Les primaires socialistes pour qui? pourquoi?

Publié le 15 Octobre 2011

Maxime Tandonnet est un conseiller de l'Elysée! Si j''édite sa réféxion c'est simplement parce que moi aussi je m'interroge sur cette fabrication à partir du néant d'un candidat socialiste!

Gérard Brazon

***********

L’histoire semble parfois écrite d’avance. Rarement a-t-on assisté à un matraquage médiatique aussi intense destiné à faire élire un parti  politique à la présidence de la République ; je n’en ai pas souvenir en tout cas ; comme si toutes les élites françaises, gagnées par une sorte de frénésie revancharde, se mobilisaient à cette fin. Cela s’appelle un déchaînement de propagande qui ne dit pas son nom. Ensuite, une fois l’alternance réalisée, tout s’enchaîne : dépenses sociales supplémentaires, recrutements massifs dans la fonction publique, restauration de la retraite à 60 ans et des 35 heures, nouvelle aggravation des déficits et de la dette,  hausses massives d’impôts, fuite des capitaux, vague de délocalisations, légalisation du mariage gay et de la consommation du cannabis, large régularisation des sans papiers, plus ou moins hypocrite, plus ou moins déguisée, droit de vote des étrangers, toujours plus d’Europe – l’Europe, l’Europe, l’Europe – non par conviction, mais pour se défausser, se dérober et  faire oublier la situation de l’hexagone ; de grands sourires béats, tout va très bien Madame la Marquise. Et puis dans cinq ans, un pays  exsangue, à plat, assisté, dépossédé de sa souveraineté, de son industrie, de ses talents et de ses forces vives, de son avenir, rongé par le chomage, un chaos sur lequel il faudra pudiquement fermer les yeux et dont les plus fragiles seront comme toujours les victimes. Le scénario est fin prêt. Qu’est-ce qui peut encore l’empêcher ? Quel événement ? Quelle surprise monumentale ? Quel retournement ? quelle prise de conscience ? Quel sursaut ? quel miracle de la démocratie et du bon sens populaire ?

Maxime Tandonnet

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

francis Claude 16/10/2011 08:02



la reflexion de mrTandonnet, en fait naitre une autre pour moi. Elle me conforte si besoin en est a mon engagement au FN, sachant que pourtant un dur combat sera engagé apres l'ellection de
Marine le Pen en 2012, pour les Français qui veulent le rester...



Claude Germain V 16/10/2011 02:18



Quand le Hollande defile entouré de sa cour ainsi que la Brochen ,ils se prennent pour " Tonton " notre feu roi soleil polygame de surcroit defilant aux Champs Elysées .PI-TOY-A-BLE ces pauvres
heres .Comment en 2011 peut'on encore croire au socialisme et encore autant à l'UMPs ? quelle naiveté .


Vivement 2012........



henri 15/10/2011 18:46



Plein de bon sens !