LES PRIERES MUSULMANES DANS LES RUES DE FRANCE

Publié le 28 Décembre 2010

L’imam de la mosquée Myrha interdit aux médias français de filmer les prières illégales !

  par Maxime Lépante


Le vendredi 10 décembre, l’auteur s’est rendu dans l’enclave musulmane du quartier Barbès (Paris, 18e arrondissement), et y a filmé des images qui prouvent que, un an après sa première vidéo dénonçant les prières musulmanes illégales, ce scandale continue et s’aggrave, sans aucune intervention des autorités françaises pour y mettre fin : (1) (2)

Le soir même, Marine Le Pen déclarait, lors d’une réunion du Front National à Lyon, que les prières musulmanes sur la voie publique sont « une occupation », ce qui n’est rien d’autre qu’un simple et évident constat. (3)

Suite à cette déclaration, c’est un véritable tollé médiatico-politique qui a déferlé sur la France, provenant des traîtres islamo-collabos que sont un bon nombre de journalistes, de dirigeants politiques et de membres d’organisations prétendument antiracistes. (4)

Le vendredi 17 décembre, l’auteur s’est rendu une nouvelle fois dans la rue Myrha.

En y arrivant, à 12h40, il y constata la présence, pour la première fois, de plusieurs cameramen, devant les barrières qui, comme chaque vendredi depuis 15 ans, barraient cette rue.

Ces journalistes étaient en train d’interroger l’imam de la mosquée Myrha.

Les journalistes interrogent l’imam de la mosquée Myrha devant les barrières qui bloquent cette rue (17 décembre 2010).

Une fois cette interview achevée, l’auteur demanda à un reporter du Figaro.fr ce que l’imam venait de déclarer devant les caméras.

Réponse du reporter du Figaro.fr :

« L’imam [de la mosquée Myrha] nous a dit que nous pouvons filmer avant le début de la prière et après, mais que c’est interdit de filmer pendant la prière ».

Ainsi, en 2010, en plein Paris, un imam édicte sa propre loi, et interdit aux médias français de filmer ou de prendre des photos dans un lieu public !

Ainsi, la sharia est-elle à présent en vigueur dans le quartier Barbès, où un imam impose, de façon fasciste et illégale, son interdiction de filmer !

Le reporter du Figaro.fr en train de prendre une photo des barrières de la rue Myrha (17 décembre 2010).

L’imam de la mosquée Myrha ayant tenu ses propos « devant les caméras », selon le reporter du Figaro.fr, nous espérions que les médias français, si prompts à dénoncer la moindre atteinte réelle ou imaginaire à leurs droits, dénonceraient publiquement cette censure.

Il n’en a rien été.

Ni le Figaro.fr, ni France 3, ni Europe 1, dont des reporters étaient présents, et auxquels l’imam de la mosquée Myrha a fait sa déclaration, n’ont dénoncé cette intolérable censure fasciste imposée aux médias français par ce méprisable imam.

France 3, dont on voit ici le reporter devant les barrières de la rue Myrha, n’a pas eu un seul mot pour dénoncer la censure criminelle imposée par le méprisable imam de la mosquée Myrha (17 décembre 2010).

Au contraire, ces médias qui foulent aux pieds l’honneur et la déontologie journalistiques ont diffusé dans la soirée des reportages orientés et victimaires, relayant la grossière propagande des musulmans envahisseurs de nos rues, et de leurs alliés. (5)

Comment s’étonner que les Français se détournent en nombre croissant des médias traditionnels, qui de plus en plus souvent pratiquent la plus méprisable censure et refusent de diffuser toute information qui montre le degré alarmant que l’islamisation de notre pays a atteint ?

Maxime Lépante

1) Voici la liste de nos articles sur les prières musulmanes illégales :

http://www.ripostelaique.com/Dossier-sur-les-prieres-musu...

Voici la liste de nos vidéos exclusives montrant ces prières musulmanes illégales :

http://www.ripostelaique.com/Toutes-nos-videos-sur-les-pr...

2) Prières musulmanes illégales rue Myrha : L’agression sonore s’aggrave !

http://www.ripostelaique.com/Prieres-musulmanes-illegales...

3) Bien sûr que les prières dans la rue, les voiles, le halal et les mosquées sont des symboles d’occupation et de conquête !

http://www.ripostelaique.com/Bien-sur-que-les-prieres-dan...

4) "L’Occupation" : Marine Le Pen "persiste et signe"

http://lci.tf1.fr/politique/2010-12/l-occupation-marine-l...

5) Selon cette propagande grossière, les musulmans en sont réduits à prier dans la rue Myrha parce qu’il n’y aurait pas assez de place dans la mosquée Myrha. En réalité, comme nous l’avons révélé il y a déjà un an, la majorité de ces musulmans bloqueurs de rue n’habitent pas dans le quartier Barbès, mais viennent de la banlieue parisienne afin de participer à une démonstration de force de type totalitaire, visant à imposer l’islam dans nos rues.

 

Source et publication :

Riposte Laïque http://www.hautetfort.com/admin/posts/post.php?blog_id=101779&blog_type=weblog

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

El borak 28/12/2010 20:09



Exactement!


Tout les actes de communications ou sociaux de l'islam ont toujours étés de la manipulation des esprits, dans les pays dirigé par l'islam ils sont friand de ça, et il pense que les Français
peuvent tolerer ce genre de chose, en fait ils ont à 50% raisons car nos dhimmis bobo-socialo plonge dans le panneau.


Comme il y a beaucoup de musulmans qui prient (5 fois) chez eux,cela prouve que c'est possible,donc ces prières dans la rue sont comme le chien pissant pour marquer son territoire,une forme de
marquage d'invasion.


Super la republique (laïque ?).....



Gérard Brazon 29/12/2010 14:33



Cette religion est surtout antiéconomique et explique pourquoi aucun des 57 pays musulman et coranique n'arrive à émerger sur les marchés. Aucune industrie, aucun service, aucune invention. Tout
ce qu'ils ont vient de ce qu'ils détestent. Les rêgles religieuse sont icompatibles avec nos lois mais aussi avec une vie de travail au bureau, à l'usine. 5 priéres en journée dans une usine
seraient une catastrophe économique. Un mois de ramadan? La France sait combien cela lui coûte en frais médicaux et en arrêts de "maladie". Combien de musulmans pratiquant à son poste ET
efficient? Les entreprises en souffrent et notre économie aussi. L'islam une chance pour la France? plutôt pour nos concurents.



Francis CLAUDE 28/12/2010 17:55



sans en avoir eu de retour j'ai sur ce blog donner des informations sur les priéres dans les endroits publics qui sont in terdites formellement en algérie...bon et comme nous tous vous savez
que dans la religion musulmane il ne s'agit pas d'un culte mais de PRIERES qui peuvent (comme l'a trés bien indiquer le ministre concerné en algérie etres faites chez soi)... ce n'est en France
que de la pure provocation afin de nous humilier nous Français de souche et nous faire comprendre que nos dirigeants sont des pleutres et des laches qui un jour ou l'autre seront bien obligés de
rendre des comptes au peuple Français



Gérard Brazon 29/12/2010 14:27



Merci Francis. De plus en plus de personnes comencent à prendre conscience de tout cela. Nous conmmencons à gagner la bataille de l'information même si les médias publiques continuent de
désinformer le français lambda.



Jean Valette ou "Johanny" 28/12/2010 16:56



Dans certains quartiers dit "sensibles", les trafiquants interdisent aussi aux journalistes de les photographier ou de les filmer.