. Ils veulent continuer leurs actes terroristes. Ils estiment que cette terre leur appartient. Ils ne l’ont jamais mise en valeur au cours des siècles. Aujourd'hui ce sont des assistés que l'Europe entretient à nos frais. Ils n’ont pas plus de droits sur la Palestine, que les immigrés arabes en ont sur Marseille, la région du Nord de la France ou le département 93. En veulent-ils vraiment de cet état palestinien ? Je crois surtout qu’ils veulent poursuivre leur pression et leur chantage sur l’Europe et le reste du monde et en arriver au Djihad….
Il y a déjà eu plusieurs  tentatives de création d’un Etat palestinien par l’ONU. A chaque fois, les Palestiniens ont montré des exigences telles que les choses en sont restées là : Arafat en septembre 2000 et plus récemment Abbas déclinant les propositions généreuses  d'Ehud Olmert. Il est curieux que le monde tienne tellement à cet Etat palestinien : Pourquoi pas un état kurde, un état tibétain, un état tchetchéne et aussi un état chrétien pour abriter les Coptes et les Chrétiens d’Irak qui souffrent tellement dans les pays arabes ???? Il faudrait également exiger la fin de l’occupation  turque à Chypre et exiger de la Syrie qu’elle cesse toute main mise sur le Liban. Exiger que le Hamas et le Hezbollah soient désarmés et que l’Iran cesse ses ingérences, ses menaces, son chantage et ses contorsions fanatiques.  Là, on pourrait dire, bravo à l’Europe et à l’ONU. Mais c’est la lâcheté et l'impuissance de l'Occident qui sont démontrées à chaque fois. Mauvais pour nous et notre avenir. Espérons qu'Israël tiendra, c'est notre dernier Bastion, le temps que nous récupérions nos forces d'antan et que nous reprenions notre destin en main....

Nancy Verdier

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Repost 0
Commenter cet article

Dufour 05/05/2011 17:01



je suis pour la pallestine  c est les isreliens qui ne sont pas chez eux