La vérité sort de la bouche du ministre de l'intérieur du Hamas.

Publié le 5 Avril 2012

Les palestiniens sont des égyptiens et des saoudiens. 

Stupéfiant son collègue qui à l’époque avait déclaré que les 3/4 des victimes de la guerre de Gaza étaient de glorieux combattant, fichant en l’air d’un coup d’un seul les thèses de Goldstone ! Sacré Fathi ! Voici quelques extraits d’un discours du ministre de l’Intérieur et de la sécurité nationale du « gouvernement » du Hamas Hammad Fathi, diffusée par Al-Hekma TV le 23 Mars 2012.

******

Hamas Interior Minister Slams Egypt over Fuel Shortage in Gaza Strip: We are Egyptians!

Fathi Hammad: L’Egypte est incapable de fournir du carburant pour les 1,5 à 2 millions de personnes de la bande de Gaza ?
[...]
Si vous ne dirigez pas votre boussole vers la Palestine, Al-Aqsa, et Jérusalem, dans le but de déraciner l’ennemi sioniste, les Etats-Unis vous fouleront aux pieds. Il vous assiégeront avec ses complots et vous anéantiront. Par conséquent, vous devez hisser la bannière du djihad, la bannière de «il n’y a pas de divinité autre qu’ Allah. »
[...]
Frères, il y a 1,8 millions d’entre nous dans la bande de Gaza.

En Egypte, il y a environ 90 millions de personnes. Nous représentons simplement 2 % de la population égyptienne. Nous fournir du combustible ne représente donc pas un fardeau.
[...]
A Al-Aqsa et sur la terre de Palestine, toutes les conspirations, à travers l’histoire, ont été brisées – les complots des croisés, les complots des Tatars. A Al-Aqsa et sur la terre de Palestine, la bataille de Hattin a été menée. L’Occident ne veut pas de cette noble histoire se répète, parce que les Juifs et leurs alliés seraient anéantis – les sionistes, les Américains, et les impérialistes.

Ainsi, la conspiration est très claire. Al-Aqsa et la terre de Palestine représentent le fer de lance de l’Islam et des musulmans. Par conséquent, quand nous cherchons l’aide de nos frères arabes, nous ne cherchons pas leur aide pour manger, pour vivre, pour boire, pour s’habiller, ou vivre une vie de luxe. Non, quand nous cherchons leur aide, c’est pour continuer à mener le djihad. (Au moins les européens qui financent le Hamas, paient les fonctionnaires de l'autorité palestinienne complices du hamas (d'une manière ou d'une autre) ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas! Ndlr Gérard Brazon)
[...]
Allah soit loué, nous avons tous des racines arabes, et tous les Palestiniens, à Gaza et dans toute la Palestine, peuvent prouver leurs racines arabes – que ce soit de l’Arabie saoudite, du Yémen, ou de n’importe où. Nous avons des liens de sang. Alors, où est votre affection et votre miséricorde?
[...]
Personnellement, la moitié de ma famille est de nationalité égyptienne. Nous sommes tous comme ça. Plus de 30 familles dans la bande de Gaza sont appelés Al-Masri ["égyptien"]. Frères, la moitié des Palestiniens sont des Egyptiens et l’autre moitié sont des Saoudiens.

Qui sont les Palestiniens? Nous avons beaucoup de familles appelées Al-Masri, dont les racines sont égyptiennes.Égyptiennes ! Ils peuvent être d’Alexandrie, du Caire, de Dumietta, du Nord, d’Assouan, de la Haute-Egypte. Nous sommes Egyptiens. Nous sommes des Arabes. Nous sommes musulmans. Nous sommes une partie de vous.

Allah Akbar. Toutes les louanges à Allah. Allah Akbar. Comment pouvez-vous garder le silence, Musulmans, quand les habitants de Gaza sont en train de mourir? Vous regardez dans les coulisses, sans leur fournir la chose la plus simple, que vous donnez à l’Occident pour un prix dérisoire.
[...]
Ah, mais quand il s’agit de devenir des citoyens de ces pays arabes, alors nous sommes tous «palestiniens» et doivent être traités comme des lépreux – afin de protéger leur propre nation, bien sûr.

 

 

Le nationalisme arabe palestinien est une fiction politique créée uniquement au XXe siècle, dans le but de  détruire le sionisme. Et Fathi Hammad sait la vérité, comme beaucoup d’autres Arabes.

La conclusion logique des déclarations de Hammad est que les Arabes palestiniens doivent être autorisés, s’ils le souhaitent, à devenir des citoyens de n’importe quel pays arabe si ils le désirent – tout comme les autres Arabes.

Les groupes de défense des droits devrait être à la pointe de ce mouvement. Les nations arabes qui refusent de le faire se livrent à la discrimination des arabes qui ont souvent des origines dans les pays d’où ils sont majoritairement issus.

(Dans le premier quart du XXème siècles des hordes d’arabes sont venus profiter de la manne des pionniers sionistes, de Syrie, de Transjordanie, d’Egypte, du Liban, d’Irak)

Pourtant, Human Rights Watch est contre ce simple droit de l’homme, et pour cette seule raison cela mérite d’être exposée comme une imposture hypocrite.

Sans oublier les Etats arabes qui prétendent soutenir les "Arabes palestiniens" alors qu’ils les laissent vivre comme des apatrides et des misérables.

      Immigration arabe en Palestine

Copyright © Israël Flash – Reproduction autorisée avec la mention et un lien vers la source

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 05/04/2012 20:08


Le grand theoricien au sujet des arabes a oublié la l'immigration Turque de peuplement de la Palestine faite vers ,il me semble ,1850 .Et ceux là n'étaient surement pas arabes .Car finalement
ethniquement que sont les arabes ??? d'ou viennent 'ils exactement ???qui sont 'ils ??? en tout cas Jerusalem ne sera JAMAIS la capitale des Palestiniens .Les seuls en 2012 qui pourrait
eventuellement reclamer un statut special ,mais je crois qu'ils en ont un ,concernant la terre d'Israel sont les bedoins qui circulent et sont là depuis ........toujours ...... ,mais sorti d'eux
??? a part la communauté chretienne egalement dont les ancetres pour la plupart d'entre eux sont là depuis la periode christique et surement bien avant ......